L'homme dans la vitrine (une enquete de gunnarstranda et frolic

DAHL, KJELL OLA

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/01/07
LES NOTES :

à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Reidar Folke Jespersen est un vieil homme acariâtre de soixante-dix-neuf ans, marié à la belle Ingrid, de vingt-cinq ans sa cadette. Un vendredi, Reidar observe sa femme alors qu'elle se rend chez son amant, son ancien professeur de danse. Ensuite, il va retrouver ses deux frères qui possèdent avec lui un commerce d'antiquités. Euxx veulent vendre la boutique pour couler des jours tranquilles, lui refuse obstinément et part en claquant la porte. Puis il appelle sa femme au domicile de son amant et lui ordonne de cesser immédiatement cette relation. L'après-midi, il se rend à la réserve du magasin. Habillé en smoking, il y retrouve une belle jeune femme avec qui il boit du sherry tout en
écoutant du Schubert. De retour chez lui, un homme l'attend au pied de son immeuble. Ils se disputent férocement et Reidar le gifle brutalement. Et, a l'image de ]ajournée, le dîner familial qui va suivre sera tout aussi tendu... Dans la nuit, Ingrid se réveille avec une sensation bizarre et réalise que Reidar a disparu. Le lendemain matin, il est retrouvé au magasin d'antiquités, exposé nu dans la vitrine et, naturellement, mort. L'enquête des inspecteurs de police Gunnarstranda et Frolich peut commencer, mais les pistes sont si nombreuses - tout le monde détestait Reidar, et tout le monde avait un bon motif de le tuer - qu'ils ne tardent pas à ne plus savoir où donner de la tête...
2 personnes en parlent

Quelle étrange idée de déposer le cadavre dans la vitrine de son magasin d’antiquité ?Le commissaire Gunnarstranda et l’inspecteur Frank Frølich vont aller de théories en théories, chacune au gré des entretients qu’ils mènent avec les suspects (pas de courses-poursuites dans ce roman, donc).Nous est dévoilé également la vie personnelle de ces enquêteurs.Un roman dense et riche qui nous dévoile une Norvège pendant l’Occupation allemande.Je n’avais pas deviné l’identité du coupable, et j’ai apprécié la pirouette finale.Un polar qui vous plongera au coeur des rues d’Oslo en plein hiver.L’image que je retiendrai :Celle de la boutique d’antiquité dans la vitrine de laquelle est exposé le mort. Alex-Mot-à-Motshttp://alexmotamots.wordpress.com

AlexMotaMots
22/07/15
 

Par un glacial matin de janvier, le corps de Reidar Folke Jespersen est découvert nu dans la vitrine de sa boutique d'antiquités d'Oslo, assassiné pendant qu'à l'étage, sa jeune épouse s'inquiétait de son absence sans oser partir à sa recherche. Le vieil homme, ancien résistant, était un mari, un père et un frère autoritaire et entêté qui aimait diriger son monde. Il n'avait pas que des amis et le nombre des suspects augmente au rythme des investigations du commissaire Gunnarstranda et de son adjoint Frank Frølich, chargés de l'enquête.Bien que très intéressant, L'homme dans la vitrine ne révolutionne pas le polar scandinave. Une enquête laborieuse, lente où chaque piste est suivie consciencieusement, surtout basée sur les interrogatoires des témoins et suspects éventuels. Un crime qui trouve ses racines dans le passé de la victime et l'histoire mouvementée de la Norvège au temps de l'occupation allemande, période obscure par excellence, où les bons et les méchants passaient d'un camp à l'autre au gré des évènements.Rien de nouveau non plus du côté des policiers. On fait la connaissance du commissaire Gunnarstranda, à la vie moins compliquée que son nom de famille. C'est un veuf placide d'une cinquantaine d'années qui jongle entre une enquête prenante et un flirt naissant avec une dame rencontrée dans une association de jardiniers. S'il ne semble pas avoir de problème avec l'alcool, il a du mal à s'empêcher de fumer quitte à indisposer son entourage. Plus jeune, son adjoint, Frank Frølich est un célibataire invétéré. S'il entretient depuis quelques années une liaison avec Eva-Britt, une amie d'enfance, il semble avoir du mal à s'engager. Il a conservé son propre appartement et évite toute discussion sur l'avenir de leur couple.Les deux enquêteurs se partagent le travail, suivant les pistes et parcourant la ville pour interroger les suspect. Ils collaborent en bonne intelligence sans être ni amis, ni complices.Pour qui aime les polars venus du froid, celui-ci sera une lecture plaisante dans la veine habituelle.

un flyer
18/05/13

Format

  • Hauteur : 22.40 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.56 kg
  • Langage original : NORVEGIEN
  • Traducteur : ALAIN GNAEDIG

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition