La cle de verre

HAMMETT, DASHIELL

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/10/98
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
4,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Dans une grande ville de l'est des Etats-Unis, le fils du sénateur Henry est assassiné à la veille des élections. Tout semble incriminer Paul Madvig, un politicien local influent. Seul son bras droit et ami, Ned Beaumont ne croit pas à sa culpabilité.
Avec des méthodes souvent brutales, il s'improvise détective pour démêler le vrai du faux dans une ville rongée par la corruption. Roman noir par excellence, La Clé de verre décrit l'obscénité de la manipulation, et de son corollaire, la trahison.
1 personne en parle

Difficile de parler d'un livre dont il a été reconnu qu'il fait partie d'une série de romans US dont la traduction a été massacrée, non seulement en termes de traduction "pure et dure" mais aussi parce que les traducteurs et éditeurs ont carrément caviardé les originaux !Toutefois, qu'il s'agisse du Faucon maltais ou de La clé de verre, il est indéniable que ce style de romans n'est pas ma tasse de thé.Paul Madvig est un homme aux fonctions indistinctes (comprendre : c’est un escroc de haut vol) et qui semble puissant, suffisamment en tout cas pour avoir à sa botte des politiciens et une bonne partie du système judiciaire du coin. L’intrigue se déroule durant une campagne électorale et tout le monde est donc à cran, mais Madvig s’arrange pour arriver à contenir tout dérapage. Cependant, Taylor Henry, le fils d’un sénateur en campagne, est retrouvé un soir assassiné en pleine rue. Or si Madvig soutient le sénateur, leurs relations ne sont pas pour autant très cordiales.Ned Beaumont, dont les fonctions sont également très floues (comprendre : c’est un escroc d’envergure moyenne), s’est lié d’amitié avec Madvig à son arrivée en ville. Il va enquêter sur la mort de Taylor Henry pour son propre compte et pour s’assurer que les adversaires de Madvig ne profitent pas de ce meurtre étrange (car si Madvig « tombe », Beaumont n’est plus grand-chose).Le problème de ce livre (du moins dans sa VF), c’est son absence presque totale de rythme. Je l’ai lu au fil de mes déplacements comme on tue le temps, jamais complètement impliquée. Et, une fois que l’on connaît le dénouement, on est encore plus perplexe car certains développements n’ajoutaient rien à l’histoire.Hammett consacre beaucoup d’énergie à décrire le moindre geste et les changements de regards de Ned Beaumont mais pour ce qui est de l’intrigue, il n’est guère convaincant. Certes, Hammett met à nu un système rongé par la corruption mais, sans rythme, encore une fois, on en reste au stade de la description et, sur la distance, ça lasse.

mycupoftea
03/04/13

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition