Les annales de la compagnie noire t1 la compagnie noire

COOK, GLEN

livre les annales de la compagnie noire t1 la compagnie noire
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 25/11/04
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

Depuis des siècles, les traditions et souvenirs de la Compagnie noire sont consignés dans les présentes annales. Depuis des siècles, la troupe se loue au plus offrant et les batailles qu'elle a livrées ont déjà rempli maints volumes. Jamais pourtant elle n'aura traversé de période aussi trouble. Entrée au service de la Dame et de ses sorciers maléfiques, la Compagnie participe
à l'une des plus sanglantes campagnes de son histoire. Les combats incessants, la magie noire qui empuantit l'air, bientôt les hommes tombent comme des mouches, et ceux qui restent debout commencent à se demander s'ils ont choisi le bon camp. Ce sont des mercenaires, ils sont dépravés, violents et ignares, sans foi ni loi, mais même eux peuvent avoir peur, très peur...
5 personnes en parlent

Série qui suit les aventures de la Compagnie noire, troupe de mercenaires sans foi ni loi, au service, dans ce premier tome, de la Dame.Chaque tome reprend les aventures de ces mercenaires rapportées dans les annales de la Compagnie, tout d'abord par le Toubib, et racontant les diverses "missions" qui leur sont confiées.Les protagonistes principaux sont nombreux, leurs faits et gestes ceux de (très) mauvais garçons dans un monde noir où la population subit la misère et la guerre sous le joug féroce de seigneurs puissants, sortes de démons aux pouvoirs magiques très particuliers.Assurément du jamais vue auparavant dans la fantasy ! Maltese

Maltese
01/02/09
 

Ce premier volume de la série nous plante un décor assez noir, des personnages hauts en couleurs, un univers sombre et violent. Beaucoup de batailles, de combats, l’ensemble ne m’a pas passionnée, mais le style m’a beaucoup plu, je lirai donc la suite, je pense que ce début n’est qu’une longue introduction et je pense que l’intrigue va s’étoffer à mesure, car la fin du volume le laisse clairement supposer.

un flyer
13/02/09

L'histoire parle d'une compagnie de mercenaire appelée "La Compagnie Noire", qui font des missions en étant payés, c'est une compagnie ancienne qui existe depuis plus de 400 ans. Lors d'une mission les choses tournent mal, la ville part à feu et à sang, des anciennes créatures marchent dans les rues en massacrant tout ceux que les révoltes ont épargnés. Pour se sortir de ce mauvais pas, les mercenaires n'ont pas d'autre choix que d'accepter un sauvetage de la part d'un nouveau client qui veut les engager dans son combat dans le nord.Ils se retrouvent donc plus ou moins piégés et doivent accepter le contrat qu'on leur propose, et ce n'est qu'une fois l'offre acceptée que leur employeur se dévoile et qu'ils comprennent qu'ils sont maintenant à la botte des méchants. Malgré cela de nombreux rebondissements vont souvent nous faire douter de ce qu'est réellement le bien et le mal.Les membres de la compagnie noire ont tous un passé chargés et ne souhaitent pas vraiment le partager. Ils sont très humains, ils s'ennuient, sont fatigués, dépriment, ont froid, chaud, passent leur temps à râler et à se chamailler, des fois plutôt crûment et brutalement. Ils ne sont pas des super héros capable de faire des kilomètres à cheval toute la journée tout en restant de bonne humeur, ils ne savent pas cuisiner et font souvent des bourdes lors de leurs missions.On ne quitte pas la compagnie noire, à par les pieds devant, leurs liens sont donc très forts, elle est leur mère, leur patrie et ils lui dévouent leur vie.Au final le tome est plutôt bien passé ! Je l'ai lu d'une traite, les phrases sont courtes et percutantes, à l'image de la compagnie, des fois en une ligne il y a 3 phrases et autant d'actions ! le début peut-être déroutant car on entre directement dans l'action, il n'y a ni introduction, ni description de l'univers, on ne connais pas la géographie ni la politique donc on peut se sentir un peu perdu car l'action s'enchaîne a toute allure.Une bonne découverte, c'est du brut de décoffrage, on verrait bien des chansons paillardes en fond sonore pour se mettre dans l'ambiance !

Lilou80
30/09/15
 

Pour un premier volume, l'abord est difficile. Pas sur le style car ce récit par "toubib" médecin de la compagnie est tout de suite prenant, mais par la compréhension de l'univers dans lequel évolue la compagnie. Qui est la Dame, qui sont ces sorciers qui semblent travailler pour elle tout en cherchant à la trahir. Qui controle qui et qui cherche quoi? Choisissant de nous lancer directement dans l'aventure et simplement au travers des anales tenues par un des mercenaires, l'auteur ne peut nous offrir de chapitres d'explications et il faut donc deviner les tenants et les aboutissants de l'histoire. Mais surtout ne vous laissez pas rebuter par ce volume d'introduction car si tout ne parait pas toujours très clair, il sert surtout à introduire les personnages qui vont se sublimer dans les tomes suivants et l'effort demandé au lecteur ici vaut largement le coup d'etre fourni.

Bruno19
21/02/13
 

Une claque...Voila ce à quoi il faut s'attendre lors de la lecture de ce livre.Etant adepte de Fantasy en tout genre je dois avouer que la découverte des annales de la Compagnie Noire a été une révélation.Beaucoup plus mature que la plupart des autres titres du même genre mais égallement beaucoup plus sombre, c'est un réel plaisir que de parcourir ces pages.Le récit à la premiére personne accroche bien et même les sauts de narrateur (qui deviennent un peu trop courant dans ce registre...) passent agréablement.Bref un trés bon auteur, un sacré pavé (10 tomes environs sans compter les doubles volumes chez Atalante), un intrigue qui se déssine au fur et a mesure, de la magie pas toujours magique un humour noir à couper au couteauxPour tous les amateurs du genre ( à déconseiller néanmoins aux néophytes) @+ sous le bus

un flyer
12/09/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition