L'homme qui souriait

MANKELL, HENNING

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 04/02/05
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Par un épais brouillard, l'avocat Gustav Torstensson rentre chez lui en voiture, quand au milieu de la route, il aperçoit un mannequin assis sur une chaise. Il freine, sort de sa voiture et reçoit un coup mortel sur la nuque. Pendant ce temps, l'inspecteur Kurt Wallander, épuisé et déprimé, envisage de démissionner. Aussi, quand son vieil ami l'avocat Sten Torstensson vient lui demander de l'aide - son père Gustav vient de mourir dans des circonstances mystérieuses - , l'inspecteur refuse : il a décidé de quitter la police. Mais de retour à Ystad, lorsqu'il apprend que Sten Torstensson est mort, tué par balle, il change d'avis, déchire sa lettre de démission et demande à se charger de l'enquête sur la mort des deux avocats.
Il découvre bientôt que Gustav Torstensson s'occupait presque exclusivement des affaires de Alfred Harderberg, richissime propriétaire de sociétés dans le monde entier. Une question le taraude : pourquoi ce milliardaire a-t-il engagé un obscur avocat de province plutôt qu'un un grand nom ? L'homme très puissant, entouré de gardes du corps, est inabordable. Il faut donc ruser pour glaner discrètement les informations. Wallander découvre qu'il est impliqué dans un trafic d'organes humains. Il est clair que Gustav Torstensson avait découvert les faits et qu'il en est mort. Le but de Wallander et de son équipe est maintenant de réunir les preuves concrètes infaillibles qui leur permettront d'arrêter Alfred Harderberg.
2 personnes en parlent

Un soir d’octobre quelque part sur les routes de Scanie, en Suède. Le brouillard est épais. Un vieil avocat, Gustav Torstensson, quitte le château de Farnholm où il vient d’avoir une séance de travail avec le plus important client du cabinet qu’il partage avec Sten, son fils. Soudain, un obstacle l’arrête en travers de la route : un mannequin à figure humaine sur une chaise. Il sort de sa voiture, tétanisé, et va être tué. Peu de temps après, son fils se rend au Danemark où séjourne Kurt Wallander, un policier suédois en pleine dépression, qui s’est retiré dans ce pays pour faire le point. Sten Torstensson fait part au policier de sa conviction que son père ne s’est pas suicidé comme l’enquête l’a conclu, mais a été assassiné. Kurt Wallander ne veut pas l’aider. Mais quelques jours plus tard, on retrouve Sten Torstensson assassiné à son cabinet. Kurt Wallander décide de reprendre ses fonctions…Un policier passionnant quoique le suspens soit mince puisqu’on avait une idée du meurtrier – l’homme qui souriait – assez vite. Ce qui était intéressant c’était de voir la mise en route et l’orientation progressive de l’enquête. L’analyse psychologique des états d’âme des divers policiers était très fine. On ne peut qu’apprécier la lenteur de l’avancée de l’enquête, goûtant les errements et le cheminement des policiers, avancée rythmée par les indications de temps, à la fois chronologique et météorologique. J’ai eu plaisir à retrouver Kurt Wallander, toujours aussi tourmenté et passionné dans son enquête. Après avoir songé à démissionner, sortant d’une sévère dépression, il se relance à corps perdu dans le travail, se sentant coupable de n’avoir pas répondu favorablement à Sten Torstensson. J’ai apprécié le côté introspectif du roman, regrettant toutefois le peu de suspens. Seraphita

Seraphita
28/08/10
 

Encore un très bon moment offert par Henning Mankell en faisant partager les sentiments des hommes du commissariat d'Ystad (dieu que cette ville m'est devenue familière à 1900 kilomètres de chez moi !), avec au premier son chef de meute Kurt Wallander.Comme d'habitude, on termine avec une seule envie, un autre Opus.

guell
13/05/13
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.47 kg