L'histoire de clara

CUVELLIER, VINCENT

livre l'histoire de clara
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 07/05/09
LES NOTES :

à partir de
15,00 €

SYNOPSIS :

Clara est un bébé. Un bébé comme un autre. Sauf qu'elle est née dans une famille juive, à Paris, en 1942. Dix
narrateurs différents vont raconter comment, à leur manière, ils ont sauvé Clara... À partir de 6 ans.
5 personnes en parlent

L'histoire de Clara Clara est un bébé né pendant la Seconde guerre mondiale. Sa famille est arrêtée lors d’une rafle. Sa mère la sauve en la cachant dans l’ascenseur de l’immeuble. Commence alors un parcours incroyable pour cette petite fille qui va être sauvée successivement par dix personnes. Chaque chapitre du livre nous raconte la rencontre de Clara avec une de ces personnes.Les illustrations sont faussement naïves et traduisent parfaitement les moments dramatiques et les moments plus tranquilles de l’histoire. Elles nous montrent toujours la petite Clara en position centrale, objet de toutes les attentions de ces personnes qui n’ont qu’un objectif : la protéger des dangers qui la guettent.

beraud@archimed.fr
13/12/15
 

Clara a six mois lorsque l'ensemble de sa famille est déporté. Elle doit son salut à l'ascenseur dans lequel elle est restée pendant la rafle. La voisine qui la trouve s'émeut de son sort. Dès lors la petite fille devient une 'patate chaude' et passe de mains en mains. Ni par cruauté, ni par indifférence, ses sourires et sa douceur charment au contraire tous ceux qui la recueillent avec bienveillance. Mais parce qu'il est bien difficile de protéger et de cacher un enfant juif en cette période.Encore un ouvrage qui ne me paraît pas exactement adapté au public visé (6-12 ans), hors accompagnement adulte, en tout cas. Le récit est poétique, l'histoire belle et émouvante, mais le contexte restera probablement obscur à ceux qui n'ont pas entendu parler de l'occupation nazie et/ou de la Shoah.Une fois de plus, je m'interroge sur la pertinence du format 'album' au-delà de huit-dix ans, d'autant que les illustrations, ici… heum... disons que je préfère les chevaliers et châteaux-forts de Charles Dutertre à ses représentations de bébés...Sur ce thème, la bande-dessinée jeunesse 'L'enfant cachée' (de Loïc Dauvillier et Marc Lizano), me semble à la fois plus subtile et plus explicite, sans toutefois montrer d'images crues.--- Et à nouveau un mauvais classement à la bibliothèque : dans les bacs pour les 4-5 ans, alors que le texte est aussi dense que dans un roman d'une centaine de pages. D'autant que le sujet, tel qu'il est abordé ici, n'est pas pour les petits. Canel

Canel
07/06/13
 

Gros coup de cœur pour ce roman traitant de sujets difficiles … une histoire émouvante, jamais larmoyante.Les illustrations accompagnent avec justesse l’écriture très poétique de Vincent Cuvellier. Avis du comité romans jeunes

L'histoire de Clara Clara est un bébé né pendant la Seconde guerre mondiale. Sa famille est arrêtée lors d’une rafle. Sa mère la sauve en la cachant dans l’ascenseur de l’immeuble. Commence alors un parcours incroyable pour cette petite fille qui va être sauvée successivement par dix personnes. Chaque chapitre du livre nous raconte la rencontre de Clara avec une de ces personnes.Les illustrations sont faussement naïves et traduisent parfaitement les moments dramatiques et les moments plus tranquilles de l’histoire. Elles nous montrent toujours la petite Clara en position centrale, objet de toutes les attentions de ces personnes qui n’ont qu’un objectif : la protéger des dangers qui la guettent.

Clara est un bébé juif né pendant la guerre. Quelques mots qui annoncent la couleur... La particularité de cette histoire est d'être composée de plusieurs textes qui donnent voix à différents narrateurs, créant ainsi une ambiance nouvelle, chaque histoire s'influençant d'une couleur unique, d'une langue qui n'est jamais la même, entre le ton radoteur d'une vieille dame, la parole espiègle d'une bonne soeur gourmande, l'argot paysan d'un bonhomme dans sa ferme, le babillage insensé d'une sorcière folle etc. On commence l'histoire par une berceuse, il s'agit de la maman de Clara, elle se cache avec sa famille, grapille quelques heures de bonheur avant l'arrestation. L'enfant est sauvé in extremis, et de fil en aiguille le bébé dans son couffin sera confié entre de bonnes mains. Objectif commun : la protéger des griffes du Mal. L'histoire rebondit sans cesse, le destin de Clara est sur la corde raide, mais chaque rencontre vaut son instant d'amour, de gloire, de tendresse, de détresse, d'incompréhension, de révolte... Le passage avec le soldat allemand, par exemple, est intéressant (et romanesque) puisque l'homme répète sans cesse « Je croyais pas que je venais faire la guerre à des enfants ». La boucle est bouclée lorsque les dernières notes de l'histoire retentissent sur la berceuse entendue au début... Avec simplicité, Vincent Cuvellier parvient à nous raconter la guerre, l'injustice et l'ignominie. Pour cela, pas besoin de sortir les violons pour faire pleurer dans les chaumières, il suffit d'un sourire enchanteur et des yeux de bébé qui posent sur le monde un regard rempli d'inquiétude, de reproche et de colère. L'histoire se veut également drôle, et pleine d'espoir. Sans dévoiler la fin, elle nous offre un joli tableau de douceur et de silence. C'est une très belle histoire, un ouvrage qui salue la complicité entre Vincent Cuvellier et l'illustrateur Charles Dutertre, rappellez-vous de La première fois que je suis née ...

Clarabel
18/05/09
 

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 17.50 cm
  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie