La croisade de carmody

TITTENSOR, JOHN

livre la croisade de carmody
EDITEUR : TABLE RONDE
DATE DE PARUTION : 15/01/09
LES NOTES :

à partir de
8,70 €

SYNOPSIS :

En rentrant de londres, oú il séjournait dans un asile psychiatrique, un brave australien découvre qu'en son absence sa chère mère est morte. Jusque-lâ, rien que de très banal. mais voilà, la dépouille maternelle accomplit miracle sur miracle. et notre pauvre héros se trouve plongé au coeur d'une féroce bataille dont les
protagonistes sont des nonnes aux moeurs équivoques, un aborigène juif, des anciens combattants prêts à en découdre, la cia, un cercueil en goguette. avec ce récit burlesque et énorme, john tittensor nous emmène dans une australie bien éloignée de celle de crocodile dundee, des gentils surfers et des tennismen gauchers.
2 personnes en parlent

Et il faut que vous sachiez que Dieu n'est pas aussi infini que le disent les catholiques : il fait environ six cents mètres de diamètre et, même là, il est un peu faiblard sur les bords (citation de début de livre de Karel Capek issue de La fabrique d'absolu)De Tittensor, j'avais été très émue par Année zéro et sa profonde tristesse intrinsèque. C'est donc curieuse que je me suis procurée La croisade de Carmody, roman publié précédemment et nettement plus joyeux. Kevin Carmody, le personnage principal, quitte Londres où il séjournait en hôpital psychiatrique. Il revient en Australie, en banlieue de Melbourne, pour enterrer sa mère, décédée en son absence.Sauf que, les préparatifs, loin de se dérouler comme prévus, mettent en lumière le corps de la défunte mère qui a été porté aux nues par deux clans de nonnes. Le premier Les petites sœurs de Hubbard (dans l'Ohio) veulent rapatrier le corps aux États-Unis. Il faut dire que Kathleen Carmody (la mère de Kevin) fait miracle sur miracle. Il parait donc normal qu'elle soit vénérée comme une figure sainte. Le deuxième ordre c'est les Filles du Grand Rêve, authentiquement australien.Qu'a donc fait Kathleen Carmody pour être considérée comme la nouvelle égérie venue du Très-Haut? Eh bien, peu avant de mourir elle est sortie dans le jardin, est restée comme suspendue à sa barrière et un halo de lumière émanait d'elle à travers le portillon.Kevin Carmody, qui croyait sortir de chez les fous pour de bon y retourne la tête la première avec cette histoire de mère lumineuse pouvant faire des miracles. Et la barrière de son jardin est devenue l'"Authentique Barrière" que tout le monde s'arrache. C'est non seulement le corps que les saintes veulent préserver mais aussi cette relique pleine de promesses.Moi je me dis juste après ce livre que John Tittensor a une imagination des plus débordantes. Comment a-t-il pu imaginer un McDorémi, un père dont le nom est Donnadieu Desprières. Surtout, ces religieux qui hantent le livre sont tous plus barrés les uns que les autres : il y a les nonnes lesbiennes, nymphomanes et les prêtres aux penchants tendancieux.Mais c'est pour ce côté déjanté et complètement dénué de toutes barrières qu'on accroche à ce livre. Non pas qu'il soit sensationnel, mais ce monde nouveau où chacun s'accroche au moindre miracle nous donne envie d'y croire nous aussi.Une chose est sûre, plus d'une fois je me suis demandée où est-ce que Tittensor m'emmenait. La quête de Kevin pour récupérer le corps de sa mère et l'enterrer dignement semble être la mission du siècle. C'est distrayant de voir comme il peut être périlleux de remettre les choses dans l'ordre. Les choses vont toujours de travers, c'est dans leur nature. Voilà la loi de Carmody qu'on pourrait retenir et adopter ! "Aux âme bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années" (Rabelais)

Melopee
04/06/11
 

Kevin Carmody, soldat récemment réformé et passé par la case HP, pose le pied sur sa terre natale, l'Australie. Ayant reçu un message lui disant que sa mère est gravement malade, il apprend en arrivant qu'elle est morte et que son corps repose auprès d'une congrégation de nonnes. Son corps ayant rendu l'usage de ses jambes à une amie de la famille, la maison familiale est devenue le lieu du premier authentique miracle australien. D'autres communautés veulent s'emparer de la dépouille, qui devient l'objet d'une surveillance acharnée. Un roman farfelu, entrainant, et qui se lit d'une traite

sovane
31/03/11
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : ANGLAIS (AUSTRALIE)
  • Traducteur : GILLES MOURIER

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie