La communaute du sud - 1 - quand le danger rode

HARRIS, CHARLAINE

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 17/08/09
LES NOTES :

à partir de
2,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Moi, Sookie Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque ! D'ailleurs, un soir, un gentleman amateur d'hémoglobine,

Bill Compton, a débarqué dans le bar où je travaille, Chez Merlotte. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis...

34 personnes en parlent

... ou inversement !Accro à la série Twilight de Stephenie Meyer, j'ai été poussée à connaître la série de Charlaine Harris qui raconte aussi une histoire d'amour entre un vampire et une mortelle. Les comparaisons s'arrêtent là, car les deux séries ne se ressemblent pas du tout.Car ici il y a une enquête policière. Des femmes sont retrouvées mortes, l'héroïne (Sookie Stackhouse) se sent menacée car son petit ami vampire et son frère Jason sont suspectés. Oui, il faut savoir que désormais les vampires ont droit de cité et boivent du sang synthétique. Les liaisons avec les "mordus" sont communes, même si dans la petite ville de Bon Temps cela ne passe pas inaperçu. Les moeurs un peu trop libres sont légion, mais bizarrement cela ne crée pas de désordre.L'aspect de l'intrigue est assez bien tenu et sauve les autres faiblesses du roman. Car personnellement je n'ai pas été du tout touchée par la romance entre Sookie et son vampire, Bill. Le fait que le livre soit édité chez J'ai Lu en collection Amour & Mystère ne compte pas pour des prunes, j'ai trouvé les rapports assez mièvres ou les réactions déplacées et idiotes.C'est un peu léger et eau-de-rose, toutefois cela se laisse lire sans déplaisir. Ceci n'est que le premier tome, il est maladroit et met en place les personnages et l'action. La suite ne pourra que s'amplifier (je l'espère).A noter, aussi, que le créateur de Six Feet Under : L'intégrale saisons 1 à 5 a réalisé une série télé, True Blood, actuellement en cours de diffusion aux USA. C'est assez trash, mais captivant (malgré la surenchère de scènes trop crues).

Clarabel
20/02/09

A travers le personnage de Sookie, jeune télépathe belle et indépendante qui s'apitoie un peu trop sur son sort, on croise une galerie de personnages atypiques : Bill, le vampire vieux-jeu, un peu amorphe, mais plus dangereux qu'il n'y paraît ; Sam, le patron gentil et protecteur se révélant l'un des personnages les moins humains de ce premier tome ; Arlène, la meilleure amie coquette et mère célibataire, terrifiée par le nouveau petit-ami de Sookie ; Jason, le grand-frère coureur de jupon ; Granny, la grand-mère plus curieuse de connaître un vampire que terrifiée par ce qu'il pourrait faire à sa petite fille ; ou encore Eric, le viking cruel et puissant, qui ne semble pas insensible au charme de la jeune télépathe.Les personnages humains sont peu développés, l'attention étant plutôt portée sur les vampires. Comme Bill est quasiment le seul de ce volume, c'est surtout la relation entre celui-ci et Sookie qui est au centre de ce roman. Même l'enquête est peu traitée et se conclue rapidement en quelques pages.L'enchaînement des évènements se fait un peu vite et les conclusions de Sookie ou Bill ne sont pas toujours évidentes à saisir. Le jeune femme est parfois un peu agaçante. Elle veut tout connaître des vampires, mais est terrifiée quand elle se trouve face à eux ; alors qu'à l'opposé, elle n'éprouve aucune frayeur concernant Bill, bien qu'il se montre froid et cruel à plusieurs reprises. Ou encore, elle oublie vite les soupçons qu'elle a eu sur les vampires alors qu'on aurait aimé qu'elle approfondisse cette intuition.Parallèlement, notre héroïne a l'air tellement frustrée sexuellement qu'on est aussi contente qu'elle de sa rencontre avec le beau Bill et Charlaine Harris parvient à émoustiller le lecteur sans tomber dans la vulgarité (contrairement à la série pour ceux qui l'ont vu !) On apprécie aussi les références vampiriques tels que Anne Rice ou Buffy, qui parlent aux générations les plus récentes, sans polluer le récit.Sans être exceptionnel, ce roman n'est pas désagréable et la lecture est facilitée par le style de l'auteur, très simple et très fluide. L'histoire n'est pas compliquée, plutôt romantique et suffisamment intriguante pour attiser la curiosité du lecteur.

Aidoku
10/11/11
 

Sookie Stackouse, barmaid télépathe de vingt-cinq ans, tombe amoureuse de Bill, un vampire doté "d'une troublante virilité", revenu "vivre" sur les terres de ses ancêtres. Rien de très dérangeant pour les habitants de la commune de Bon Temps la bien-nommée, où tout le monde couche avec tout le monde et où les vampires sont relativement nombreux (c'est en Louisiane). Cependant, quelques meurtres sordides vont semer le doute sur l'innocence des vampires parmi la population.Soyons clairs : je ne suis guère friande de ce genre de romans. J'ai découvert l'univers des vampires l'an dernier avec "Carmilla" de Josef Sheridan le Fanu, "La dame pâle" d'Alexandre Dumas et le film "Dracula" de F.F. Coppola. Une fois passé le plaisir de la découverte, je trouve que ça revient toujours un peu au même in fine, a fortiori si on n'est pas fan de fantastique. Ce roman ne m'a pas semblé révolutionner le genre. Une histoire d'amour doucement dangereuse entre une jeune femme "presque normale" et un vampire, sur fond de meurtres, de sexe soft, de machisme, de violence. le tout parsemé d'un peu d'humour (les mordues, le sang de synthèse, Elvis/Bubba). Un moment plaisant, sans plus. Canel

Canel
31/01/16
 

Le premier tome de la série écrite par Charlaine Harris raconte la première saison diffusée sur HBO (il en sera de même apparemment pour chaque tome). Sookie est une jeune serveuse blonde télépathe bossant dans le bar Merlotte, situé dans la ville de Bon Temps en Louisianne. Un jour, un vampire débarque, Bill. Il faut savoir que depuis l'invention d'un sang synthétique, le True Blood, les vampires ont fait leur coming out. Mais bon, vu le nombre de victimes qu'ils ont fait jusqu'à découvrir ce substitut, ils ont du mal à s'intégrer... surtout en Louisianne (ah... les sudistes...)Bien sûr, attrait de la nouveauté et télépathie un moment calmée obligent, Sookie tombe amoureuse. Evidemment.Le bouquin avait été publié dans une collection type harlequin avant de connaître le succès grâce à la série TV, et ça se comprend plus ou moins. Je n'ai lu que le premier tome, mais j'ai trouvé l'écriture un peu trop simpliste. Il se passe tellement de choses en si peu de pages que ça manque cruellement de développement. A part le personnage principal de Sookie, les autres protagonistes de l'histoire (à part son prince charmant qui ne brille pas le jour, lui) ne sont que des ombres qui passent dans le cadre.Je ne pense que ce soit forcément une bonne idée de lire les romans après avoir vu et adoré la série, car celle-ci développe tout ce qui a manqué dans l'histoire originale. Les seconds rôles sont tous excellents : personnellement, j'adore la profonde stupidité de Jason, le culot de Lafayette et la hargne de Tara. Dans le livre, Jason est mentionné par-ci par là, sans plus. Lafayette meurt au début du 2ème tome, là où Tara apparaît pour la 1ère fois.Bref, la série TV se repose non pas seulement sur une petite serveuse blonde un brin énervante, mais sur toute une ville de Louisianne. Chacun y a sa place, son importance, y compris la ville même, sa chaleur étouffante, ses forêts environnantes, le côté délicieusement bouseux de ses habitants, etc.Malgré cela, je vais quand même m'attaquer à la suite, car... Eric, tout simplement !

Emmab666
29/01/16
 

La grosse différence entre la série tv et les livres tient au fait que dans le livre on suis l'histoire uniquement du point de vue de Sookie, résultat tout les petits apartés et autres intrigues secondaires impliquant d'autres personnages et partant un peu sur tout et n'importe quoi n'y sont pas (enfin pas dans ce volume en tout cas). Sookie est une serveuse dans une petite vile "perdue" de Louisiane. Elle a le don de pouvoir lire les pensées des gens et ce don lui a pourri la vie et la bloque dans ses tentatives relationnelles avec les autres. Arrive Bill, qui est un vampire. Il est originaire de cette ville et a décidé de revenir ici. Sookie s'aperçoit que bill ne provoque pas de "bruit", c'est la seule personne chez qui elle n'arrive pas à lire les pensées, elle adore ce silence et cette paix ... Leur relation démarre quand Sookie sauve la vie de Bill qui était ciblé par un couple de chasseurs de sang (pour le saigner et récupérer son sang qui est une drogue qui se vend très chère), Bill lui rend la pareille un peu plus tard quand le couple reviens se venger. Mais ce volume ne se résume pas à l'histoire romantique de Sookie et Bill, des femmes sont assassinées a Bon Temps, et toutes les victimes ont l'air d'avoir de près ou de loin des liens avec les vampires ... J'ai trouvé que ce livre était un bon mélange entre action, suspense surnaturel et "tranche de vie", avec une fin grandement surprenante ! J'ai beaucoup plus aimé le personnage de Sookie dans les livres que dans la série TV, on comprend mieux ses interrogations et elle parait donc bien plus intelligente et sensée. Les personnages secondaire aussi ont l'air plus sympathique, comme par exemple Jason qui fait moins "sans cervelle". En gros j'ai plutôt pas mal aimé, et je lirais la suite avec plaisir.

Lilou80
30/09/15
 

Sookie, une jeune femme vivant dans une petite ville et travaillant dans un bar. Elle à un don ; le don de lire dans les pensées des gens. Celle-ci ne considère pas cela comme un don mais plutôt comme une tare... jusqu'au jour où elle rencontre « son » vampire... Mais bien loin de vivre une passion tranquille avec celui-ci, une série de meurtre s'abat sur la ville... Lors de ma première lecture de ce livre, je n'avais pas vraiment adhéré. Je trouvais que l'histoire tournait trop autour du sexe ce qui reléguait l'action au second plan .... Mais, surprise !, cette relecture m'a beaucoup plu, certainement parce que je savais à quoi m'attendre...En effet, lors de ma première lecture – oui, je suis désolé mais je suis obligé de faire des comparaisons ... - j'avais trouvé Sookie réellement niaise, dénué d'intelligence ... Grace à cette relecture, elle m'a paru moins stupide et beaucoup plus sympathique même si à de certains moments elle est toujours aussi niaise comme par exemple lorsqu'elle prend des comprimés de fer pour sa santé et qu'elle arrête d'un coup parce que Bill n'aime pas le gout ... Je peux vous dire que ce passage m'a vraiment exaspéré ! Bill est assez sympathique mais ce n'est pas mon personnage préféré, j'ai parfois eu l'impression qu'il se servait de Sookie mais je ne doutais pas de ces sentiments pour elle ... Mon personnage préféré dans ce premier tome c'est Sam ! J'adore le fait qu'il soit toujours là pour Sookie malgré le danger. J'aime beaucoup le passage page 274 entre Sookie et Sam, ça m'a fais beaucoup rire ! Lors d'une enquête Sookie et Bill rencontre Eric, un vampire très vieux et très attiré par Sookie ... Je trouve que c'est un personnage assez intriguant qui aura, je pense, un grand rôle dans la suite de ces aventures.... Il n'y a, bien évidemment, pas que ces personnages mais ceci sont ceux qui m'ont le plus marqués alors pour connaitre les autres personnages peuplant ce livre il faudra que vous le lisezL'écriture de Charlaine Harris est vraiment très simple et très crue dans certains passages, je vous rassure ce n'est pas très choquant, surtout dans notre monde actuel ... Cette auteure a un certain talent mais je trouve qu'elle met un peu trop de scène sexuelle et que les passages à suspenses ne sont pas assez longs... J'aime beaucoup la façon dont elle manie ses personnages, cela créer une petite intrigue supplémentaire, en plus de la recherche de l'assassin, qui donne très envie de lire la suite.En bref, cette lecture m'a fais passé un très bon moment et j'espère pouvoir me procurer la suite des aventures de Sookie le plus rapidement possible. Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
03/11/14
 

La Communauté du sud 1 est un très bon divertissement. C’est une lecture agréable et sans prise de tête, un savoureux mélange de thriller et roman sentimental avec une pointe d’érotisme. Loin de Twilight, le sexe et la violence sont ici très présents. En effet, l’intrigue principale de ce roman n’est pas seulement la relation entre une jeune fille et un vampire, c’est également une enquête sur une série de meurtres perpétrés dans la petite ville de Bon Temps. L’histoire de ce premier tome permet de présenter la plupart des personnages, (qui je pense auront plus d’importance dans les prochains livres) et de mettre en place la relation entre Sookie et Bill. Il y a beaucoup de personnages secondaires mais l’enquête policière, qui est le fil conducteur du roman, donne beaucoup d’indications sur chacun et le lecteur n’est pas perdu. L’auteure maitrise le suspens jusqu’à la fin où elle offre un bon dénouement (on ne connait le meurtrier que dans les dernières pages) et apporte toutefois suffisamment d’éléments pour donner envie de lire les livres suivants.J’ai trouvé l’écriture de Charlaine Harris très agréable (même si effectivement ce n’est pas de la grande littérature), on se laisse très facilement entrainer par l’intrigue. Le livre se lit d’ailleurs très vite et on ne s’ennuie pas du tout car il y a pas mal d’action et beaucoup de dialogues................. Stéphanie Plaisir de Lire

Bon Temps est une petite ville tranquille du Sud des Etats-Unis à un détail près… Elle tient plus de la foire aux monstres et autres créatures surnaturelles que de la petite ville de province. Elevée par sa grand-mère après la mort de ses parents, Sookie Stackhouse est une serveuse d’une vingtaine d’années comme tant d’autres mise à part sa capacité à lire dans les pensées des autres. Inutile de vous préciser que cela rend le quotidien un peu compliqué. Son petit train-train va changer du tout au tout lorsqu’elle sauve la vie de Bill, le séduisant vampire, et qu’elle s’aperçoit qu’elle ne peut pas lire dans ses pensées. Et autant vous prévenir, entre deux gorgées de sang, le coup de foudre n’est pas loin sous le climat moite et humide de Louisiane. Cependant, les choses se gâtent lorsque plusieurs jeunes femmes sont retrouvées mortes assassinées quelques temps après avoir été mordues par un vampire…Que dire de ce premier tome de La Communauté du Sud ? En premier qu’il me laisse un peu perplexe car il a autant de défauts que de qualités. L’idée de départ est plutôt originale et rafraichissante : les vampires ont fait leur coming-out au sein de la société humaine et peuvent maintenant se nourrir d’un substitut artificiel au sang : le True Blood. L’intégration des vampires dans la société humaine (pas très tolérante) occupe donc une place centrale tout au long de ce roman. Charlaine Harris transporte littéralement ses lecteurs à Bon Temps, l’atmosphère est vraiment prenante et l’intrigue est très bien menée. Bien loin de Twilight et de ses gentils vampires, ce premier tome reprend les éléments classiques de tout bon roman de bit-lit qui se respecte et le cocktail surnaturel, vampire et sexe fait facilement mouche ! Ma principale critique concerne cette brave petite Sookie. Nunuche à souhait et agaçante comme pas possible, je trouve qu’elle manque singulièrement de charisme pour une héroïne ! Alors certes, on ne peut pas faire disparaitre le personnage principal dès le premier tome de la série mais j’avoue que l’idée aurait mérité réflexion… En effet, si elle est volontaire et plutôt sympathique, sa capacité à attirer les ennuis et les créatures surnaturelles frise souvent le ridicule. Pourtant, j’aime beaucoup les autres personnages secondaires comme Sam, Eric ou Jason le frère de Sookie, chacun d’entre eux ayant sa propre histoire et ses propres problèmes qui se démarquent souvent de l’intrigue principale. Concernant le style d’écriture, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’emploi de la premier personne, les pensées et les réflexions de Sookie m’agaçant plus qu’autre chose. Peut-être qu’un récit à la troisième personne ne m’aurait pas rendu le personnage aussi agaçant. Bizarrement, et cela ne m’arrive pas souvent, j’ai préféré la série au livre même si celle-ci prend quelques libertés avec l’intrigue de Charlaine Harris. Mais dans les deux cas, ce ne sont pas des séries à laisser à la portée de toutes les mains. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
18/08/14
 

Sans conteste, ce livre se lit sans difficultés. Ai-je donc une mauvaise traduction ou bien s’agit-il de l’auteur qui possède un style comment dire? "bon marché"? "quai de gare"? ou pas de style du tout?Je suis désolée pour Madame Harris mais je ne pense pas alimenter son compte en banque en achetant les prochains tomes de la série!! Je ne me suis pas vraiment ennuyée mais j’ai trouvé son histoire plate, sans surprise, qui sent le réchauffé.Je m’explique: un personnage féminin télépathe, ça ne vous rappelle pas quelqu’un? Moi si!!! Une histoire d’amour entre cette humaine justement, et un vampire ne vous évoque toujours rien? Là où Harris produit une oeuvre indigeste, Meyer fabrique une grande saga. Avec les mêmes ingrédients on obtient deux oeuvres diamétralement différentes.Bon essayons autre chose: cette histoire de vampires acceptés dans notre société est, je dois le reconnaître, séduisante mais Harris n’exploite pas assez le filon. Les personnages n’ont aucune profondeur. Sookie a non seulement un nom ridicule (on dirait le nom du caniche de ma grand-mère!) mais qu’est-ce qu’elle est niaise!! Les autres personnages sont fait sur le même acabit. On a juste une petite esquisse de leur physique mais on ne sait rien de leurs sentiments, préoccupations. On se croirait dans une série B. A titre de défense, Harris a peut-être juste voulu enchaîner les actions et nous soumettre un roman digne d’un téléfilm de TF1 à Noël!Les dialogues frisent le ridicule. Je les ai trouvé même parfois à la limite de l’incohérent et j’ai dû relire un dialogue plusieurs fois histoire de bien en comprendre de sujet. Pareil avec les scènes de sexe!! Je sais qu’il est dur de se frotter à cet exercice mais Harris ne le maîtrise pas du tout. C’est ridicule, attendu. Que d’émois en lisant ce roman! Non sans blague, les étreintes entre Bill et Sookie ne peuvent pas nous faire fantasmer. On se croirait dans un film érotique des années 70 (y en avait-il à l’époque d’ailleurs?). Il n’y a aucune passion entre ces deux êtres comme on pourrait la retrouver dans Twilight.Enfin voilà, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé ce premier tome. J’attends des avis positifs sur ce livre, histoire de me donner un autre point de vue. N’hésitez pas à me laisser un commentaire qui vienne appuyer ma critique ou au contraire l’infirmer. Merci et encore désolée pour Mme Harris! Carolivre

un flyer
18/09/13

Un premier tome qui m'a charmée. Ça faisait longtemps que je disais qu'il me fallait lire cette saga, sans pour autant me lancer. J'ai fait le grand saut et je ne suis pas déçue, loin de là. Je pense même lire les tomes suivants ! J'ai beaucoup aimé les touches d'humour de Charlaine Harris...

SandrineLovesBooks
14/08/13
 

Une relecture quelques années après l'avoir lu pour la première fois, je me suis dit que peut-être mon avis aurait changé, que j'apprécierais plus qu'à l'époque et malheureusement je peux dire qu'il n'a pas changé. Je trouve ça - comment dire ? - un peu loufoque, fantaisiste. Des Vampires qui ne se cachent pas, que tout le monde savent qu'ils sont parmi eux, où ils boivent du sang synthétique, où ils se font avoir comme des idiots par des humains qui les saignent pour avoir leur sang - sang qui peu faire office d'aspirine ou de ****. Une fois encore, je n'ai pas du tout accroché à cette saga et ce n'est pas faute d'essayer ...

Ce livre est donc le premier d'une assez longue série. On suit Sookie, une jeune et jolie serveuse dans un petit bled de Louisiane où il ne se passe pas grand chose... Sookie a cependant un petit handicap : elle est capable de lire dans les pensées des gens. Sa vie n'a rien de très passionnant, même si elle est assez jolie, elle n'est pas des plus futées. En plus de cela, aucun homme ne partage sa vie et encore moins son lit (mmmh.... ça sent le déjà-vu....). Sa vie suit son court jusqu'à ce que sa route croise celle d'un vampire (alors là, ça m'en bouche un coin...), Bill (oui oui, Bill... Pourquoi pas Bobby ou Johnny ?) ! Là où on a quelque chose d'un peu plus original (selon mes lectures bien sûr), c'est que les vampires ont le droit de vivre au grand jour ! Ils ont leur place dans la société mais sont plus tolérés que réellement acceptés. Bien sûr, nous allons suivre l'évolution du petit couple que de nombreuses choses opposent mais que rien ne peux séparer (pouah !)... Tout se complique lorsqu'une série de meutres s'abbat sur la petit ville de Bon Temps. Mon avis sur l'histoire est assez mitigé. Les personnages assez stéréotypés m'ont donné envie de hurler : la petite vierge à la vie inintéressante qui craque sur un vampire, les vampires beaux et sexy, pour la plupart pervers sexuels, sauf notre gentil vampire qui est fou de sa petite chérie et qui fait tout son possible pour elle... L'histoire en soit n'est pas extraodinaire même j'ai eut quelques bonnes surpises (comme l'identité du meurtrier, par exemple). Mon avis est mitigé car justement, malgré tous ces petits défauts, je me suis laissée prendre dans l'histoire. Un dose de fantastique, une pointe de romance, et même du sexe, juste ce qu'il faut, sans vulgarité (des descriptions très soft !), un peu d'action, une touche d'humour et du suspens ! Donc voilà, malgré quelques défauts, ma lecture a été tout de même été divertissante !

Laeti1304
08/04/13
 

J’ai mis un moment avant de me lancer dans la lecture du premier tome après avoir un peu suivi la série. J’ai du coup des points de repères différents de d’habitude dans le sens où j’ai lu le livre après en avoir vu l’adaptation.Pour le coup, j’ai tout de suite retrouvé l’atmosphère de la série, ce côté un peu bizarre qui fait son originalité. On ressent parfaitement le côté « petite ville » où tout le monde se connait, tout le monde sait tout de tout le monde et où on se soupçonne vite les uns les autres. La situation des vampires est assez nouvelle étant donné qu’ils ne vivent pas cachés et ça amène un plus à l’histoire d’amour entre Sookie et Bill. Elle sait d’emblée ce qu’il est et ses voisins aussi, du coup, le danger est immédiat et la gêne des habitants est palpable.Pour ce qui est des personnages, j’ai été un peu déçue de ne pas retrouver Tara, et Lafayette qui est un intervenant très atypique dans la série passe un peu trop inaperçu dans le livre, on perd donc pas mal au change. Pour les autres, pas de grandes surprises, j’aime toujours beaucoup Bill et Jason, Sam entretient bien le mystère et Sookie a gardé une personnalité décalée des humains de base [j'entends par là ceux qui n'ont pas de crocs, qui ne peuvent pas morphoser ou qui ne peuvent pas lire dans les pensées].En soit, ce tome rejoint très bien la série et je me rends compte que l’adaptation est pas mal faite. L’un comme l’autre me fait passer un bon moment sans non plus complètement m’emballer. Je lirai la suite à l’occasion! http://le-fauteuil.comhttp://saga-cinquantenuances.com

Slay
01/04/13
 

Pour être honnête, j'ai commencé à lire les livres de Charlaine Harris après avoir connu la série True Blood inspirée de ces derniers. Et je n'ai pas du tout été déçue. Ce premier tome est plein de rebondissement tout au long. Je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer en lisant ce livre.je pensais que c'était une lecture plus adolescente (dans le genre Twilight), mais en fait c'est un peu plus cru que je ne pensais (ceci dit, cela reflète bien le franc parler de Louisiane). Ce qui ne m'a en aucun cas empêché d'apprécier.Le personnage principal (Sookie) est un peu le type de l’antihéros. La fille complètement paumée qui cherche encore qui elle est et que tout le monde croit folle. Le fait qu'elle fricote avec les vampires ne va pas arranger les choses. Mais le simple fait qu'ils soient arrivés dans sa vie ainsi que d'autres créatures vont lui permettre de prendre confiance en elle car elle se trouve dans un monde où, depuis que les vampires ont eu le droit de se révéler, tout le monde devient bizarre.Je trouve l'histoire bien ficelée et le côté trou paumé a son charme. Si ça s'était passé dans une grande ville, je ne sais pas si l'histoire aurait pu se passer ainsi. Le premier tome nous permet vraiment de découvrir l'environnement dans lequel vont évoluer les personnages.Bref, j'adore !

brunehilde
08/03/13
 

Les vampires sont des personnage mythiques très connus. Ils occupent une place importante dans la littérature avec Dracula de Briam Stroke ou encore une des séries pionnières de la Bit lit: Anita blake de Lauren K Hamillton. Pourtant La communauté du sud est pour moi avec le phénomène Twilight, une des séries qui a ramené les beaux vampires ténébreux sur le devant de la scène. Relancé par sa série TV True Blood (adapté par les réalisateurs de Six Under Feet) et diffusé sur HBO, c'est une vision beaucoup moins gentille que le vampire végétarien luisant que nous propose Stephanie Meyer.J'ai découvert la série La communauté du sud grâce à cette adaptation TV comme beaucoup de personnes. L'adaptation est vraiment pour un public averti qui a met en avant de nombreuses scènes violentes et de sexes. Bref, on retrouve les prémices de nombreuses faces cachés du vampire, un peu oublié avec ceux de Twilight. Dans la série littéraire, je dois dire que j'ai un peu moins ressentie cette aspect un peu "cochant" que l'on retrouve dans la série TV et qui nous nous fait pas décrocher une minute. La trame de fond est la même. J'ai donc surement moins apprécié ma lecture que si je découvrais réelement l'histoire. Des modifications s'opèrent au niveau des personnages. (J'ai d'ailleurs été étonné de retrouver comme amie la plus proche de Sookie: Arlène. Le personnage de Tara n'est pas du tout présent dans ce premier tome).La série nous apporte un point de vue vraiment omniscient dans l'approche de la vie des personnages. Par contre, c'est un récit interne du point de vue de Sookie que nous suivons tout au long du livre. Malheureusement la Sookie du livre m'a un peu exaspérée sur certaines de ces remarques. Mais elle reste globalement agréable à suivre. Les autres personnages sont présent et on retrouvre vite nous marque avec Le vampire Bill protecteur, Sam le patron amoureux ou encore Eric (qui n'est pas fan de Eric), le vampire énigmatique.L'évolution de la population vampirique est intéressante car il essaie de s'intégrer dans les États Unies d'aujourd'hui grâce à la création de sang synthétique: Le true Blood. Nous voyons la peur des êtres humains classiques, les personnages pour cette intégration qui se transforme en fanatique, drogué... Et les antagonistes qui sont totalement contre, militant des premières heures qui le montre dans leur façon de penser ou d'agir.L'univers mis en place est innovant. J'ai trouvé cela sympa.La chute du livre n'est vraiment pas une surprise et l'histoire suit vraiment le même fil. Bea285

bea285
27/11/12
 

Pourquoi j'ai choisi ce livre ? tout simplement parce que tout le monde en parle (ou presque) et j'aime me faire ma propre opinion sur les "phénomènes" littéraires (je n'aime pas les gens qui se permettent de juger sans avoir lu donc je préfère à mon tour lire ce livre pour me permettre ensuite - ou non - de critiquer). De plus, je l'avoue j'adooooooore la couverture, que je trouve très bien pensée, très esthétique et attractive !Je dois l'avouer, je ne partais pas complétement dans l'inconnu avec cette lecture, parce que comme une idiote, j'ai vu la saison 1 de True Blood avant et je n'ai que moyennement accroché, du coup j'appréhendais un peu cette lecture et c'est à reculons que j'ai commencé à lire ce premier tome.Bon déjà ça partait mal, j'avais à peine lu les 10 première pages que j'avais envie de refermer le livre. Ce n'est pas le récit à la première personne en soi qui m'a dérangé non, c'est la personne qui racontait l'histoire : en l’occurrence la maintenant très célèbre Sookie Stackhouse. Elle m'a agacée ! Mais à un point, je ne pensais pas que c'était possible ! Non mais vraiment sa description d'elle-même était d'un puéril ! Et je pense que c'est ce mot qui qualifie bien mon impression de lecture concernant ce personnage : puéril. J'ai eu l'impression de lire le récit d'une gamine et malheureusement pas seulement au début du roman. Je me suis dis "c'est le début ça va s'arranger..." Mais non !!! Cela ne s'arrange pas bien au contraire...Je continuais donc ma lecture en trouvant le personnage principal plus qu'antipathique et agaçante (huum ça démarre mal !). Je connaissais déjà l'histoire (à cause de ma foutu curiosité !) donc pas de surprise de ce côté là, mais cela n'empêche pas de se prendre au jeu de la lecture. L'histoire avait énormément de potentiel je pense (bon alors certains feront des parallèles avec Twilight, personnellement ça ne m'a pas traversé l'esprit une seule fois lors de ma lecture) mais malheureusement ce potentiel a été gâché par la rapidité des actions : elles s'enchaînent si vite qu'on a à peine le temps d'enregistrer ce qui s'est passé que le récit d'un autre événement apparait. Pendant tout ma lecture j'ai eu l'impression que le roman était bâclé. Il n'y avait pas assez de développement et c'est vraiment vraiment dommage car la trame de départ me plaisait énormément et était relativement originale pour un roman de bit-lit. Bref, là encore déception.Venons en maintenant à la relation Sookie/Bill, alors là premier point déjà évoqué : la rapidité, tout se passe très très vite et très honnêtement j'ai trouvé que cela ne faisait pas naturel du tout. Tout est trop facile, trop mielleux on va dire, ça ne fait pas réaliste (bon réaliste dans une histoire de vampire vous allez me dire...mais c'est pas tellement le fait qu'il soit vampire et elle humaine qui m'a dérangé, c'est plutôt la rapidité de leur relation)...De plus, je n'aime pas beaucoup Bill. Ce personnage m'a semblé bien creux, bien terne et surtout il m'a agacé avec ses "Je t'aime" intempestifs après seulement quelques pages de romance...Donc non je n'ai pas été très touché par cette histoire d'amour, espérons que dans les prochains tomes ça s'arrangera !Enfin, je terminerai ce billet par quelques petites phrases concernant le style de Charlaine Harris. Tout d'abord on ne peut pas dire que ce fut un coup de coeur, loin de là, comme je l'ai déjà dis, j'ai trouvé que l'ensemble du roman était trop rapide et manquait de développement. De fait, il y a énormément de dialogues, ce qui d'ordinaire n'est pas pour me déplaire, mais là l'auteur commence une saga, elle aurait pu, je pense, au moins prendre le temps de décrire un peu le fonctionnement du monde vampire. L'écriture n'a rien d'exceptionnelle, je dirais même que parfois elle est un peu superficielle, on glisse sur les personnages sans vraiment réussir à définir leur caractère, leur essence, bref j'ai trouvé ça dommage. Cependant, il faut bien avouer que le tout se lit vite et bien, c'est fluide et j'ai noté parfois quelques petites touches d'ironie qui m'ont fait sourire.Tout ça pour dire que j'ai trouvé ce premier tome très moyen ! Cependant, et c'est là tout le paradoxe de ma critique, j'ai vraiment accroché à l'histoire et à grâce à cela, je lirai les prochains tomes (sûrement en anglais car j'ai trouvé que la traduction n'était pas fameuse !) et j'espère qu'ils iront en s'améliorant.

Evy26
20/11/12
 

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune sur Livraddict. J’avais sauté dessus quand j’ai vu qu’elle était proposée. Il trainait depuis un bail dans ma PAL. J’avais vu autant d’avis positifs que négatifs…En conclusion de cette lecture : j’ai détesté ! Ce mot est fort mais c’est vraiment mon ressenti.L’histoire en soit aurait pu être sympa mais je n’ai pas du tout aimé les personnages !Le personnage principal Sookie m’a exaspérée dès les premiers chapitres. J’ai trouvé son personnage creux, naïf et « cul cul la praline ». Elle a eu le don de m’énerver. Elle est indécise un coup « oui je t’aime reste avec moi » un coup « je t’aime mais pars très loin ». Je n’ai pas vraiment compris le but de son comportement. Elle est fascinée par les vampires, veut s’en approcher et puis finalement elle a peur…J’ai trouvé ses pensées dénuées de réels sentiments elle n’a pas vraiment de ressentis dans ce qu’elle fait.La seule chose qui a pu un peu me toucher chez ce personnage c’est le rejet qu’elle subit par les villageois qu’elle côtoie tous les jours.A travers ce personnage l’auteur fait passer les filles pour des cruches et soumises. Sookie est totalement « addict » à son vampire comme si elle ne pouvait vivre sans lui. Et LE truc qui m’a énervée c’est qu’elle ne le fait jamais si elle se retrouve sans lui sa vie est terne et plate.Quant au personnage masculin bah je n’ai pas compris l’intérêt de son personnage à part que c’est un vampire et qu’il va tomber amoureux d’elle. Mais en dehors de ça il ne travaille pas, n’a pas de statut spécifique ne s’intègre pas.L’histoire est fade il y avait pourtant matière à ce qu’elle soit sympa mais non je n’y ai pas trouvé mon compte. Je ne donnerai pas suite à cette saga mais à vous de faire votre propre avis. :)

licou
01/11/12
 

Ce fut une lecture rapide et fluide. En effet, le langage est simple et agréable sans être vulgaire ni simplet. Les mots s’enchaînent rapidement et permettent une bonne compréhension de l’histoire. Franchement, je n’ai pas vu passer les 315 pages de ce premier tome, tellement l’histoire est captivante ! Bon bien sûr, on n’échappe pas à l’éternel cliché de la jolie vierge à la vie compliquée, aux histoires de cœurs inexistantes, ... jusqu’à ce qu’un beau ténébreux vienne la sortir de sa torpeur et l’embarquer dans une histoire d’amour pleine de passion. Mais cela laisse envisager une suite plus éloignée des clichés et pleine de rebondissements. Pour continuer dans les clichés, on peut tout de suite parler des « pouvoirs » de Bill. En effet, en vampire qui se respecte, il a des pouvoirs tels que : le fait de voler, la « téléportation », l’agilité, la force physique incroyable, la capacité d’hypnotiser quiconque, etc... Aussi, sa beauté fracassante est en fait assez banale. Vous allez me dire que finalement, ce n’est pas une si bonne lecture que ça... Et pourtant, ce fut un plaisir infini de lire cette œuvre. On y retrouve des personnages fascinants dont Sookie, la narratrice qui fait une « fille à vampires » dès plus caractérielle. Son pouvoir est très intéressant et nous permet, non seulement de savoir ce que pense Sookie mais aussi tous les autres personnages ! On découvre ainsi les travers des clients de Chez Merlotte.Le patron du bar, Sam Merlotte, est l’un des personnages que j’ai le moins aimé. En effet, je n’aime pas sa manière de tourner autour de Sookie alors qu’elle est avec Bill...Ah! Bill..... Un grand et beau jeune homme... de plus d’une centaine d’années qui fait vibrer le cœur de Sookie. Il est tout de même assez effrayant sur les bords et je trouve que Sookie tombe un peu trop facilement dans ses bras... Mais, viril et énigmatique, il nous immisce dans le monde très compliqué des vampires. Parmi eux, les trois dangereux « vampires de Shreveport », le détestable Eric, et le très drôle Bubba.Mais mon personnage préféré reste Eric, le beau viking de mille ans d'âge... D’ailleurs, de nombreux passages sont drôles. Dont, un des plus cocasse :(p.76) « A mon tour, j’effleurai les pattes qui encadraient son visage.- [Sookie] Elles sont longues.- [Bill] C’était la mode à l’époque. J’ai de la chance, je ne portais pas la barbe. Sinon je l’aurais pour l’éternité.- [Sookie] Tu ne te rases jamais ?- [Bill] Non, je venais de le faire... [avant d’être un vampire] » Tout le long du livre, l’auteur(e) fait des clins d’œil à « Entretien avec un vampire » et Anne Rice, etc. La fin est elle, pleine de suspense et surtout de surprise ! Je ne m’attendais pas à ça ! C’est bien raconté, bien mené et captivant. Je vous laisse la découvrir ! En bref : Une très belle découverte qui me donne fortement envie de lire la suite !

SEcriture
18/09/12
 

Voilà un bon moment que ma cousine m'avait prêté ce premier tome en me le recommandant fortement. En général je n'ai pas trop lire les séries mais je me suis finalement laissée tentée. Et je dois avouer que je n'ai absolument pas été déçue. J'ai vraiment aimé la manière d'écrire de Charlaine Harris mais également la succession des événements, on n'a pas le temps de s'ennuyer et ça j'ai vraiment apprécié. Par ailleurs je me suis beaucoup attachée au personnage de Sookie car le roman qui est raconté à la première personne est raconté de son point de vue. J'ai également bien aimé le personnage de Bill, vampire gentil mais qui laisse souvent sous-entendre le contraire. En fait, pour une des rares sagas que je lis, je dois dire que j'ai vraiment été séduite, je suis impatiente de découvrir la suite des aventures de Sookie... J'adore aussi la couverture que je trouve sublime.Il existe aussi une adaptation à la télévision qui s'intitule True Blood, je compte la voir mais uniquement lorsque j'aurais fini de lire les livres. Stories-of-books

storiesofbooks
15/09/12

Quand le danger rôde (traduction très fidèle et littérale de Dead until dark) est le premier volume de La communauté du sud (traduction très fidèle et littérale de... rien, puisqu'en anglais cette série n'avait pas de nom jusqu'à ce qu'on lui donne celle de la série télévisée qui en est inspirée, True Blood, nom qui apparaît aussi sur la couverture de la version française qui compte donc si vous avez bien suivi, trois titres, parce que manifestement l'éditeur ne sait pas que le mieux est l'ennemi du bien, mais bon, tout le monde n'a pas eu la chance de suivre "Bon sens 101"). L'histoire n'est pas révolutionnaire mais j'ai bien aimé le cadre, l'Amérique profonde, et la vision des vampires, qui ont fait leur coming out depuis deux ans et qui ont les problèmes d'intégration que rencontrent toutes les minorités visibles : ils ont beau boire du sang synthétique créé par les Japonais et ne mordre que les humains consentants et accros (la morsure du vampire est orgasmique), leur présence est mal supportée par les humains peureux. On croise donc Bill, vampire depuis la fin de la guerre de Sécession, Eric, vampire viking (cette idée est fort drôle je trouve), un métamorphe en la présence de Sam, le patron de Sookie et cette dernière donc, naïve et différente. L'intrigue policière n'est pas très intéressante et j'ai surtout été énervée par le style, d'une affligeante pauvreté et par un abus de points d'exclamations (il devrait y avoir des lois contre ce genre de choses).

fashiongeronimo
12/08/12
 

La première chose qui m'a plu dans ce roman, c'est le côté "vampire" de l'histoire. Autant vous l'avouer, je ne suis pas une grande fan de vampires à la base. Cependant j'ai bien aimé le fait que les vampires ne soit pas tous gentils ou tous méchants. J'aurais aimé en savoir plus dès ce premier tome sur leur mode de vie, sur les recherches qui ont permis de créer le sang synthétique, j'aurais aimé en savoir plus sur leur intégration dans la société. Ce roman n'est pas assez étoffé. À quelques reprises on nous parle de hiérarchie dans leur communauté, mais ça ne va pas plus loin que cela. Il manque beaucoup de détails qui auraient pu rendre ce roman bien meilleur et bien plus crédible.Ayant déjà lu ce tome auparavant, je connaissais donc l'intrigue et l'identité du meurtrier. Je n'ai donc pas été surprise cette fois ci par la résolution de l'affaire comme je l'avais été lors de ma première lecture. Cependant, j'ai pu remarquer qu'en sachant à l'avance qui est le responsable des meurtres, on découvre tout au long de l'histoire des indices concernant celui ci. Ce sont des choses que je n'avais pas remarquées la première fois car je n'avais pas assez de recul par rapport à l'histoire je pense. Comme quoi, ma relecture de ce roman n'était pas du temps gâché!J'ai trouvé malgré cela que l'enquête ne prenait pas une part assez importante dans l'histoire, alors qu'elle est censé être la base de ce premier tome. Il reste beaucoup de questions auxquelles on ne nous donne pas de réponse. Par exemple, qui était à l'origine de l'incendie, était ce le meurtrier des jeunes femmes? Je suis peut être passée à côté mais il me semble qu'on ne le sait pas. J'aurais aussi aimé plus de tensions et de suspense.Concernant les personnages, j'ai eu beaucoup de mal avec Sookie que je trouve très niaise. Je la trouve assez superficielle et ça m'a gêné. J'ai trouvé peu crédible le fait que tout ce qui compte pour elle soit ses relations avec les hommes, principalement avec Bill. J'ai trouvé bizarre le fait qu'elle soit insensible au reste, il lui arrive pas mal de malheurs durant ce tome, mais il lui suffit d'une nuit de sommeil pour retrouver le moral et faire comme si rien ne s'était passé et ne l'affectait. Heureusement que les autres personnages sont là pour remonter le niveau. J'ai beaucoup apprécié Sam et j'ai trouvé que Bill était un personnage bien travaillé.En résumé, ce premier tome n'est pas un grand roman mais ça reste une lecture sympathique, le genre de lecture qu'on recherche en général entre deux romans plus sérieux, histoire de se détendre un peu. Dommage simplement que l'histoire tourne principalement autour des amours de Sookie.

LucyGray
28/06/12

J’ai aimé le fait que l’histoire allie habilement les débuts de relations (dans tous les sens du terme) entre Sookie et Bill, et l’enquête autour des meurtres. J’ai aimé l’univers créé par Charlaine Harris, et notamment autour des vampires. Elle donne à ces derniers quelque chose de nouveau, plus contemporain, comparé aux classiques du genre. Mais on sent qu’elle s’appuie tout de même sur ces classiques du mythe, justement, pour en faire son propre style. J’ai accroché au côté romance de l’histoire. Certes, ce n’est pas de la grande romance, mais l’histoire d’amour entre Sookie et Bill est loin d’être mièvre. Enfin, j’ai beaucoup aimé les personnages. A commencer par Sookie qui est certes très naïve, mais absolument pas nunuche. Et vu la façon dont elle évolue au fil de ce tome, cela laisse présager du bon pour la suite de la saga. Bref, on n’a pas à faire à une pauvre cruche qui va se morfondre dans sa chambre parce que son vampire (qui brille au soleil) est parti.Le personnage de Bill garde encore une grande part de mystère que l’on a envie de connaître.Il y a aussi Sam Merlotte, le patron de Sookie, qui m’a bien plu. Enfin, j’ai surtout bien rigolé à la façon dont il révèle son « secret » à Sookie :-DEt puis Booba, qui semble être un « cas » parmi les vampires. Pour l’instant, je n’ai pas réussi à me décider s’il me plaisait ou non, et j’espère le revoir dans les prochains tomes pour me faire mon idée. J’ai moins aimé le manque du suspens par rapport à la série de meurtres. Dès le début j’avais deviné qui était le coupable, et je ne m’étais pas trompée. Ça m’a gâché un peu le côté suspens. Dommage.

Nelcie
20/06/12
 

J'ai relu ce premier tome pour la quatrième fois & je n'ai toujours pas changé d'avis. Cette saga reste pour moi un énorme coup de coeur. Je vais essayer de faire une chronique subjective mais je ne sais pas trop si je vais y arriver..Sookie Stackhouse, jeune serveuse Chez Merlotte, fait la rencontre de Bill Compton un soir où elle travaille. Dès le premier regard, elle a su qu'il s'agissait d'un vampire & celui-ci l'attire beaucoup.. Surtout lorsqu'elle se rend compte qu'elle ne peut pas lire dans ses pensées ! Sookie est télépathe & ce silence mental est l'équivalent de vacances pour elle. L'occasion de sauver Bill des dangereux saigneurs qui l'ont attaqué, les a rapproché plus intimement. Mais Sookie va vite se rendre compte qu'être la petite amie d'un vampire n'a rien de tout repos ! Tout d'abord, des meurtres surgissent à Bon Temps, c'est une première & les habitants en sont très affectés. Tout accuse Bill, à cause des morsures retrouvées sur les corps, mais aussi Jason, le frère de Sookie, qui connaissait bien les victimes.. En parallèle, Sookie se voit obliger d'obéir a un vieux vampire viking, Eric, qui ne se privera pas pour se servir de son don..Je me rend compte que c'est difficile de parler d'un livre qu'on a déjà lu pas mal de fois.. Je ne saurai pas y trouver de défauts à celui-ci parce qu'il me plait toujours autant. J'ai lu quelques avis négatifs ou mitigés, répertoriant ce qui n'avait pas plu mais j'aime tellement cette saga..Depuis que les vampires ont faire leur coming-out, ils vivent presque en paix avec les humains. Il reste toujours des personnes qui ont des aprioris ou des craintes sur eux, ce qui renforce l'histoire. Parce que, évidemment, si tout le monde les appréciait, où serait l'intérêt ?Le narrateur est Sookie, on apprend donc à la connaître dans les moindre détails. Mais on en apprend quand même beaucoup sur les autres personnages parce qu'ils sont beaucoup développés & comme Sookie lit dans leurs pensées (même si elle essaie de ne pas le faire, en les bloquant), on découvrir des choses bien cachées, qu'ils n'auraient pas forcément dit directement..Donc, on en apprend beaucoup sur la vie de Sookie mais ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas de fond. Je dirai plutôt que tout ce qui l'entoure ; son don, ses relations, son passé.. sont des détails plus ou moins importants. En contrepartie, on a affaire à des meurtres, à une réelle enquête policière où les pièces du puzzle ont du mal à se mettre en place pour trouver le meurtrier. Même si je n'ai pas eu l'impression qu'ils cherchaient beaucoup en fait, mais bon, comme tout est raconté du point de vue de Sookie, on ne peut pas savoir ce qu'il se passe à côté.. Néanmoins, la révélation n'est pas prévisible.. On ne se doute pas du tout de l'identité du meurtrier. On suit le peu d'indice qu'il y a, comme tout le monde & au final, on est surpris.Mais il n'y a pas que ça non plus.. Pendant que Sookie mène sa petite enquête dans un bar à Shreveport avec Bill pour tenter de trouver elle-même l'assassin & donc, disculper son frère (& Bill par la même occasion), elle fait la connaissance de Eric, l'un des vampires le plus respecté.. Quand il se rend compte qu'elle est spéciale, il a déjà plusieurs idées en tête pour mettre son don à ses services.. Sookie n'a pas le temps de se reposer, ce qui fait que tout s'enchaine, que l'action est omniprésente & qu'on ne s'ennuie a aucun moment.Il y a beaucoup de personnages intéressants. Pour commencer, Sookie m'a tout de suite plu. Malgré son côté nunuche, elle a un caractère de femme indépendante qui me plait & son don aide beaucoup à me plaire aussi, j'avoue.Sam, le patron de Sookie, est très mystérieux. On ne sait pas trop à qui on a affaire & la révélation est surprenante ainsi que, tout simplement, géniale ! Il est protecteur, amical, affectueux.. Son comportement avec Sookie est très respectueux. C'est vraiment un personnage attachant.J'ai des petites réticences pour Bill & Jason.. Je n'aime pas leur comportement en fait.. Jason qui saute sur tout ce qui bouge & qui réfléchit peu (même s'il est loin d'être idiot).. & Bill qui me donne l'impression d'être quelqu'un de froid & de malhonnête..Je ne me rappelais plus qu'il y avait déjà la présence de Bubba dans ce tome, du coup j'ai été une nouvelle fois agréablement surprise ! Je l'adore ce personnage ! Il est idiot, pour des raisons que je ne dirai pas, mais complètement inoffensif (enfin presque) & trop attachant !Pour un premier tome, je le trouve très accrocheur. C'est une base très enrichie, tant au niveau des personnages, que de l'environnement. Un tome qui donne l'eau à la bouche, avec beaucoup de personnages attachants (en tout cas, aucun ne laisse indifférent), de l'action en permanence, des révélations inattendues & surprenantes.. Bref, c'est une saga que je vais lire régulièrement (& plusieurs fois, du coup, j'imagine..) parce que je n'arrive vraiment pas à décrocher.

gr3nouille2010
31/03/12
 

Au premier abord, je suis un peu déçue. Je savais que la série parlait beaucoup de "fesses", mais je ne m'attendais qu'il en soit également ainsi dans les livres. C'est pas terrible, ça ralenti l'action et ça ne nous apporte globalement rien pour l'histoire. Même rien du tout, c'est cool l'amour, mais y'a certaine choses qui dans la vie privée ne regardent que deux personnes et qui dans les livres n'apportent absolument rien à l'histoire. L'écriture est très simple, très abordable. Ce livre pourrait globalement être lu par n'importe qui (du moment que la personne en question sache comment on fait les bébés). Les dialogues sont simple, pas très long et très concrets. Que de l'utile. Il y a peu de descriptions et ça avance assez bien. L'intrigue est plutôt intéressante, le meurtrier totalement inattendu tout comme les conclusions finales. Ça donne envie de lire la suite, en espérant qu'il y ai plus d'action et moins de passages inutiles.Un premier tome plutôt sympa, pas compliqué qui nous fait passer un agréable moment de lecture...

MademoiselleLuna
26/10/11
 

C'est après avoir découvert la série télé que j'ai décidé de mettre le nez dans la saga qui en était à l'origine. Ce premier tome m'a conforté dans mon attachement pour les personnages, mais ne m'a pas réservé de grandes surprises tant la première saison de la série lui était fidèle (à quelques exceptions près évidemment). Si l'héroïne/narratrice, Sookie, est un peu nunuche sur les bords, j'ai quand même beaucoup aimé sa relation impossible avec le vampire Bill, cette romance et cette tension sexuelle. J'ai aimé aussi l'univers qui entoure la bourgade de Bon Temps, sa mythologie propre et ses personnages hauts en couleurs. Enfin, le fil rouge de l'assassin qui est révélé à la fin est un vrai suspens (même si quand on a vu la première saison de la série, on ne peut pas dire qu'on ne sache pas qui est le meurtrier !). Bref, un roman à conseiller à tous les amateurs du genre, qu'ils connaissent ou non la série pour une promesse de nombreux bons moments qui suivront dans les autres tomes !

tequi
30/09/11
 

Véritable phénomène aux Etat-Unis, la série True Blood commence à se faire connaitre petit à petit en France, malgré son interdiction au moins de 16 ans. Et en lisant ce livre, on comprend pourquoi ! Cette histoire est la rencontre entre un vampire et une jeune femme télépathe, qui tombent immédiatement amoureux. Vous vous dites alors que c'est du déjà vu avec Twilight ? Détrompez-vous ! À l'inverse de prôner l'interdiction du sexe avant le mariage, comme le fait la mormone Stephenie Meyer, ce livre est rempli de scènes d'amour torrides et plutôt détaillées entre Bill et Sookie. De plus, l'action est beaucoup plus présente dans ce roman, avec son lot de suspense et de violence sanglante. Pour découvrir cet univers si particulier, il ne vous reste donc plus qu'à lire ce lire le plus vite possible !

Livre4Ever
17/06/11
 

Un jour, j'ai dit que je ne lirai plus de bit-lit. Pas parce que le style me gonflait, mais parce que les personnages souvent stéréotypés à l'extrême me donnaient envie de m'arracher les cheveux. Et que j'avais l'impression de retrouver systématiquement les mêmes histoires au fil des livres, peu importe l'auteur.Grâce à Charlaine Harris, tout ceci est derrière moi ! Parce que j'ai vraiment apprécié ce premier tome d'une série qui a beaucoup fait parler d'elle il y a quelques temps. Pourtant, rien de neuf sous le soleil : une héroïne canon, un bellâtre de plusieurs siècles beau comme un dieu et des tonnes de personnages secondaires sexy et intrigants qui auront bien des secrets à révéler, tout cela sur fond d'intrigue criminelle qui mêle meurtres et paranormal...Et pourtant, ça a fonctionné sur moi ! Allez comprendre ! C'est peut-être dû au personnage de Sookie à laquelle je me suis immédiatement attachée, à ce don effrayant qui lui permet de lire dans les esprits et qui la met un peu à l'écart du reste des habitants de Bon Temps, à son humour, son culot et ses relations ambiguës avec les gens du coin, son frère et les hommes en général...Ou alors à Bill le Vampire, sombre et mystérieux comme il se doit ! (Même si leur relation aurait mérité, à mes yeux, d'être un peu plus approfondie, je pense qu'on verra leurs liens évoluer au fil du temps.) Ou peut-être est-ce le lieu choisi par l'auteur, ce petit village de Louisiane, moite et isolé, où il ne se passe jamais rien, et qui se retrouve soudain au coeur de crimes effroyables. C'est sûrement un peu de tout ça (ou alors c'est Eric !) mais quoi qu'il en soit, j'ai passé un excellent moment en compagnie de tout ces personnages avec, au final, une seule envie : lire la suite (qui est pour une fois en ma possession !)...http://tranchesdelivres.blogspot.com/2011/03/quand-le-danger-rode-charlaine-harris.html

un flyer
21/05/11

Ce que j’aime :L’action y est incessante, il n’y a pas de temps morts, les personnages y sont attachants. L’écriture est simple et fluide.Ce que je n’aime pas (par rapport à la série TV et au livre lui-même) :Livre : le personnage de Bubba, Elvis vampirisé, qui n’apporte rien à l’histoire et qui apparaît un peu incongru. Les personnages ne sont pas très développés car l’auteur privilégie justement l’action à la description (les évènements se succèdent et s’enchaînent).Série : dans la série les personnages secondaires ont une vie propre (Lafayette notamment). Dans le livre soit ces personnages n’apparaissent pas du tout (Tara Mae par exemple), soit l’auteur se limite à leur accorder une ligne sans développer. De ce fait j’ai l’impression que la série TV est plus aboutie que les livres. C’est vraiment la première fois que j’ai cette impression en suivant le modèle TV/Cinéma d’abord puis livre ensuite. D’habitude le livre est plus riche et les scénaristes sont obligés d’élaguer. J’espère que çà ira mieux avec les tomes 3 et les suivants d’autant plus je n’ai pas vu leur adaptation télé et que je n’ai pas d’éléments de comparaison.Bilan :Pour l’instant je demeure tout de même sur une bonne impression. C’est un livre sans prétention. On sait donc à quoi s’attendre quand on le lit. J’espère tout de même que les suivants iront en s’améliorant.

scor13
04/03/11
 

J’aime beaucoup la série TV qui s’inspire des livres de Charlaine Harris, alors j’ai voulu les lire. Beaucoup d’éléments changent par rapport à la série, mais l’histoire reste globalement la même. Le récit est à la première personne, ce qui permet au lecteur d’être dans l’esprit de Sookie. Le récit est drôle, plein d’humour, et nous découvrons en même temps que Sookie le monde des vampires. Je connaissais déjà l’histoire, donc je n’ai pas été très surprise à la fin, mais j’ai quand même pris plaisir à lire le récit. L’écriture n’est, certes, pas extraordinaire, mais le livre n’en est pas moins agréable à lire. J’ai donc passé un bon moment lors de cette lecture, et je pense lire la suite, pour connaitre la suite des aventures de Sookie Stackhouse.

EmmaBovary
27/02/11
 

Bien que la série existe depuis un certain temps, c'est véritablement son adaptation sur petit écran par le géniallissime créateur de Six Feet Under qui a redonné un très bon coup de pouce aux ventes des livres. En effet, on ne présente plus True Blood.Tout comme la série télé, le premier tome a eu le même effet: malgré une héroïne agaçante et un peu niaise, une histoire d'amour interdite entre une humaine et un vampire tout ce qu'il y a de plus commun, il y a quelque chose d'addictif dans l'univers de Charlaine Harris.Pour ce qui suive la série télé, le premier tome reprend la première saison et il n'y a pas de grande surprise. Une écriture agréable, une ambiance petite ville du sud des USA surprenante et bien dépaysante, des personnages bien campés qu'on n'aime ou qu'on n'aime pas mais qui ne laissent pas indifférents.Bref, une autre bonne série bit-lit (damn! encore une!)!

Ladilae
31/10/10
 

Je me suis laissée tentée par cette saga dont j'en entends le plus grand bien en ce moment. Et j'avoue que j'avais peur d'être déçue faute d'en attendre de trop. Et bien, je suis conquise. Me voilà accro à une série de plus, pauvre de moi !- Et oui, il s'agit ici, une fois de plus, d'une histoire de vampires. J'ai aimé l'originalité de l'histoire, les vampires se sont révélés aux humains, ils ont des droits reconnus par la société, certains cherchent à s'intégrer, d'autres à vivre comme bon leur semble. Le sang synthétique a été inventé et les vampires ne sont plus obligés de s'abreuver des êtres humains, enfin, en théorie. Les meurtres qui se perpétuent dans cette petite ville est l'intrigue de l'histoire et ce n'est pas avant la fin que l'on apprend, avec grande surprise, qui est le meurtrier.- Je me suis laissée emporter et convaincre par les personnages, qui nous sont dévoilés tout au long de l'histoire, Sookie est spéciale, loin des héroïnes que j'ai pu rencontrer jusqu'alors, mais c'est un point positif qui rend la lecture surprenante et agréable. Son don aussi apporte un plus à l'histoire (je n'ai pu m'empêcher de me faire la remarque que sur ce point, c'était du Twilight tout craché, mais en inversé ^^). Bill me plait beaucoup et j'ai hâte d'en apprendre davantage sur lui ainsi que sur les autres personnages qu'ils soient humains, ou vampires !- Le texte est fluide et est très agréable à lire. J'ai tellement été absorbée par l'histoire que je ne me suis pas penchée outre mesure sur le style, mais s'il avait été mauvais, ça m'aurait choqué. C'est donc par déduction que j'affirme qu'il est bon.J'ai tellement adoré ce premier tome que j'ai commencé à regarder l'adaptation en série télévisée "True Blood". La série a pris quelques libertés sur certains points, mais pour le moment, j'aime beaucoup, j'attends de voir la suite.

Eden1487
26/09/10
 

Ah, une énième histoire de vampire, me direz-vous ! Sauf que celle-ci a été recommandée par Anne Rice en personne ! Et qu'elle a été adaptée en série (True Blood)...Bref, autant dire que ce livre me tentait bien !A priori, l'histoire d'amour entre un vampire et un humain, dont l'un deux peut lire l'esprit des gens, évoque Fascination. En réalité, ça n'a rien à voir avec le côté romantique et cucul de la série Twilight : c'est une histoire plus adulte, plus mature, où il ne faut pas attendre quatre tomes pour que la relation soit "approfondie", si vous voyez ce que je veux dire.L'histoire est bien menée, un mélange de fantastique, de roman policier et d'amour, un cocktail réussi. Le style est très sympa, à la première personne : Sookie est très drôle, ce qui rend le récit vif et plaisant. Tout du moins c'est le cas en anglais, la traduction ayant l'air assez mauvaise.Bill, le vampire, est assez séduisant, plus terre-à-terre qu'un Edward Cullen ou même qu'un Lestat. Bien que méchant et inhumain, un vampire est capable d'avoir une relation avec un humain, d'être amoureux. Les disparités entre humains et vampires rendent la relation de Sookie et Bill assez difficile, ainsi que le regard des autres. La société est-elle prête à accepter le changement et la différence? Assez difficilement, apparemment.Ah oui, j'oubliais : il a été traduit en français, de toute évidence sous le titre "La communauté du sud"

wellreadkid
07/08/10

Que dire, mis à part que S. Meyer peut aller se rhabiller. Le côté "cul-cul la praline" de twilight est ici remplacé par une vraie intrigue. L'amour un peu nunuche chez les "Cullen" devient un amour crédible dans cette série. Seul petit point négatif, il faut parfois avoir le coeur bien accroché car certaines scènes sont ... sanglantes et presque "gores". De plus, le premier tome a une fin en soi ce qui ne donne pas forcément l'accroche habituelle des séries pour vous amener vers les tomes suivants. Et j'aime ça, on ne se sent pas obligé de lire la suite car le scénario du premier tome est complet et ne trouve pas ses réponses dans les tomes suivants. Pour résumer, la communauté du sud me permet de renouer avec la Bit-Lit mais, par pitié, ne me parlez plus de Stephenie Meyer.

lebonsai
01/08/10
 

De base, j'ai dabord connu la série télé, avant de savoir qu'elle était tirée d'une série de livres.Quand les éditions J'ai Lu ont eu la merveilleuse idée de les rééditer, j'avoue avoir sauté dessus sans hésitation, et je n'ai pas été déçue.C'est certain qu'au début c'était un peu difficile, vu que la série se permet de s'éloigner de l'histoire originale sur plusieurs points.Mais, une fois passé quelques chapitres, on s'adapte à ces nuances et on plonge pleinement dans son ambiance.Sookie est attachante de par son côté "girl next door", elle est assez simple, vit avec sa grand-père dans une petite maison familiale, dans un village de la Nouvelle-Orléans.Banale? Pas si sûr.L'originalité ici se trouve directement dans le personnage principal (Sookie donc, c'est bien, vous suivez! :D ) qui possède le don d'entendre les pensées des personnes qui l'entoure.Sauf ... des vampires.Quand elle découvre qu'un vampire s'installe à Bon-Temps, et qu'à ses côtés elle peut littéralement se reposer l'esprit, l'attraction est quasi immédiate.Les bons points de cette saga sont les intrigues incessantes et pourtant non répétitives, la diversité des personnages (qu'ils soient humains ou non) et le style d'écriture qui nous permet aisément de se sentir à la place de Sookie.Et bien sûr, n'oublions pas l'ambiance sexy qui séduira les plus "âgées" d'entre nous http://archessia.skyrock.com/

Archessia
25/04/10
 

Format

  • Hauteur : 18.10 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition