La ballade du cafe triste

MCCULLERS, CARSON

livre la ballade du cafe triste
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 13/02/85
LES NOTES :

à partir de
5,10 €

SYNOPSIS :

Carson McCullers La Ballade du café triste Dans sa vie comme dans son oeuvre, c'est le même besoin effréné d'amour que l'on trouve, la même obsession de cette musique à travers laquelle les êtres croient se réconcilier avec eux-mêmes. Et l'on est frappé surtout par la recherche tenace de contacts humains, réduits aux rencontres de hasard dans les petits bars où l'alcool réchauffe
le corps et l'âme, efface la douleur du monde et rend Dieu superflu... Bref soulagement puisque la solitude revient. Cette solitude que Carson McCullers et chacune de ses créatures cherchent à fuir mais qu'elles Þnissent toutes par choisir, comme un privilège ou un moindre mal. Car, on le sait, il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes. Hector Bianciotti.
4 personnes en parlent

La puissance de l'amour Le décor : une petite ville ennuyeuse du Sud des Etats-Unis. Miss Amelia transforme son magasin en café à la suite de l’arrivée d’un étranger Lymon Willis qui dit être son cousin mais le retour de son ex-mari Macy Marvin bouleverse la situation…Carson Mac Cullers grande romancière américaine, qui s’inscrit dans la lignée de Faulkner, nous ravit à tout point de vue avec l’un de ses meilleurs romans : "la ballade du café triste". Sa puissance évocatrice, ses personnages androgynes (un peu à son image), hauts en couleur, parfois grotesques inspirant tout à la fois répulsion et compassion font de ce roman une œuvre unique profondément marquante et obsédante. Ce roman comporte une large part autobiographique et relève par moments de l’intimité de Carson, on y retrouve des thèmes récurrents dans son œuvre tels que la solitude de tout être, la recherche de la chaleur humaine, la complexité des relations amoureuses…Un classique de la littérature américaine a dévorer !

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Un livre magnifique sur la différence, la solitude, l'amour de soi et des autres avec cette écriture tout en délicatesse que l'on retrouve dans Le coeur est un chasseur solitaire. Une romancière à découvrir avec ses blessures et ses mots qui vous touchent au coeur. L'un de mes livres préférés !

Ikebukuro
21/05/11
 

Plusieurs textes dans ce livre dont le thème principal est la solitude. La vie de l'écrivain est assez intéressante (dossier dans Muze), pleine de failles et c'est ce qui m'a donné l'envie de lire quelque chose d'elle. Les personnages s'essayent tous à donner de leur personne, à faire tomber des barrières vis à vis des autres quitte à souffrir un peu, et finalement découvrent qu'il est plus sage de rester seul. L'histoire la plus marquante est celle qui ouvre le recueil et donne son titre au livre, La ballade du café triste.C'est court et ça donne à réfléchir, sans non plus se prendre la tête. Parfait pour le train.J'ai noté un joli passage : “L'amour est, avant tout, une expérience commune à deux êtres. Mais le fait qu'elle leur soit commune ne signifie pas que cette expérience ait la même nature, pour chacun des deux êtres concernés. Il y a celui qui aime et celui qui est aimé, et ce sont deux univers différents. Celui qui est aimé ne sert souvent qu'à réveiller une immense force d'amour qui dormait jusque là au fond du coeur de celui qui aime. Celui qui aime sait que son amour restera solitaire, qu'il l'entrainera peu à peu vers une solitude nouvelle, plus étrange encore, et de le savoir le déchire.[…]Celui qui est aimé a toutes les raisons de craindre et de haïr celui qui aime. Car celui qui aime est tellement affamé du moindre contact avec celui qu'il aime qu'il n'a de cesse de l'avoir dépouillé, dût-il n'y trouver que douleur.”

Ezqueira
28/04/11
 

La puissance de l'amour Le décor : une petite ville ennuyeuse du Sud des Etats-Unis. Miss Amelia transforme son magasin en café à la suite de l’arrivée d’un étranger Lymon Willis qui dit être son cousin mais le retour de son ex-mari Macy Marvin bouleverse la situation…Carson Mac Cullers grande romancière américaine, qui s’inscrit dans la lignée de Faulkner, nous ravit à tout point de vue avec l’un de ses meilleurs romans : "la ballade du café triste". Sa puissance évocatrice, ses personnages androgynes (un peu à son image), hauts en couleur, parfois grotesques inspirant tout à la fois répulsion et compassion font de ce roman une œuvre unique profondément marquante et obsédante. Ce roman comporte une large part autobiographique et relève par moments de l’intimité de Carson, on y retrouve des thèmes récurrents dans son œuvre tels que la solitude de tout être, la recherche de la chaleur humaine, la complexité des relations amoureuses…Un classique de la littérature américaine a dévorer !

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie