L'usage de la photo

ERNAUX, MARIE

livre l'usage de la photo
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 15/06/06
LES NOTES :

à partir de
7,20 €

SYNOPSIS :

«Souvent, depuis le début de notre relation, j'étais restée fascinée en découvrant au réveil la table non desservie du dîner, les chaises déplacées, nos vêtements emmêlés, jetés par terre n'importe où la veille au soir en faisant l'amour. C'était un paysage à chaque fois différent. Je me demande pourquoi l'idée de le photographier ne m'est pas
venue plus tôt. Ni pourquoi je n'ai jamais proposé cela à aucun homme. Peut-être considérais-je qu'il y avait là quelque chose de vaguement honteux, ou d'indigne. En un sens, il était moins obscène pour moi de photographier le sexe de M. Peut-être aussi ne pouvais-je le faire qu'avec cet homme-lâ et qu'à cette période de ma vie.» Annie Ernaux.
1 personne en parle

A travers des photos, il s’agit pour les deux auteurs d’essayer de se remémorer des moments de leur histoire commune. Partant de la description des clichés, chacun évoque ensuite par digression des éléments de sa vie d’alors et développe des réflexions liées à l’amour et à la mort (à l’époque de leur histoire, Annie Ernaux souffrait d’un cancer du sein). La connivence qu’on ressent entre les deux amants, cette entreprise éphémère à la fois désespérée et pourtant très belle apparaît comme un témoignage mutuel d’amour, empreint à la fois de la conscience de sa fugacité et de sa valeur. Le support photographique est aussi l’occasion d’une réflexion sur le temps, la mémoire et les souvenirs. Journal intime écrit à quatre mains, ce livre est profondément touchant. Il nous fait pénétrer dans l’intimité de ses protagonistes, mais loin de présenter une démarche exhibitionniste, je trouve au contraire qu’il recèle beaucoup de pudeur. Ainsi, le lecteur reste toujours en dehors de ce qui se joue entre les deux auteurs, c’est comme s’ils avaient d’abord écrit ce livre pour eux. Quant à la dimension universelle du propos, elle dépasse la sphère de l’intime (alors que paradoxalement, les deux ne sont pas dissociées dans le texte, mais il me semble que la distinction se fait naturellement). Peut-être que je ne suis pas très claire, mais en tout cas, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce livre, sa démarche originale et l’intensité qui s’en dégage.Un résumé ainsi qu'un extrait de ce livre sont disponibles sur mon site.

Artsouilleurs
12/06/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.13 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition