L'utopia de thomas more et la tradition platonicienne

LACROIX, JEAN-YVES

livre l'utopia de thomas more et la tradition platonicienne
EDITEUR : VRIN
DATE DE PARUTION : 15/01/07
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
63,00 €

SYNOPSIS :

L'Utopie de Thomas More, référence originaire de l'utopie, se revendique platonicienne. Le fait est pourtant que la description détaillée de la forme achevée d'Utopie, en ne séparant plus l'essence intelligible de l'existence sensible, du coup immédiatement déterminée en vérité, présente une tout autre ontologie. L'indétermination utopique est alors fondamentalement dans la position imaginaire de cette cité parfaite supposée sans condition effective, ce qu'exprime spécialement le caractère " oblique " de l'écriture, et cela invite à revenir en contre-point sur le sens propre de l'" atopie " socratique. C'est
dans cette perspective que l'ouvrage examine les éléments constitutifs de l'essence utopique : principalement le plaisir, le communisme, le travail et les lois, ou encore le mal et l'histoire. Le pivot de l'Utopie est l'humanitas qui, ancrée dans l'Infini divin, rend parfaite la Terre des hommes. L'ouvrage s'efforce en conséquence d'y rapporter les déplacements et les mutations qui, dans la tradition platonicienne comme dans sa critique, peuvent aider à comprendre le passage des Dialogues à l'Utopie. Son enjeu plus général est d'en dégager des utopismes, en particulier matérialistes, et ce du Fini à l'Infini.
1 personne en parle

C'est un texte très étonnant. Surtout quand on apprend qu'il a été écrit (publié) en 1516. Il est composé de deux parties plus ou moins intéressante. La première partie est en effet ennuyeuse, et sans d'études approfondies, d'aucun interêt pour la description de l'Utopie, qui est le principal sujet explicite. Mais la seconde partie, la description de l'île, est captivante, et curieuse. Personnellement, je ne pense pas que c'est un monde rêvé. Oui, c'est vrai, un monde sans argent serait sans doute plus heureux. Oui, c'est vrai, un monde où toutes les religions cohabiteraient, jusque dans les mêmes temples, serait sans doute plus "calme". Mais un monde où toutes persones sont habillées de la même façon, et habitent dans des maisons tout à fait identiques, un monde standardisé donc, me semble tout à fait inconcevable. Il n'y aurait personne de jaloux certes, mais aucune personnalité apparente serait présente sur les habitants, ce qui, à la longue, pourrait créer une atmosphère étrange, malsaine, voir même un sentiment de malaise. Je recommande donc ce livre, mais je laisse un grand bémol sur la première partie qui, pour moi, d'apparence, ne sert absolument à rien.

un flyer
01/07/14

Format

  • Hauteur : 16.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.72 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition