La bete a chagrin

CONSTANT, PAULE

livre la bete a chagrin
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 10/04/08
LES NOTES :

à partir de
7,70 €

SYNOPSIS :

« - Faut-il un coupable ? demanda l'avocat. Est-ce qu'on accuse le rocher qui dévale de la colline et écrase tout sur son passage ? Est-ce qu'on met en accusation le gel, le soleil, l'orage ? Je vais vous dire, il y a eu un énorme chagrin qui s'est formé dans la nuit des temps, un énorme chagrin qui s'est nourri de celui de Lili, de Cathy et de Jeff - c'est bien connu, les chagrins s'attirent - et qui a éclaté sur Tony. Que Tony quitte Cathy sans qu'intervienne Jeff, il ne se passe rien. Que Jeff arrive à Marseille et qu'il ne trouve pas Lili,
il ne se passe rien. Mais que Lili présente Jeff à Cathy et la tragédie fatalement s'accomplit. » La bête à chagrin est le récit captivant d'un procès, celui d'une mère de famille, Cathy, dépressive et désespérée, jugée pour meurtres. Depuis le banc des accusés, Paule Constant remonte le temps et retrace l'histoire au travers des questions du juge, fouille les douloureux rapports humains et les liens du sang, où se mêlent cris, chuchotements, remords et poids du hasard, et nous plonge dans un impeccable thriller métaphysique.
1 personne en parle

Il était une fois une gentille famille qui allait plutôt pas mal. Cathy, la mère, avait un bon travail, un mari beau et sportif depuis 18 ans, un fils adolescent sans problèmes. Soudain, tout bascule. Enceinte, elle apprend que son mari la quitte pour sa collègue et meilleure amie, avec qui il vient d'avoir également un enfant, qui porte le prénom qu'elle avait choisi pour le leur. Cathy est incapable d'encaisser. Elle renoue avec une amie d'enfance, et entame une relation étrange et qui aura de funestes conséquences avec le compagnon de celle-ci, Jeff...Un pur drame auquel on assiste totalement impuissant. Il règne une tension de folie dans ce roman, narré chronologiquement mais avec le recul du juge et des avocats. Les faits sont simples et limpides, les responsabilités nagent en plein flou. Ce ne sont pas toujours les mains qui agissent qui ont été décisionnaires, est-on plus coupable quand on laisse faire, comment peut-on en arriver là, bien d'autres aspects encore viennent tourmenter le lecteur.Ce qui est peut-être le plus terrible c'est qu'on s'identifie parfaitement à tout-un-chacun, selon les moments. C'est moche, c'est affreux, et pourtant c'est la vie, et Paule Constant signe là une angoissante tranche de malheur, avec une plume supra efficace et incisive. Sylvie Sagnes

SagnesSy
07/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition