La catin - tome 1

LORENTZ, INY

livre la catin - tome 1
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 04/09/08
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

À la veille de son mariage, rien ne prépare Marie au cataclysme qui va s'abattre sur son existence. Dans cette Allemagne du XVe siècle, sa beauté, sa chasteté et sa dot la promettent au meilleur des partis. Ce sera Maître Ruppertus Splendidus, jeune et brillant avocat qui a l'oreille des puissants. Mais quand Marie est calomniée, jetée en prison puis violée,
le conte de fées tourne soudain au cauchemar... Jugée sommairement puis bannie, elle n'a d'autre solution pour survivre que de rejoindre un groupe de prostituées itinérantes. Rejetée avec ses compagnes d'infortune au ban de la société, Marie a cependant un atout qui l'aidera à surmonter toutes les épreuves : en elle, brûle le feu de la vengeance...
3 personnes en parlent

Depuis le temps que je devais lire ce livre ! Au moins 5 ans, je pense !!! C’est un roman qui traînait dans ma PAL depuis une éternité ! Je suis vraiment très contente d’avoir enfin pris le temps de le lire, car il est vraiment très bien. C’est là qu’on se demande parfois, l’intérêt de toujours acheter des nouveautés alors qu’il y a plein de jolies pépites dans notre bibliothèque ! Mais que voulez-vous, l’appât du livre est toujours trop fort, on ne peut pas résister.Ce roman est donc un roman historique qui se déroule en Europe, et plus précisément en Allemagne, au XVème siècle. Le sujet est assez fort. Il s’agit de la prostitution et de la condition féminine à cette époque. Croyez-moi, ce n’était vraiment pas facile.Nous y faisons connaissance de Marie, la fille d’un riche commerçant. Elle va épouser un homme riche, un avocat plus précisément. Marie ne connait pas son fiancé, il s’agit d’un mariage arrangé, et si elle a un peu peur, elle est bien consciente de sa chance. Mais très rapidement, le piège se referme derrière elle. Alors que son père vient d’entériner l’accord de mariage avec son fiancé, un homme se présente chez eux, et tient des propos alarmants. Marie se serait donner à la luxure avec lui. Elle ne peut donc pas épouser l’avocat qui souhaite une jeune fille vierge et pure. Mais le pire c’est que Marie sera jugée très sévèrement, violer trois fois, fouetter et bannie de Constance. Elle est laissée pour morte au bord d’une route. Toutes les accusations sont bien évidement fausses. Le fiancé de Marie était un escroc de la pire espèce.Marie sera alors recueillie par Hiltrude, une prostituée au grand cœur qui n’a pas choisie son destin. Marie n’aura alors de cesse que de se venger de son fiancé. Mais avant cela, elle devra vivre sur les routes avec Hiltrude, en tant que catin, elle n’a pas le choix si elle veut survivre. Son calvaire durera plusieurs années, mais Marie est une battante, et sa haine et son désir de vengeance sont une grande force.L’écriture est très agréable, simple mais efficace. Les personnages sont très bien construits, on ne peut que s’attacher à Marie ou à Hiltrude. Il y a une grande part de romanesque évidement dans ce roman. Ce que j’ai apprécié avant tout, c’est que le roman reste abordable par tous, il n’y a pas de descriptions trop glauques ou sexuelles malgré le sujet qui aurait pu très vite virer à un roman pornographique, ce n’est absolument pas le cas ici.En bref, un roman historique captivant qu’on ne peut plus lâcher une fois commencé, je vous le recommande vivement.Pour ma part, je sais que je n’attendrai pas longtemps cette fois-ci pour découvrir la suite.Ce roman est disponible aux Editions Pocket depuis 2008.

KarineSimon
24/11/14
 

Une demi-journée m’aura suffi pour dévorer ce livre.Marie est attachante et comme on a le souhait d’une vie meilleure pour elle, on ne lâche pas le roman tant qu’on ne sait pas. (Enfin, si, moi, je savais, vu que je lis toujours la fin)Sans mon challenge de boulimique, je n’aurais pas lu ce livre parce que le titre ne me plaisait pas.Après lecture, je l’ai trouvé semblable à certains livres de Juliette Benzoni.Tous les ingrédients de ce que j’appelle (sans aucun mépris) le « roman historique « facile » » sont réunis : une pauvre malheureuse, des méchants, des tourments, quelques gentils, des traitres, un peu de sensualité etc…. Tout cela dans une région donnée, à une époque passée(Moyen-âge par exemple)…C’est écrit à la troisième personne, on suit le récit comme un bon film (j’ai d’ailleurs pensé plusieurs fois à la « Marquise des Anges »), on pourrait d’ailleurs l’adapter pour le cinéma sans problèmemais ….Bien sûr, il y a un « mais » ….Je ne vais pas « bouder mon plaisir » et dire que je n’ai pas apprécié ce livre ….Oui mais voilà … pas une phrase pour mes cahiers à spirales, pas une citation …. Je n’ai rien appris (ou très peu) sur la période historique et la vie à cette époque à Constance et dans ses environs …Que me reste-t-il après une telle lecture ?Je dirai que ce livre m’a apporté un moment de détente (c’est déjà beaucoup) mais rien d’autre et j’attends plus d’un livre.Malgré tout, je ne regrette en rien ma lecture !!

Cassiopea
19/01/14
 

Quatrième de couvertureÀ la veille de son mariage, rien ne prépare Marie au cataclysme qui va s’abattre sur son existence. Dans cette Allemagne du XVe siècle, sa beauté, sa chasteté et sa dot la promettent au meilleur des partis. Ce sera Maître Ruppertus Splendidus, jeune et brillant avocat qui a l’oreille des puissants. Mais quand Marie est calomniée, jetée en prison puis violée, le conte de fées tourne soudain au cauchemar… Jugée sommairement puis bannie, elle n’a d’autre solution pour survivre que de rejoindre un groupe de prostituées itinérantes. Rejetée avec ses compagnes d’infortune au ban de la société, Marie a cependant un atout qui l’aidera à surmonter toutes les épreuves : en elle, brûle le feu de la vengeance… "Il semble que le goût des livres croisse avec l'intelligence."Marcel Proust, in Sur la lecture

Pascal
30/03/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.26 kg
  • Langage original : ALLEMAND

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition