La cathedrale de la mer

FALCONES, ILDEFONSO

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 18/06/09
LES NOTES :

à partir de
10,00 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Barcelone, XIVe siècle. La cité catalane s'enorgueillit d'un nouveau fleuron gothique : Santa Maria del Mar, la cathédrale de la mer, qui s'élève, pierre à pierre, vers un ciel sans nuages. Du haut de ses huit ans, le jeune Arnau Estanyol contemple le chantier. À l'image de ce chef-d'oeuvre en devenir, l'ascension de ce fils de paysan exilé, parti de rien, sera fulgurante. Devenu consul et proche du roi, humaniste et
philanthrope, il n'oubliera jamais que son destin est placé, depuis sa naissance, sous le signe des tragédies : l'ombre de la Sainte Inquisition plane sur ses ambitions, et la Grande Peste s'apprête à fondre sur le Nord de l'Espagne. « Fureur et lumière, violences et amours, trahisons et rédemptions : le roman du Moyen Âge catalan mélange avec talent tous les ingrédients des grands récits picaresques. » La Vie
7 personnes en parlent

Avec ce roman-pavé de l'auteur espagnol Ildefonso Falcones, nous plongeons dans la catalogne du XIVème siècle, et plus précisément dans sa capitale: Barcelone. Enfant de serfs de la terre, Arnau Estanyol échappe à la servitude grâce à son père, qui l'emmène dans sa fuite pour échapper à un seigneur fort déplaisant, vers la capitale catalane. De péripéties en péripéties, celui qui naquit pauvre deviendra un des personnages les plus riches et les plus puissants de la ville. Les points forts de ce roman? Tout d'abord, Falcones retrace toute une vie en l'insérant très habilement dans un contexte riche et foisonnant. Géopolitique, servitude, place de la femme, économie. Chaque étape de la vie d'Arnau donnera l'occasion au lecteur de découvrir un autre aspect de la vie à cette époque. Avec lui, nous découvrons le pouvoir étonnant de l'Host de Barcelone, rassemblement de toutes les corporations pour la défense des intérêts et des droit de la ville et de ses habitants. Nous découvrons la situation si particulière des Juifs, propriété du roi de Catalogne. Tout cela est déjà très bien.Mais, en plus, Falcones dessine des personnages tout en nuances, pleins de défauts et de qualités, avec leur côté sombre mais aussi leurs espoirs, leurs haines et leurs amours. Arnau est un personnage attachant, mais il n'est pas exempt de faiblesses et fait des erreurs, aux conséquences parfois terribles. Et tous les autres personnages ( à part certains) ont également de multiples facettes.Fresque pleine de rythme, foisonnante, La cathédrale de la mer est une lecture passionnante, dépaysante. Un vrai plaisir de lecture que je vous recommande chaudement.

Choupchoup
09/04/13
 

Ce livre m'a beaucoup fait penser aux "Piliers de la terre" de K. Follet. Si ce dernier est très documenté sur l'histoire de l'art, les techniques de construction gothique (au point d'en être parfois mortellement ennuyeux), celui-ci s'attache plus aux corporations et plus particulièrement celle des bastaix. Ces hommes déchargent les cargaisons de bateaux et contribuent par leur force à la construction de leur église en apportant des pierre. Le thème central de l'oeuvre est la place de l'homme dans la communauté barcelonnaise du MA : bastaixos, commerçants, artisans, usuriers, changeurs, prêlats, etc... au fil de l'histoire d'Arnau, une page d'histoire nous est comptée : rapports entre les paysans/serfs et les nobles, chrétiens, juifs et musulmans ; roi d'Espagne, Pape et province de Catalogne, place de l'Inquisition et de l'Eglise dans la vie quotidienne, celle des femmes et des enfants. Toute cette communauté vit de la mer, Barcelone pas encore dotée d'un port vit de la Méditerranée pour sa fortune (commerce) et son malheur (guerre et peste)...Formidable épopée !

toutatys
18/03/13
 

Quelle déception ! Je m'attendais à un livre dans le style de Folliet, Les piliers de la terre...Mais non. Je suis allée jusqu’au bout, mais cela a été difficile pour moi.Je ne le conseillerai pas. Broutille de lune

Broutille
06/01/13
 

Le texte de la 4eme de couv est parfait pour donner un aperçu de ce roman sans trop en dévoiler . Ma critique sera donc brève : il y a des livres dans lesquels on plonge, on s'y sent parfaitement à l'aise ... On ne voit pas passer les 600 pages et pourtant je ne suis pas adepte des pavés ! Ce roman est merveilleusement bien raconté et écrit : ni trop léger ni trop lourd, l’équilibre parfait ! L'histoire a toutes les qualités : parfois touchante, parfois cruelle, parfois simple, parfois haletante, parfois juste, parfois injuste. Et puis, grâce à cet auteur, spécialiste du moyen age espagnol, on y apprend énormément de choses sur les mœurs, sur la grande et la petite histoire de Barcelone. Le héros est bon mais pas de surdose de perfection, un homme bon tout simplement mais qui n'est pas parfait. Bref, je suis impatiente de lire à nouveau Ildlefonso Falcones.Je mets la note de 5/5 car cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un livre avec autant de plaisir.

sugarthemis
18/10/12
 

Barcelone, 1320. Bernat, jeune paysan, s'installe dans cette ville après avoir fui le malheur dû aux droits innombrables de son seigneur sur lui-même et sa famille. Il entraîne avec lui son jeune fils, encore nourrisson, Arnau. Après avoir cherché refuge chez sa soeur devenue l'épouse d'un riche potier, Bernat va apprendre que la liberté a un prix. Arnau grandit lui à l'ombre de la cathédrale Santa Maria del Mar. Cette cathédrale est celle du peuple car elle se contruit peu à peu grâce à la sueur et au sang des "bastaixos" : ceux qui portent les pierres sur leur dos. Accompagné de Joan qu'il a connu dans la rue, qui est devenu son frère de sang, Arnau va vivre pleinement la transformation de Barcelone. Devenu bastaix à son tour, Arnau va faire preuve de courage, de solidarité avec ceux qui l'entourent et peu à peu gravir toutes les marches du succès jusqu'à devenir consul de la Mer, un poste très haut placé de la ville de Barcelone. Mais, il a attiré bien des jalousies et des rancoeurs. Apprécié du peuple et des petites gens qu'il soutient, il est haï des nobles et des seigneurs. Beaucoup cherchent sa perte. Difficile de résumer en quelques lignes un roman si foisonnant! Action, amour, aventure, héros sans peur et sans reproche : tous les ingrédients sont réunis pour en faire un roman historique au rythme soutenu. La description de Barcelone et de ses habitants à cette époque est très intéressante. Je m'y suis plongée avec plaisir. J'aurais juste aimé un peu plus de profondeur dans les personnages mais l'intérêt est ailleurs. Une lecture divertissante, en tout cas.

floaimelesmots
17/08/11
 

Excellent ! J'ai commencé ce livre parce que je suis attiré par les auteurs espagnols. J'aime tenter de saisir "l'âme" du pays à travers sa littérature. Et j'ai rapidement été captivé par l'histoire. Outre l'intrigue qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout, j'ai beaucoup aimé découvrir les moeurs et croyances de ce moyen âge espagnol du temps de l'inquisition (qui n'est qu'en arrière plan dans le livre). La vie des petites gens, leur foi, leurs misères...A lire PhiL

DelireDeLire
10/04/10
 

Une fresque superbe où se croise la fiction et des événements historiques réels. Mon livre préféré des lectures estivales 2009.

ericd
10/08/09
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.43 kg
  • Langage original : ESPAGNOL
  • Traducteur : ANNE PLANTAGENET

Dans la même catégorie