La dame n 13

SOMOZA, JOSE CARLOS

livre la dame n 13
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 17/03/08
LES NOTES :

à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

Un professeur rêve chaque nuit que, dans son immense résidence, une femme l'appelle à l'aide. Il se retrouve aux
portes de l'«Enfer»et fait connaissance de Dante et ses pairs qui sont au service de treize sorcières du verbe.
4 personnes en parlent

Deux personnages se retrouvent dans la maison de Lidia Garette, riche italienne, incarnation passagère de l'une des « dames » : "Baccularia, Fascinaria, Herberia, Maliarda, Lamia, Maleficiae, Veneficiae, Maga, Incantatrix, Strix, Akelos et Saga, qui est la 12, la dernière à posséder un nom..." Ces dames, inspiratrices du poète, sorcières ou muses sont proprement terrifiantes.Les deux personnages sont une prostituée de luxe hongroise, Raquel, et Rulfo, professeur de lettres désespéré par la mort de sa compagne .La « treizième dame » ne doit jamais être évoquée, mystère, suspens, fantastique, poésie, essai sur la douleur et l'impérieuse nécessité d'écrire : ce livre a tout pour séduire, envoûter. Les douze comme inspiratrices, et tortionnaires, aussi « mythiques que tristement humaines », comme les douze dieux de l'Olympe : une découverte !

hebelin
15/08/13
 

Si "Clara et la pénombre", le précédent roman de Somoza, pouvait se résumer par « le beau est le commencement du terrible », "La dame n°13" illustre l’idée que « la véritable poésie est de l’horreur pure ». Et l’écrivain de nous offrir une plongée dans l’horreur absolue, où toute espérance est vaine. La très forte connotation fantastique de ce livre m’a parfois laissée perplexe. Certaines scènes m’ont proprement fait halluciner. Pourtant, Somoza a réussi à me captiver par le suspense de l’intrigue et son sens de la mise en scène que je connaissais déjà. J’ai, malgré tout, décelé certaines failles. Tout d’abord, j’ai deviné avec 200 pages d’avance quelques mystères mal gardés. Ensuite, j’ai trouvé que l’intrigue était parfois trop compliquée et j’avais du mal à me souvenir de toutes les subtilités concernant les dames. Heureusement que j’ai lu ce livre rapidement, sinon j’y aurais vraiment perdu mon latin. Enfin, la révélation sur la dame n°13 m’a un peu déçue. Cela reste un excellent roman dont j’ai été sous l’emprise pendant 72 heures, tremblante d’angoisse et tenaillée par l’envie de tout savoir. Il m’a pris aux tripes et j’y pense encore presque constamment depuis que la dernière page a été tournée. Incontestablement, une réussite !

mycupoftea
12/09/12
 

"Baccularia, Fascinaria, Herberia, Maliarda, Lamia, Maleficiae, Veneficiae, Maga, Incantatrix, Strix, Akelos et Saga, qui est la 12, la dernière à posséder un nom..."Elles font froid dans le dos. Elles sont capables de tout. N'ont aucun sentiment. Leur cruauté est sans limite. Mais elles ont un point faible.....Le truc c'est que c'est super bien écrit. Somoza peut raconter les pires horreurs, tomber dans le gore le plus absolu, il réussit à effleurer ça élégamment et on ne peut à aucun moment lâcher son intrigue. A partir de là, tout passe, on embarque à fond. Pour autant c'est vrai que l'histoire en elle-même est un peu décevante, le dénouement notamment ne "pétille" pas assez, après tant de suspens tout au long du roman, ça paraît presque trop simple.Mais finalement, une fois refermée la dernière page, ce qui nous reste c'est le sentiment d'avoir lu un Grand Auteur, d'avoir partagé avec lui une vision de la poésie qui nous fera à jamais hésiter un court instant avant de la réciter à haute voix.... Sylvie Sagnes

SagnesSy
21/07/12
 

C'est peut être ce roman qui m'a le plus plu dans toutes mes lectures de cet auteur. Alors par contre, c'est sans aucun doute le plus gore. Mais le traitement du thème, littéraire, comme toujours, m'a fortement convaincue. Les muses sont au coeur de ce roman ainsi que la force des mots, des vers en particulier. Ce roman est une véritable merveille, pépite de la littérature mais propre à vous faire passer des nuits blanches. Âmes sensibles, s'abstenir !

Praline
16/06/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.25 kg
  • Langage original : ESPAGNOL