La citrouille est une lune naufragee

CLEMENT-M.C

livre la citrouille est une lune naufragee
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 27/02/08
LES NOTES :

à partir de
12,20 €

SYNOPSIS :

" Il ne suffit pas d'apprendre à cuisiner les légumes et les assaisonner, il faut se les réapproprier, ne plus avoir peur d'eux, laisser vagabonder notre imagination afin d'en capter l'essence, l'esprit. Ils ne doivent plus rester muets, ils doivent parler, nous devons retisser avec eux un lien, établir une complicité, donner libre cours à notre fantaisie et, outre les gestes, retrouver ou trouver les mots qui peuvent les dessiner, les faire vivre, les animer au sens propre du terme, leur redonner une âme. C'est à une poétique des
légumes que nous vous convions. Qu'importe les classifications botaniques, venez découvrir ou redécouvrir les légumes phénomènes, les légumes cajoleurs, les enjôleurs, les câlins, les frais, les juteux, les croquants, les légumes condiments, les humbles, les ingénus, les hâbleurs, les passe-partout, les élégants, les amuseurs, les facétieux, les révolutionnaires, les débonnaires, les grotesques, les irrévérencieux... A qui sait bien les regarder, les cuisiner, ils donneront le pouvoir de ré-enchanter le monde. "
1 personne en parle

Entrelaçant descriptions chamarrées et informations rigoureuses, Marie-Christine Clément se penche , telle une bonne fée , sur l'imaginaire des légumes. Son recueil de textes, La citrouille est une lune naufragée est un régal pour les yeux, l'ouvrage étant illustré de manière fort agréable de photos non pas sépia mais violettes, assorties à l'encre d 'impression des textes, textes dont s'échappent d'ailleurs certaines phrases qui s'enroulent autour des dites photos, conférant ainsi à l'ouvrage une unité parfaite.Quant aux textes, ils sont à proprement enchanteurs, truffés de métaphores ,filées ou pas, et d 'images savoureuses, l'auteure semblant tout à la fois être gourmande de mots et de légumes.Qui aurait pu deviner que "Le chou est un embrasseur. Il aime couver, étreindre jusqu'à se fondre avec son contenu, échanger ses sucs contre des baisers." ?Quant à ma préférée, c'est une "odalisque alanguie qui se prélasse sur le sol, rampe mollement, enroule sa tige ombilicale en d'interminables digressions. De son narghilé amphigourique, elle tire les sucs mûrs d'une terre d'automne." On en soupire d'aise et l'on se prend à rêver d'une réincarnation en citrouille...Marie-Christine Clément nous dévoile également l'alchimie de l'oignon, qui "à la cuisson [...]se transforme en sucre. Il incarne la douceur du salé. Ses sabres s'étiolent dans des flots de vapeur et ne sont bientôt plus que de lascives languettes caramélisées". Tant de sensualité dans un légume si trivial... mais qui sert encore dans certaines régions d'Allemagne à pratiquer la crommyomancie, qui est, comme chacun sait, l'art de lire dans les oignons !Cependant, même si l'auteure sait nous transporter d'aise, elle n'en oublie pourtant pas de souligner au passage que "toute perte d'une variété légumière menace non seulement notre équilibre nutritionnel et biologique, notre palette gustative et émotionnelle , mais également notre inspiration."Quand nourriture et imaginaire se mêlent d'aussi belle façon, comment résister ? cathulu

cathulu
04/08/12
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 10.50 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition