L'ile sans sourire

FERNANDEZ

EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 13/05/09
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Quand une fillette tente d'apprendre à un adulte les secrets du bonheur de vivre. Un conte onirique et poétique porté par un dessin remarquable. Yulkukany, l'île aux baleiniers. Un morceau de terre battu par les embruns, majoritairement occupé par une nature sauvage et grandiose, et ponctué de masures éparses habitées par des autochtones taciturnes et méfiants. Car nombreux sont les marins que la mer n'a pas rendus à leurs foyers... Milander Dean, géologue,débarque à Yulkukany en mission de recherche. Mais Dean cherche aussi et surtout un havre de tranquillité pour passer le temps. Seul. Un temps devenu abominablement long depuis la perte d'être chers. Un temps dont il n'a finalement plus que faire. Elianor, native de l'île, est au contraire la joie
de vie incarnée. Une petite fille rêveuse, sensible, adorable comme tout, à l'imagination vive et sans limites, à la bonne humeur contagieuse. Si ce n'est que pour Dean la bonne humeur est justement une maladie. Et qu'il n'a pas l'intention de se laisser contaminer... À mi-chemin des récits maritimes chers à Stevenson et de la fantasy animiste de Miyazaki, Enrique Fernandez construit un face-â-face superbe et déconcertant entre un adulte revenu de tout et une fillette à la confiance intacte en la vie. Nanti d'un graphisme de toute beauté, L'île sans sourire est une fable sensible et enchanteresse qui se double d'une étonnante et magnifique réflexion sur le bonheur et l'art de le conserver au chaud de son coeur. Une oeuvre appelée à faire date.
4 personnes en parlent

Quand la joie de vivre rencontre la souffrance solitaire, quand le fantastique côtoie le rationnel, le choc ne peut qu’être violent, conflictuel. Quand Dean, géologue taciturne et quasi mutique, débarque sur l’île de Yulkukany, il ne soupçonne pas que sa vie va radicalement changer. De sa douleur, de sa couardise, il s’est édicté une règle de vie: ne rien dire, ne rien montrer. L’espoir et le bonheur ne peuvent cautériser ses plaies. La fatalité, la réalité sont ses credo. " Nous sommes des gens tristes, nous vivons dans la souffrance." Mais sa tranquillité va céder face à l’exubérance et aux rêves de la jeune et extravertie Elianor.Un one-shot aux relents de dessin animé, qui navigue aux creux des émotions. Un conte onirique qui oscille entre monde fantastique et rêve enfantin, entre douceur et colère, entre poésie et froide réalité. Une poésie retranscrite dans ces paysages grandioses qui exhalent le bonheur enfantin, l’innocence, loin de l’ambiance austère qui entoure le monde des adultes. Un sentiment si lointain et pourtant palpable à chaque page, un reflet de notre condition moderne et qu’il ne tient qu’à nous de retrouver. "Comme vous nous n’avons qu’une idée abstraite de ce qu’est le bonheur, car nous avons perdu depuis longtemps la capacité d’en ressentir les effets" (page 23). Pasdel

Pasdel
13/03/14
 

Yulkukani...Yulkukani, l'ile des baleiniers...Yulkukani résiste aux intempéries qui la balayent la plupart du temps...Mais, oubliée des continentaux, Yulkukani ne résiste pas au malheur...Milander Dean...Milander Dean, le géologue continental.Milander Dean résiste à la souffrance qui serre son cœur...Mais dépossédé de son enfant et de son épouse, Milander Dean ne résiste pas à la résignation...Elianor Mise Yukinde...Elianor Mise Yukinde, la petite fille de Yukulkani, dont le nom signifie " merveilleux "…Elianor Mise Yukinde résite à la fatalité, qui, un jour, frappe immanquablement les habitants de l'ile...Mais privée de son père, Elianor Mise Yukinde refuse... de céder...Elle, l'enfant blonde et insouciante, refuse le conformisme de l’île sans sourire...Yukulkani, Milander Dean, Elianor Mise Yukinde. Les trois personnages d'une histoire qui oscille entre grandes joies – souvent enfantines – et immenses tristesses – bien souvent adultes -Mais il n'est pas dit que les choses soient amenées à rester immuablement ainsi, sur l’île sans sourire...Osez vous mettre sous la protection du prince yemi, le chat qui apprend aux loups à se battre. Osez assister au combat que les fleurs et les oiseaux se livrent dans l'orage. Osez affronter Mama Kindi et son ours, au risque de perdre vos doigts. Osez ne pas prendre " la soupe du soir " et comprenez comment le sourire quitte les enfants de Yulkukani...Alors, et seulement alors, dans les superbes dessins d'Henrique Fernandez, vous pourrez comprendre ce qu'est la joie..(…):-)(...)

BanquiseCitron
31/01/16
 

Très jolie BD tel un conte onirique. Une histoire d’amitié, poétique, qui pourtant parle des blessures de la vie par la perte d’êtres chers. Enrique Fernandez nous offre là un combat entre la tristesse et la joie de vivre. Illustrations remarquables. Un graphisme aux notes japonisantes. Une très belle BD que je conseille, tant sur le point du scénario que sur le point du graphisme. Lilibook

Lilibook
17/07/11
 

Voilà une BD bien étrange. Enrique Fernandez nous emmène faire un voyage onirique et initiatique dans une île sombre et mystérieuse. L'histoire, simple et naïve, est proche d'un conte pour enfants. Un homme en quête de rédemption. Une petite fille en guise de guide.Pourtant, il y a une je ne sais petit quelque chose qui m'a complètement accrochée. Le dessin est beau, les expressions du visage sont fortes mais c'est surtout le personnage de la petite fille, Eli, qui illumine avec beaucoup de puissance le récit. Cette gamine est tout simplement incroyable !Encore une histoire où l'enfant ne fait absolument pas son âge et où il explique la vie aux adultes avec beaucoup de philosophie me direz-vous. Et bien oui mais le charme d'Eli est irrésistible et on s'émerveille à chaque bulle de ce qu'elle nous fait découvrir. Une BD bien étrange... que je n'oublierai pas de si tôt !

Theoma
25/09/09
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.67 kg