La bible, mythes et realites t.2 ; l'ancien testament et l'histoire ancienne d'israel

RACHET, GUY

livre la bible, mythes et realites t.2 ; l'ancien testament et l'histoire ancienne d'israel
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 25/05/09
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
32,50 €

SYNOPSIS :

Sous le titre de Juges et rois, ce tome II de La Bible, mythes et réalités, est consacré à l'histoire du «Peuple d'Israël» depuis son installation dans le pays de Canaan jusqu'à la fin des deux royaumes, Juda et Israël qui disparaissent, ce dernier sous les coups des Assyriens à la fin du VIIIe s. avant notre ère, le premier un siècle et demi plus tard avec la conquête du roi babylonien Nabuchodonosor. Ces histoires sont fondées sur les livres bibliques de Josué, des Juges, les livres de Samuel, des Rois et des Chroniques, et sur les textes égyptiens et assyriens. L'auteur y procède à une critique drastique des textes, les dégraissant de l'apport tardif et tendancieux de ce que les exégètes appellent l'histoire deutéronomique et il les met en parallèle avec les textes non bibliques. C'est ainsi qu'il replace dans la réalité historique fondée sur les textes égyptiens l'installation en Canaan non d'armées conquérantes et destructrices mais de petits groupes de nomades qui vont s'assimiler à une tribu connue sous le nom d'Israël par une célèbre inscription égyptienne. Les textes parallèles, égyptiens et assyriens, sont donnés en traduction et commentés, voire critiqués, et insérés dans le contexte biblique. Il montre que les Juges sont en
réalité des chefs de tribus cananéennes qui en général ne connaissaient pas Yahweh destiné à devenir le dieu d'Israël, il analyse le concept des Tribus israélites pour montrer que ce ne sont là que des fictions. De longs chapitres sont consacrés à David, le véritable fondateur du royaume de Juda, un David qui a été un « condottière » de génie, et aussi un grand politique, après avoir été un véritable bandit de grands chemins. Il remet à sa place réelle un Salomon qu'on a prodigieusement idéalisé ; mais il rend aux rois d'Israël, le royaume du Nord, leur véritable grandeur. Et il montre aussi que Yahweh, installé à Jérusalem par David pour en faire un dieu national, n'a jamais été un dieu exclusif à l'époque de la royauté, qu'il avait sa parèdre, Ashérah, et qu'il n'est devenu qu'après le retour de la Captivité en Babylonie le dieu unique et « jaloux » qu'on connaît. Par ailleurs il se pose un certain nombre de questions comme : pourquoi Israël ? Puisque le royaume qui va subsister est celui de Juda. De nombreuses illustrations puisées dans les documents d'époque illustrent les textes. Une très importante bibliographie est donnée à laquelle se réfère l'auteur au cours du texte afin de justifier chacune de ses assertions.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.97 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition