L'evangile selon satan

GRAHAM, PATRICK

livre l'evangile selon satan
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 09/01/08
LES NOTES :

à partir de
8,50 €

SYNOPSIS :

Dans sa carrière de profileuse au FBI, Marie Parks a vu beaucoup de tueurs en série, mais rarement d'aussi cruels et méthodiques que Caleb le Voyageur. Comme si, venu du fond des âges, il avait été envoyé en mission par Satan lui-même... Ou du moins par ses adorateurs, rassemblés dans une organisation qui semble prête à tout pour retrouver un livre perdu depuis des siècles.
Un livre maudit dont le contenu pourrait renverser l'Église catholique et inaugurer un âge de ténèbres. Aidée d'un exorciste du Vatican et armée de ses propres dons de médium, Marie Parks est alors la seule à pouvoir contrecarrer les noirs desseins des serviteurs du Très-Bas. D'elle dépend désormais l'issue de cette bataille décisive entre le Bien et le Mal...
5 personnes en parlent

Ce thriller mêlant le religieux, le fantastique et un peu d’épouvante est très bien mené. La traque durant plusieurs siècles d’un manuscrit maudit remettant en cause la résurection du Christ et ses dernières paroles sur la croix est haletante et angoissante à souhait. Le suspens est toujours présent et monte en intensité au fil des pages. Le récit est très fourni au niveau historique : on sent que Patrick Graham a fait de nombreuses recherches sur le Moyen-Âge, la grande peste noire ainsi que l’évolution et les différents mouvements au sein du Vatican. Quelques incohérences apparaissent mais ne perturbent pas la lecture de L’Evangile selon Satan. Patrick Graham part de l’hypothése que Dieu et Satan sont deux "ennemis" : quand le premier créée l’homme, les plantes, la mer, le ciel…, le deuxième en créée d’autres pour les annihiler ou enlever leur beauté : les animaux féroces, les plantes vénéneuses, les vents… Donc chaque chose ou être a son antagonisme. Lorsque Jésus est sur la croix, il voit des dans les humains des êtres qui ne le méritent pas et se tourne alors vers Satan et devient Janus. La chrétienté et plus tard le Vatican ne retiennent pas cela et propagent l’idée que Jésus est mort sur la croix fidèle à Dieu. Au fil des siècles, les différents papes devront garder le secret et protéger leurs ouailles de cette vérité que veut faire éclater la Fumée Noire (ordre à la recherche de l’évangile selon Satan qui s’est immiscé au sein du Vatican pour le faire tomber). Une course contre la montre démarre lorsque le Pape meurt et que les Recluses, gardiennes du secret, se font assassinées par Caleb, un moine que rien ne détruit depuis des siècles. Le Vatican dépêche l’exorciste Carzo pour récupérer le manuscrit. Marie Parks, agent du FBI et victime de Caleb, l’aidera dans cette quête.L’écriture de Patrick Graham est fluide et percutante. Les courts chapitres et le peu de temps morts font que le rythme est soutenu. Les personnages sont assez attachants et ne passent pas pour des supers héros. Le côté fantastique de l’histoire avec les visions de Marie Parks est parfaitement intégré à l’histoire. Avec L’Evangile selon Satan, Patrick Graham a réussi un thriller mêlant subtilement l’enquête historique, le paranormal et l’horreur.A lire… mais attention, certaines scénes peuvent choquer les âmes sensibles…A noter que L’Evangile selon Satan existe aussi un BD.

AlteaAitana
10/05/13
 

Et si "INRI", le titulus cloué sur la croix du Christ ne signifiait pas "Jésus de Nazareth Roi des Juifs" mais "Janus de Nazareth Roi des Enfers"? Depuis le 14ème siècle, les soeurs de la congrégation des "Recluses" sont régulièrement assassinées selon un rituel obscur (crucifixion et profanation des corps). L'évangile écrit par les disciples de Satan que leur ordre est chargé de protéger, menace de bouleverser l'ordre établi par l'église depuis des siècles, s'il venait à tomber entre les mains de Caleb le voyageur, digne représentant des "voleurs d'âmes". Sur fond de sociétés secrètes (les Templiers, les Archivistes, la Fumée noire de Satan), et de complot international (Novus Ordo Mundi*), ce thriller, savamment parsemé de détails ésotériques plus ou moins fantaisistes, nous entraîne dans l'univers des exorcistes et des médiums. Patrick Graham se fait plaisir et nous fait plaisir. Ne serait-ce une intrigue parfois trop imbriquée qui nuit à la fluidité du récit, on se laisserait facilement séduire par l'histoire.

Alcapone
26/10/09
 

Au début de ma lecture, j'ai été passionnée, cela ne me gênait pas vraiment que la profileuse possède des talents de médium même si cela relève du "paranormal". Sauf que les moines tueurs qui surgissent des siècles passés et ne meurent jamais même sous un déluge de balles de revolver, là, j'ai eu du mal : je ne suis pas du tout attirée par le fantastique... Pourtant, j'ai poursuivi ma lecture, parce que l'intrigue est captivante, en mêlant les époques depuis le Moyen-âge, parce que j'ai sursauté plusieurs fois et que j'aime cette sensation-là d'être captive d'une lecture. Je n'ai parfois pas cerné la totalité des allusions à la religion, les croyances et Dieu. Cela reste une très palpitante lecture et c'est sans hésiter que je lirai la suite, L'apocalypse selon Marie.

LAPESTE
28/05/13
 

Il y a des coups de foudre comme ça. Des tombages en transe devant une couverture qui attire l'œil comme un aimant, une voix qui s'élève des pages et qui nous susurre, mi-enjôleuse, mi-terrifiante : lis-moi ... L'Evangile selon Satan fait partie de ces livres !! Une fois la première page commencée, impossible de le lâcher. Après un prologue à vous glacer le sang, qui laisse le lecteur au bord de l'asphyxie, Patrick Graham tisse une toile machiavélique et implacable qui vous fera tourner page après page. En compagnie de Marie Parks, agent du FBI hantée par des visions de cauchemars, et du père Carzo, prêtre exorciste, vous vous lancerez à votre tour dans les méandres d'un complot aux multiples ramification, sur les traces de Caleb, tueur insaisissable surgit des tréfonds de l'Histoire. Avec pour question lancinante, tout au long de la lecture : Et si Jésus avait renié Dieu sur la croix ? Que serait le monde si il était rythmé par l'Evangile selon Salan ? Terriblement efficace !

maryRed
23/08/10
 

Concernant cet ouvrage , je vais faire très court : TOUT SIMPLEMENT FABULEUX.Ce roman se lit très vite car une fois commencé on ne peut plus s'arêter !

isaosc
15/06/10

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.35 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition