L'ile au tresor

STEVENSON, ROBERT LOUIS

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 15/03/07
LES NOTES :

à partir de
4,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Tout va changer dans la vie du jeune Jim Hawkins le jour où le « capitaine », un vieux forban taciturne et grand amateur de rhum, s'installe dans l'auberge de ses parents, à « L'Amiral Benbow ». Jim comprend vite que cet étranger
n'est pas un client ordinaire. En effet, lorsqu'un effrayant aveugle frappe à la porte de l'auberge isolée, apportant au marin la tache noire symbole des pirates et synonyme de mort, la chasse au trésor a déjà commencé !
5 personnes en parlent

"Enlevé" : Ce roman peu connu de Stevenson, situé en 1751, met en scène David Balfour, un jeune garçon âgé de dix-sept ans, qui vit dans la rédion écossaise des Basses-Terres (ou Lowlands). À la mort de son père, il doit se rendre chez un oncle, jusque-là inconnu, qui habite le manoir situé à une certaine distance. Il s'avère que l'oncle Ebenezer est un personnage mal embouché, retors et avaricieux, et que le manoir de Shaws, hérité de ses ancêtres, est devenu, faute d'entretien, lugubre et crasseuse... Grâce à une découverte fortuite, David croit comprendre que son père était en fait l'aîné des deux frères, et que l'oncle Ebenezer n'aurait pas dû hériter de cette propriété. Il échappe alors à une tentative d'assassinat, puis se retrouve embarqué de force sur le Covenant, un bateau en partance vers l'Amérique, où il est destiné à être vendu comme esclave...

Schlabaya
19/08/10

Une de mes histoires favorites quand j'étais enfant, j'adorais l'histoire de piraterie et d'aventure qu'avait écrit Robert Louis Stevenson.On passe un excellent moment avec Jim Hawkins, on le voit grandir et évoluer, découvrir de nouvelles contrées et affronter des pirates. C'est un héros passionnant à suivre et attachant. J'adore la recherche du vieux trésor, des flibustiers prêts à tout pour se l'approprier, du rhum, un climat oppressant et malsain, une carte, une goélette et une grotte. Il a tous les ingrédients pour en faire un grand roman inoubliable. Il est très bien écrit, passionnant et fluide dans le style d'écriture et l'on ne voit pas passer le temps ! Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
31/01/16
 

Un grand classique du roman d’aventure pour la jeunesse, l’Ile au trésor de Stevenson se lit encore avec plaisir. Tous les ingrédients sont là : la découverte d’une carte dans une vieille malle, une mutinerie, des pirates qui se disputent un trésor, un John Siver à la jambe de bois, une île peu hospitalière et bien sûr un jeune héros qui va déjouer tous les pièges et réussir à berner les méchants. Pas de quoi sauter au plafond.Mais quel bonheur de lire ce grand classique dans une version illustrée de 1936 ! Une version de chez Fernand Nathan à la couverture cartonnée aux coins usés. Le plaisir de sentir l’odeur du vieux papier jauni qui craque sous les doigts et de regarder les illustrations un peu naïves. Il est bon de temps en temps de retrouver son âme d’enfant.

Ludeca
06/04/15
 

Ce roman de pirates et de chasse au trésor était relégué au fin fond de ma PAL. Il ne me disait vraiment rien qui vaille. Grossière erreur!! Que ne l’ai-je lu avant!Ce roman, classé jeunesse par l’éditeur, m’a tout simplement bluffée. Je l’ai lu d’une traite! Je m’imaginais de longues descrptions, des délibérations à n’en plus finir…. Que nenni!!! Allez hop moussaillon, souquez ferme, ce roman d’aventures est un pur bijou de la littérature, une vraie merveille qui a fait remonter en moi des tas de souvenirs d’enfance! Dès le début de l’intrigue, le lecteur est happé par le suspens. Il y a d’abord Jim, ce jeune garçon courageux et téméraire qui n’hésite pas à espionner, fouiner un peu partout mais surtout être plus malin que les adultes. C’est lui le narrateur de l’histoire et il nous décrit les choses avec ses yeux d’enfant. Il est emerveillé de pouvoir s’embarquer dans une telle aventure mais il reste avant tout lucide et bien sur ses gardes. Il a compris que les loustics engagés pour le voyage ne vont pas tarder à se mutiner. Très malin, le garçon n’hésite pas à prendre de gros risques comme par exemple conduire seul le navire afin de l’arracher aux mains des mutins! J’ai adoré aussi les autres personnages et surtout la galerie de pirates. Ils sont exactement comme on les imagine: avides de sang et d’argent, cruels, vils, bref de vrais pirates. Le personnage de Long John Silver est fabuleux. Il nous est d’abord présenté comme une sorte de légende de la piraterie. Il semble avoir terrorisé tous ceux qui ont eu la malchance de le croiser. Ce n’est d’ailleurs qu’à la moitié du livre que ce fameux flibustier apparaît. Doté d’un caractère double, Long John est malin et sait toujours tirer parti des pires situations. Sa jambe de bois n’est pas un handicap pour lui! Au contraire elle ajoute à sa légende un petit quelque chose d’effrayant. Enfin, j’ai adoré la quête en elle-même, cette recherche du trésor qui trouve un écho en chacun de nous. Mutineries, maladies, coups du sort se succèdent pour enfin obtenir ce satané trésor. Mais ce qui m’a charmée le plus, c’est justement cette quête: ce n’est pas le résultat qui compte mais le chemin parcouru pour y parvenir. Un vrai moment de bonheur en compagnie de tous ses fichus pirates. Hissez la voile! Carolivre

un flyer
22/09/13

Le jeune Hawkins aide ses parents à tenir une auberge sur la côte. Ils accueillent Billy, un vieux loup de mer bougon, mais ce dernier reçoit un avertissement d’une bande de malotrus menés par Pew, un aveugle, et meurt dans les instants qui suivent. Hawkins accompagné de sa mère fouille alors le coffre de Billy et découvre un mystérieux paquet. Après avoir fui la bande de pillards de l’aveugle Pew, il se retrouve chez le châtelain en présence du Docteur Livesey à découvrir dans ce paquet une carte menant à un trésor. Le châtelain décide de monter une expédition et quelques semaines plus tard, à Bristol, l’Hispaniola appareille. L’équipage est au complet mais les apparences sont trompeuses, et le cuisinier à la jambe de bois, Long John Silver, n’est peut-être pas celui que l’on croit.L’un des principaux atouts de ce roman est la fluidité de l’écriture qui coule au gré des courants sans résistance. Dès les premières pages, le récit est entraînant, haletant, épique et le personnage principal, Jim Hawkins est particulièrement intéressant à suivre. Il est facile pour le lecteur de s’identifier à ce jeune héros. Un adolescent aux traits de caractère faits de paradoxes, il est peureux, mais téméraire, irréfléchi parfois, prend le temps de peser le pour et le contre d’autres fois. Il devient alors extrêmement aisé pour les jeunes lecteurs de s’identifier à ce garçon enthousiaste qui a des défauts, mais qui a un bon cœur, est généreux et fait preuve d’initiative irraisonnée. Aussi, Stevenson propose un texte qui sent l’aventure, facile à lire, mené à un rythme passionné.Un classique de la littérature pour les jeunes et les moins jeunes, à découvrir ou à redécouvrir, à nous faire rêver, sur le pont d’un navire, entouré de pirates.

Skritt
13/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie