L'homme qui plantait des arbres

GIONO, JEAN

livre l'homme qui plantait des arbres
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 12/01/96
LES NOTES :

à partir de
1,99 €
nos libraires ont adoré l'homme qui plantait des arbres
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

En 1953, le magazine américain the reader's digest demanda à giono d'écrire quelques pages pour la rubrique bien connue " le personnage le plus extraordinaire que j'aie jamais rencontré ". Quelques jours plus tard, le texte, tapé à la machine, était expédié, et la réponse ne se faisait pas attendre : réponse satisfaite et chaleureuse, c'était tout à fait ce qui convenait. quelques semaines passèrent, et un beau jour giono descendit de son bureau. son visage reflétait la stupéfaction.
il venait de recevoir une deuxième lettre du reader's digest, d'un ton bien différent de la première : on l'y traitait d'imposteur... Giono trouvait la situation cocasse, mais ce qui dominait en lui à l'époque, c'est la surprise qu'il puisse exister des gens assez sots pour demander à un écrivain, donc inventeur professionnel, quel était le personnage le plus extraordinaire qu'il ait rencontré, et pour ne pas comprendre que ce personnage était forcément sorti de son imagination...
Magnifique texte sur le respect de la nature et l'humanité d'un homme face à elle !
Lucile ,
Libraire
(Lille)
1 personne en parle

Ce texte est un texte de commande, qui répond à une demande du Reader digest, en 1953. Jean Giono rédige ainsi ces quelques pages destinées à la fameuse rubrique, "Le personnage le plus extraordinaire que j'ai jamais rencontré". Mais à la réception voici que l'écrivain est accusé d'imposture, la rédaction lui reprochant d'avoir inventé le héros de cette courte histoire ; la naïveté des journalistes est ici prise en défaut par l'écrivain, qui souligne le paradoxe lié à la commande même, pourquoi demandé à un romancier de se limiter aux bornes du réel ? Pour autant ce petit texte est un véritable bijou, qui met en scène l'effet positif que peut avoir un seul homme, déterminé, sur son environnement et pour l'avenir. En ce sens l'homme qui plantait des arbres peut être considéré comme une métaphore du rôle du romancier, qui sème avec patience chaque mot pour le futur des hommes plus que pour la postérité. Une belle mise en abyme du pouvoir de la littérature...

sovane
03/06/15
 

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 11.90 cm
  • Poids : 0.06 kg