L'homme illustre

BRADBURY, RAY

livre l'homme illustre
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 30/06/05
LES NOTES :

à partir de
6,60 €

SYNOPSIS :

« Il retira sa chemise et la roula en boule. De l'anneau bleu tatoué autour de son cou jusqu'à la taille, il était couvert d'Illustrations. "Et c'est comme ça jusqu'en bas", précisa-t-il, devinant ma pensée. "Je suis entièrement illustré. Regardez !" Il ouvrit la main. Sur sa paume, une rose. Elle venait d'être coupée ; des gouttelettes cristallines émaillaient ses pétales délicats. J'étendis ma main pour la toucher, mais
ce n'était qu'une image. "Mais elles sont magnifiques ! m'écriai-je. - Oh oui, dit l'Homme Illustré. Je suis si fier de mes Illustrations que j'aimerais les effacer en les brûlant. J'ai essayé le papier de verre, l'acide, le couteau... Car, voyez-vous, ces Illustrations prédisent l'avenir." » Dix-huit Illustrations, dix-huit histoires à fleur de peau par l'un des plus grands poètes du fantastique et de la science-fiction.
2 personnes en parlent

On paye parfois bien cher ses erreurs de jeunesse et ces moments d'égarements où l'on agit sans réfléchir. L'homme illustré ne le sait que trop et n' est plus que le symbole du temps qui s'écoule autour de lui. Son corps est devenu un pan d'histoire et ne lui appartient pas. Sa peau est un parchemin sur lequel chaque soir apparaissent des illustrations vivantes qui se meuvent, se colorent et racontent des histoires à qui veut bien les contempler. Il n'est qu'un instrument du destin dédié à jamais à narrer des événements extérieurs à sa vie. Ce prodigieux sortilège, qu' il essaye de défaire depuis près de cinquante ans, est dû à une vieille femme rencontrée dans une foire du Wisconsin. Une tatoueuse qui a fait de sa vie un enfer. Et ce soir le voyageur qui partage son campement s'apprête à vivre l'expérience singulière de ce cinémascope humain. Dix-huit histoires, dix-huit tranches de vie dans lesquelles sont évoqués quelques uns des thèmes chers à Ray Bradbury dont la censure, le futur ou encore le totalitarisme.Dix-huit pépites martiennes dans lesquelles la conquête de l'espace et la colonisation des planètes du système solaire ont la part belle.Dix-huit rais lunaires aveuglants où l'homme et sa soif de domination entretiennent souvent des rapports conflictuels. Au cœur de ces nouvelles, le progrès apparaît comme un obstacle. La course effrénée et incessante qui pousse l'être humain à tenter de le maîtriser et de l'améliorer, le prive souvent en humanité. La nouveauté lui permet d'aller de l'avant mais chaque pas vers un avenir de plus en plus automatisé lui fait aussi perdre ses marques. Est-il seulement possible d'avoir les pieds ancrer sur terre et le cœur dans les étoiles...Du grand Bradbury qui dépasse largement le cadre de la science-fiction et promet des moments de réflexions intenses autour d'un monde où la technologie ne cesse d'évoluer... Pas toujours à bon escient. Rebelde

Rebelde
01/10/14
 

Le recueil de nouvelles commence et se termine par l'étrange destin de l'Homme Illustré, choisi par une vieille voyante, dont les tatouages prennent vie et prévoient l'avenir de ceux qui les regardent...Ces dix-huit nouvelles, toutes tournées vers l'avenir ont en commun de prévoir un futur désenchanté, en guerre, que l'être humain n'a pas pu ou n'a pas su maîtrisé. Que ce soit sur Mars, sur la pluvieuse Vénus ou dans l'espace, les hommes réussissent toujours à montrer ce qu'ils ont de plus mauvais entre eux. Réflexe de survie dans un monde hostile? Non, la folie et la vanité l'emportent sur tout même sur les rêves. Seule la dernière nouvelle tente de faire la paix avec ce constat en mettant en scène un père de famille qui construit une fusée et embarque ses enfants dans un faux voyage" dans l'espace. La sagesse vient d'un martien qui, débarqué sur Terre et constatant les dégâts, écrit à son épouse: "quelque part sur Terre, il y a un Homme aux commandes d'une manette qui peut sauver le Monde s'il l'actionne". Mais cet Homme le voudrait-il vraiment? Notre Terre est une "planète maudite", un havre de paix et de bonheur transformée en Enfer. Alors que les Chroniques Martiennes du même auteur étaient mélancoliques et poétiques, les nouvelles de l'Homme Illustré sont amères et pessimistes. Décidément, le futur de l'Humanité prend une drôle de tournure... vivi

vivicroqueusedelivres
11/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition