L'excursion a tindari

CAMILLERI, ANDREA

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 01/04/04
LES NOTES :

à partir de
6,95 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Chaque nouvelle enquête sur un crime effroyable attise un peu plus la mélancolie de notre commissaire Montalbano. Ici, le meurtre d'un couple de vieillards de Vigâta, sa ville légendaire, le trouble plus qu'il ne le voudrait. Existe-t-il un lien avec cette autre affaire, l'exécution d'un jeune don juan de village ? Et qu'en est-il du mystère qu'entretient Mimi Angello, son
adjoint, autour d'informations soi-disant secrètes ? Pour découvrir la vérité, rien de tel que de longues méditations sous son olivier centenaire, de savoureux déjeuners en compagnie d'un fort joli témoin, et le soutien inconditionnel de son équipe face à la hiérarchie. Reste une question de taille : se résoudra-t-il enfin à épouser Livia, sa fiancée génoise ?
2 personnes en parlent

Cet auteur Sicilien est né en 1925, ce n'est que dans les années 80 qu'il se met à l'écriture. Il crée un personnage récurrent "le commissaire Montalbano" ... ce nom n'est pas choisit au hasard il vient de Manuel Vasquez Montalbano le créateur de Pepe Carvalho, un détective catalan subversif, irréverencieux et gastronome, et qui brûle les textes des grands auteurs en signe de respect ...Le commissaire Montalbano a la cinquantaine, il évolue dans une Sicile moderne où le passé refait surface... Il enquête à sa façon. Il ne cache pas la présence de la mafia, mais il ne l'affronte pas il l'a contourne. La hiérarchie essai de contre carré ses méthodes, de le mettre hors circuit. Il a des contacts avec un journaliste qui dénonce les dérives politiques de l'île. Il a formé une équipe qui pourrait paraître un peu bancale mais qui est soudée...Nous avons Catarella, standardiste au langage alambiqué qui nous semblerait un peut attardé mais qui tout à coup à des éclairs de lucidité, il se débrouille dans l'univers de l'informatique.Mimi Augello, c'est un homme à femme qui se mets dans des situations très compliquées. Il est le côté institutionnel qui manque à Montalbano.Fazio c'est le gentil, le jeune, il a un portable dans la poche alors que Montalbano court après une cabine téléphonique en état de fonctionner... Il a l'art de d'énerver son chef en faisant la généalogie de tout le monde.Gallo et Galluzzo viennent en renfort... ils ont un nom de même consonance deux poulets en somme !Le procureur, le chef de la questure et autres politiciens font parti d'un autre univers...Les femmes quand à elles sont en dehors de cet univers masculin... C'est elles qui gouvernent le monde du sensuel...Mais l'intrigue dans tout ça??? On a un jeune homme sans histoire abattu devant son immeuble... dans ce même immeuble un couple de retraités discrets disparu au retour d'une excursion à Tindari... Un vieux chef mafieux qui sollicite l'aide du commissaire pour arrêter son petit fils en cavale... Un grand médecin cocu...Bien sûr il y a une histoire de femmes qui vient compliquer les intrigues... Il y a celles de la vie privé des policiers et celles qui ont un lien avec les différentes affaires...[...] http://ramettes.canalblog

ramettes
19/01/14
 

Un récit de la série des "Montalbano" plutôt classique, où l'on retrouve ineffable commissaire, qui réfléchit seul au bout du môle, qui avance en déjeunant pantagruéliquement, qui subit les incompétences de son chefs et de certains de ses collaborateurs, qui voit des liens entre des faits minuscules, qui connait les us de cette petite ville sicilienne et imaginaire de Vigata... Un bon cru que ce roman là, une certaine lenteur, un pouvoir de déduction et de séduction qui opère... laurence

laurence
20/01/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition