La commedia des rates

BENACQUISTA, TONINO

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 18/03/99
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Car tout était déjà en moi, enfoui. Quelque chose entre la tragédie grecque et la comédie à l'italienne. Une farce bouffonne au goût amer, un drame dont on se retient
de rire. Ni une complainte, ni une leçon, ni une morale. Juste une ode à la déroute, un poème chantant la toute-puissance de l'absurdité face au bon sens... »
6 personnes en parlent

Un peu de fraicheur sous forme de polar italien. Tous les ingrédients sont présents : mafia, absurde, miracles, amour, Vatican, secrets, vin et pasta.Tonino Benacquista nous présente Antonio, qui va essayer de comprendre dans quoi a mêlé un de ses amis avant de mourir assassiné. Celui-ci lui a laissé un héritage qui l’intrigue.Pour son enquête il doit aller dans la région natale de sa famille, ce retour aux origines ne va pas se faire sans mal, l’étranger qu’il est dans cette campagne italienne va être malmené. Il ne va pas être déçu du voyage. Il pense prendre le dessus mais rien n’est si évident. A vouloir duper les autres, il perd la main comme à un jeu de cartes, le bluffe et la triche sont au rendez-vous. Il fini par ne plus maitriser la situation et se retrouve embarqués dans des aventures absurdes.Un livre drôle à la recette italienne.

Metaphore
25/05/13
 

Du bon vin ! Antonio, français d’origine italienne est contacté par un ami d’enfance, Dario. Mais quelques jours plus tard, Dario est retrouvé assassiné. Antonio apprend alors qu’il hérite d’une vigne à Sora, en Italie, réputée pour ne donner que du mauvais vin. Dario, le looser, le gigolo avait monté un coup fumant qui aurait fait de lui un millionnaire à vie. Antonio devient gênant...Loufoqueries, miracles et rebondissements en tout genre sont au menu de cette farce qui emprunte son esprit à la commedia dell’arte évoquée dans le titre.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Antoine Polsinelli habite Paris, et s'il retourne à l'occasion dans sa banlieue natale de Vitry-sur-Seine, c'est pour y retrouver ses parents, immigrés italiens qui vivent dans une rue en partie habitée d'expatriés comme eux. Un dimanche, il tombe sur Dario Trengoni, un ami d'enfance, presque caricature du rital tant il s'attache à incarner son pays d'origine.Et avec cette rencontre, le destin d'Antoine va basculer, lui qui se retrouvera héritier d'une terre italienne dont il n'a que faire pour des racines dont il se soucie peu.Pourtant, il va être plonger dans une aventure faite de miracle, de coups mafieux, d'arnaque, de vin de piètre qualité...Mêlant humour et noirceur, Tonino Benacquista entraîne son lecteur dans un petit coin d'Italie guère accueillant pour un héros bringuebalé au gré d'événements qu'il maîtrise non sans peine. <p>Maltese</p>

Maltese
26/02/14
 

Tonino Benaquista est un auteur que j'apprécie beaucoup, suite à la lecture de Malavita, Malavita encore, Saga et Homo Erectus. Il récidive ici avec un excellent roman, à lire impérativement !

Arfirith
27/08/12
 

Du bon vin ! Antonio, français d’origine italienne est contacté par un ami d’enfance, Dario. Mais quelques jours plus tard, Dario est retrouvé assassiné. Antonio apprend alors qu’il hérite d’une vigne à Sora, en Italie, réputée pour ne donner que du mauvais vin. Dario, le looser, le gigolo avait monté un coup fumant qui aurait fait de lui un millionnaire à vie. Antonio devient gênant...Loufoqueries, miracles et rebondissements en tout genre sont au menu de cette farce qui emprunte son esprit à la commedia dell’arte évoquée dans le titre.

Des "Ritals" ont émigré vers Paris: eux, sont les minots qui ont grandi à Vitry sur Seine dans ce quartier où rien ne les prédestinaient à une vie meilleure ou pire que les autres. D'un coté, il y a Dario Trengoni, le seul de cette bande de gosses italiens à être né à Naples. Il ne parle pas la langue malgré qu'il rejette la culture française. De l'autre coté, il y a Antonio, celui qui parle l'italien mais qui est né en France. Tout commence lorsqu'un jour, Dario, le magouilleur, meurt assassiné après une entrevue mystérieuse avec Antonio. Antonio a accepté d'aider son ami en écrivant pour lui une lettre en itlalien destinée à une femme. C'est là que commence une enquête passionante qui va mener Antonio sur les traces de ses origines… La dérision frôle dans ce roman l'ironie. Et la farce rattrape le drame.

Alcapone
16/02/09
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.14 kg