L oeuvre posthume de thomas pilaster

CHEVILLARD, ERIC

EDITEUR : MINUIT
DATE DE PARUTION : 26/02/99
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il est évidemment inutile de rappeler ici qui fut thomas pilaster, écrivain tant aimé, dont la mort brutale a fait de nous tous de lamentables orphelins. Mince contrepartie, les sept textes inédits rassemblés dans ce volume, que présente et annote son excellent ami, marc-antoine marson, le poète, avec un sens aigu de la nuance critique qui lui permet de tempérer son admiration
et de ne jamais verser naïvement dans l'hagiographie, laissant par ailleurs deviner l'histoire surprenante et complexe de leur amitié. ses commentaires inspirés ressuscitent surtout pour notre plus grand bonheur la compagne de pilaster, lise, et contiennent quelques révélations qui devraient faire du bruit sur le rôle exact qu'elle a joué dans la vie et l'oeuvre de l'écrivain.
1 personne en parle

Eric Chevillard nous présente ici Thomas Pilaster, écrivain médiocre, qui meurt sans crier gare ni avoir eu le temps de mettre de l'ordre dans ses papiers ; le narrateur, qui le connait depuis l'école primaire, revient sur la vie de cet écrivain raté, dont « l'échec commercial est à la mesure de la nullité de son œuvre », débusque ses erreurs et maladresses littéraires en notes de bas de pages. Ce roman se veut un recueil de textes et de fragments, l'auteur disparu s'étant essayé aux divers genres en vogue : roman policier convenu, maximes animalières, théâtre en forme de conférence ratée, poésie... Encore un délicieux moment passé en compagnie de ce livre, en particulier avec ce récit, attribué à Pilaster, qui met en scène un Albert Moindre bien décidé à réintroduire le tigre en France. « Il faut écrire avec ses tripes, disent ceux dont la flamme intérieure est un genre de ver plat, parasite du tube digestif, appelé aussi ténia » (p. 31)

sovane
15/03/11
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 13.40 cm
  • Poids : 0.23 kg