La bataille

RAMBAUD, PATRICK

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 05/05/99
LES NOTES :

à partir de
5,90 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Patrick Rambaud La Bataille « Lâ, j'entreprends de vous initier à toutes les horreurs, à toutes les beautés d'un champ de bataille. Des canons, des chevaux, deux armées, des uniformes ; à la première page, le canon gronde, il se tait à la dernière. » Ainsi Balzac évoque-t-il son projet de consacrer un roman à la bataille d'Essling, qui opposa en 1809, près de Vienne, les Autrichiens à la Grande Armée de Napoléon. Balzac mourut sans nous donner sa Bataille. La voici, racontée par Patrick Rambaud, dans un récit documenté et vivant, où se côtoient grognards
et jeunes recrues, chirurgiens, actrices, espions, Stendhal, les maréchaux Lannes et Masséna autour d'un Napoléon que la Fortune, déjà, commence d'abandonner. Trente heures de combat, 40 000 morts, 11 000 mutilés : Essling, c'est la première grande hécatombe de la guerre moderne, sans gloire, sans illusions, dont le sommet sera Verdun. Roman historique, roman à grand spectacle, roman vrai : chaleureusement accueilli par la critique, La Bataille a été couronné en 1997 par le Grand Prix du roman de l'Académie française, puis par le prix Goncourt.
2 personnes en parlent

L’empire déclinait déjà et n’avait que cinq ans. Cette phrase pose le contexte historique de ce roman dans lequel Patrick Rambaud retrace, la bataille d'Essling, près de Vienne les 21 et 22 mai 1809. Cette bataille, au cours de laquelle le maréchal Lannes est tué, est la première défaite de Napoléon.Patrick Rambaud nous dit que Balzac, en 1835, avait envisagé de faire le récit de cette bataille mais son projet n’a pas vu le jour. Pourquoi Balzac voulait-il raconter précisément cette bataille ? C’est la question que se pose l’auteur et le meilleur moyen d’y répondre et sans doute de la raconter.C’est l’occasion pour Patrick Rambaud d’écrire un beau roman historique qui ne nous cache rien des horreurs des champs de bataille napoléoniens. Autour de l’Empereur, toutes une série de personnages historiques : Lannes, Masséna, Berthier, Henri Beyle (Stendhal). Comme c’est un roman, l’auteur ne se prive pas d’ajouter des personnages de fiction et des intriques secondaires qui côtoient la grande Histoire.Tout ça dans un très grand respect du détail qui découle d’un formidable travail d'historien, en témoignent les nombreuses notes historiques en fin de livre.Un roman historique comme on les aime à la lecture duquel on ne s’ennuie pas une seconde. Ludeca

Ludeca
01/06/14
 

En 1809, l'Empereur Napoléon lance près des villages d'Aspen et d'Essling une nouvelle bataille contre l'Archiduc autrichien. Les Français doivent maintenir leur position en franchissant le Danube sur des ponts de fortune. Durant deux jours et deux nuits, les deux armées vont vivre une véritable boucherie. Je redoutais un peu la lecture de ce roman (Prix Goncourt en 1997) dont le thème ne m'inspirait pas mais il était à lire dans le cadre d'un club lecture. Et bien, à mon grand étonnement, j'ai apprécié cette histoire dans laquelle l'auteur ne nous épargne aucun détail. Il met en scène les personnages historiques, l'Empereur, ses principaux généraux et commandants, tout en leur donnant une consistance romanesque. C'est très réussi, on ne s'ennuie pas un seul instant et je souhaite même en connaître un peu plus sur la véritable Histoire, cette fois-ci. C'est pas peu dire !!

floaimelesmots
09/12/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition