L'invention de paris ; il n'y a pas de pas perdus

HAZAN, ERIC

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 23/09/02
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Places royales et faubourgs brumeux, enceintes, barricades et passages, c'est la trame serrée des quartiers parisiens qui organise cette déambulation proposée aux flâneurs des rues et des livres. On y voit naître, au rythme des enceintes successives, l'éclairage public, l'enfermement des pauvres et des fous, le numérotage des maisons, les terrasses des cafés et la police de proximité. Du Marais des Précieuses au XIe arrondissement des «branchés», on assiste aux migrations de la mode, à l'apparition de microvilles dans la ville, celles de Scarron, de Des Grieux, de Desmoulins, de Rubempré
et de l'autre Lucien, Leuwen, celles de Gavroche, de Baudelaire et de Manet, d'Apollinaire, celles encore de Nadja, de Doisneau ou d'Anna Karina. Mais les vrais héros du livre, ce sont des anonymes, les architectes du désordre qui, de génération en génération, se sont transmis l'art d'empiler les magiques pavés, au faubourg Saint-Antoine en prairial an III, au cloître Saint-Merri en juin 1832, au clos Saint-Lazare en juin 1848, à Belleville en mai 1871, au quartier Latin en mai 1968, démontrant chaque fois - et plaignons ceux qui croient la série close - la force de rupture de Paris.
2 personnes en parlent

Non, comme le dit le sous-titre, "il n'y a pas de pas perdus" lorsque l'on parcourt Paris.Eric Hazan montre une érudition hallucinante dans cet essai qui fait figure de somme en ce qui concerne l'histoire de notre capitale.Débutant du centre et se dirigeant vers la périphérie, démarche que l'auteur explique au début de l'ouvrage, Eric Hazan parcours la géographie et l'histoire parisienne de manière parallèle. On ne se situe pas ici dans le domaine de l'anecdotique mais bel et bien dans le processus de développement de la ville, au coeur des bouleversements qui ont amené Paris à ce qu'elle est aujourd'hui.Le lecteur assiste aux nombreux changements physiques au gré d'une plume engagée et que l'on devine nourrie de nombreuses recherches et lectures tout autant que d'une réflexion poussée., notamment sur le plan politique. La deuxième partie, "Paris rouge" (le titre est assez parlant), est ainsi consacrée aux émeutes et révolutions nombreuses qui ont marqué Paris au XIXème siècle.Un essai d'une haute pertinence, livre d'histoire que se doit de lire tout amoureux de Paris (même si le livre d'Eric Hazan s'avère moins facile d'accès que de nombreux autres écrits plus anecdotiques sur la capitale). <p>Maltese</p>

Maltese
21/01/12
 

L considère les différents quartiers, le Paris historique toujours limité par des enceintes rapidement trop petites pour une ville qui ne cesse de s'étendre. Puis il s'attache aux rajouts, ces villages qui sont petit à petit intégrés à la capitale. Des plans de quartiers, dessinés d'un trait simple, illustrent ces métamorphoses.La suite s'intéresse à Paris en colère. Les barricades, la commune et tout ce qui fait le "Paris rouge".Enfin, la fin parle flâneurs et artistes, vues peintes ou photographiques.Un essai très facile à lire et très renseigné sur notre belle ville !

Praline
22/01/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.45 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie