La bete

KENNEN, ALLY

livre la bete
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 16/05/07
LES NOTES :

à partir de
11,70 €

SYNOPSIS :

« Je lui achète un cochon par mois. Je ne sais pas si ça suffit pour qu'il reste en vie. Il est devenu tellement énorme. Je vais devenir dingue tellement j'ai peur que quelqu'un le découvre. Je l'entends s'agiter dans sa cage. Il a flairé ma présence. J'ai la trouille ». Stephen a 17
ans. Depuis quatre ans, il cache une terrifiante créature qui ne cesse de grandir. Sa cage menace de céder. Stephen a besoin d'aide. Mais à qui s'adresser ? il n'a pas vu sa mère depuis des années, son père est un vagabond irresponsable et sa famille d'accueil a peur de lui ...
1 personne en parle

Franchement je ne sais pas quoi penser de ce livre. Toute cette histoire autour de la bête, ne m'a pas faire peur, j'ai juste trouvé ça presque idiot. Stephen a une bête, il sait qu'elle est dangereuse, mais il ne pense à la tuer qu'à un certain moment. Après, on peut se dire que ça le rend très complexe psychologiquement, mais du coup ça fait que ça traine en longueur. Chaque perso qui apprend l'existence de la bête a une réaction différente, emmenant des rebondissements différents, ce qui fait que cette bête reste bien là. Après, le contexte sors un peu de cette histoire avec la bête et se penche sur le cas de Stephen, qui je dois l'admettre, est un personnage que j'ai énormément apprécié. Il n'a pas eut de chances, c'est un pauvre gamin qui a mal réagi à divers endroits, qui sait ce qu'il va devenir, mais qui tente de s'en sortir quand même, et je n'ai cessé de m'attacher à lui tout du long de cet ouvrage. L'écriture allait de pair avec le personnage (vu que c'était lui le narrateur), et j'ai vraiment apprécié ce côté là. Sinon les autres personnages, comme Carol et Eric....Et bien....Au début je détestais Carol, puis ensuite je l'ai aimé, et pour Eric ça a fait l'inverse... Pour le vrai père de Stephen, je l'ai détesté dès le début. Et je dois dire, que même si je n'aimais pas trop ce qui tournait autour, j'aimais bien la bête - je sais c'est bizarre - elle avait tout de même un certain charme. De fait, un livre, pas mitigé, puisque rattrapé par Stephen, un personnage hyper-charismatique que j'ai su adorer.

yuukichanbaka
23/10/14
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.90 cm
  • Poids : 0.34 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie