La bete qui meurt

ROTH, PHILIP

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 02/09/04
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

«Un nu aux seins opulents, légèrement évasés, pour lequel elle aurait pu poser elle-même. Un nu aux yeux clos, défendu comme elle par sa seule puissance érotique et, comme elle, à la fois primaire et élégant. Un nu mordoré mystérieusement endormi sur un gouffre noir velouté que, dans mon humeur du moment, j'associais à celui de la tombe. Fuselée, ondulante, elle t'attend, la jeune fille, immobile et muette comme la mort.» À l'orée de la vieillesse, David Kepesh, esthète attaché à sa liberté et séducteur exigeant, rencontre parmi ses étudiantes Consuela Castillo, vingt-quatre ans, fille de riches émigrés
cubains, «émerveillée» par la culture. Et découvre la dépendance sexuelle... C'est le roman d'un envoûtement dans une Amérique bien loin des joyeuses bacchanales des années soixante, chères au Professeur de désir..; Et au tournant du millénaire, cet alter ego de l'auteur, naguère héros du Sein, est confronté non seulement à son propre vieillissement mais à la mort qui rôde en chacun de nous. Après La tache, Philip Roth nous offre à la fois un précis amoureux, une radiographie de notre temps et une méditation sur la condition humaine. Un nouveau chef-d'oeuvre, d'une perfection lapidaire.
1 personne en parle

La bête qui meurt, c'est le narrateur, un prof de fac qui arrive à la vieillesse avec toutes ses tracasseries, ses trahisons. Il sa paie un dernier tour d'honneur avec une belle étudiante, aventure qui le laissera plus blessé qu'il ne veut l'admettre, et le fera revenir sur sa vie, les femmes, les amis qui meurent, ses enfants, ses ex, son corps... Ce double de Roth est aussi obsédé que lui par la déchéance ultime, par la mort qui s'approche. Le récit est empli d'humour noir, de cynisme, dans une construction très savante. Ce long monologue sans fausse pudeur ne manque pas de surprise, de charme aussi. Il fait perdurer l'idée qu'on avit déjà du pessimisme de son auteur, Ce n'est pas son roman le plus réussi peut-être, mais c'est une oeuvre profonde, noire avec un style unique. laurence

laurence
05/02/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : JOSEE KAMOUN