L'ordre de ciceron t.1 ; le proces

MALKA, RICHARD ; GILLON, PAUL

livre l'ordre de ciceron t.1 ; le proces
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 12/05/04
LES NOTES :

à partir de
13,90 €

SYNOPSIS :

Juin 2002, au siège du cabinet d'avocats Steiner - Mac Rae, en plein de coeur de Manhattan. Lors d'une réunion Nathan Steiner, jeune et ambitieux directeur de ce cabinet, l'un des plus puissants de la planète, annonce qu'il veut racheter un très grand confrère parisien : De Veyrac - Richemont. Au siège parisien, Benjamin de Veyrac est accablé. Il est hors de question de vendre aux américains le cabinet fondé par son arrière-grand-père ! C'est alors qu'il apprend l'origine de cet affrontement et de ce désir de rachat : Nathan est son cousin et le considère comme son pire ennemi. Tout cela remonte à 1938. Nicolas de Veyrac, grand-oncle de Benjamin, et son inséparable ami d'enfance Raphaël Steiner
sont les plus brillants étudiants en droit dela Sorbonne. Ils vont être amener à plaider pour le même procès : un jeune noir du nom de Kassilé, accusé d'avoir tué ses employeurs. Durant cette période xénophobe, le procès déchaîne les passions ! Steiner défendra Kassilé, de Veyrac les enfants des victimes. Ce procès va se transformer en véritable affrontement entre les deux hommes qui se jalousent et entraînera des haines et des rancoeurs qui se poursuivent encore aujourd'hui... Paul Gillon est au sommet de son talent pour ce premier volume aussi prenant que remarquable ! « L'Ordre de Cicéron » s'annonce d'ores et déjà comme une grande et passionnante saga de bande dessinée !
1 personne en parle

Une fois n’est pas coutume, la belle couverture de l’album BD est à l’image des pages que vous pourrez découvrir à l’intérieur de l’album.Combien de fois n’ai-je été déçue en ouvrant à peine une BD qui m’avait tapée dans l’œil sur le présentoir ? Le graphisme intérieur n’étant en rien comparable à celui de la couverture. Je préfère ne pas les comptabiliser, cela me ferait bien trop de mal. Heureusement, cette fois, c’est de la belle ouvrage.Chaque case fourmille de détails et nous propose un univers riche, très riche même, autant que celui très complexe des liens de famille, d’amitié et des rouages de la justice française dans lequel nous allons nous mouvoir tout au long de l’intrigue.Le texte des bulles est digne des meilleurs scénarios et se trouve rédigé dans un langage soutenu sans être rébarbatif. Les termes plutôt techniques sont alors bien expliqués en bas de chaque page sous forme de petites notes.Pour un peu et ce dès la première page, on pourrait se croire dans un long-métrage américain. Tous les repères visuels y sont (vue sur Manhattan et ses buldings, la page suivante étant consacrée à Paris), les codes linguistiques, les personnages, leurs allures… Tout y est.Un antagonisme prenant et ancien entre les USA, puissance mondiale sans partage (?), et la vieille Europe avec la France. Les puissants vont-ils dévorer les plus faibles ? C’est le point de départ de ce récit, mais cela va bien au-delà.Sur un fond de vieilles histoires familiales et de périodes historiques plus ou moins troubles, les héritiers d’une lignée d’avocats et d’hommes de loi vont se retrouver face à face.Au départ, c’est un peu le combat de David contre Goliath car on imagine mal comment le petit cabinet français va pouvoir se sortir de ce guêpier. Et puis surtout, on comprend enfin pourquoi ce réseau américain si important veut mettre un terme à l’existence de notre fleuron national.L’histoire nous est fort bien narrée et les éléments clefs ne sont divulgués qu’au compte-gouttes. Juste ce qu’il faut pour maintenir toute notre attention jusqu’au bout.De plus, nous aurons encore une ultime surprise. Et oui, les rebondissements ne sont pas oubliés et c’est tant mieux. Mais chuttttttttt, je ne peux pas vous en dire plus.J’ai donc dévoré cette BD qui m’a offert un graphisme soigné, élégant et riche. L’intrigue est prenante, cohérente et sous des aspects assez classiques, plutôt révélatrice du fonctionnement de nos sociétés d’hier et d’aujourd’hui.Je n’attends plus qu’une seule chose, me plonger dans le second tome ! http://espace-temps-libre.blogspot.com/

emeralda
23/09/09
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.63 kg