La dame qui aimait les toilettes propres

DONLEAVY-J.P

livre la dame qui aimait les toilettes propres
EDITEUR : CALMANN-LEVY
DATE DE PARUTION : 14/01/98
LES NOTES :

à partir de
13,25 €

SYNOPSIS :

Jocelyn Guenevere Marchantière Jones, quarante-deux ans, milieu huppé, résidence superbe près de New York, est plaquée par son mari, ignorée par ses enfants et ruinée par son homme d'affaires, qui dilapide la coquette pension du divorce. C'est le début d'une implacable spirale. Brièvement serveuse, elle envisage de devenir prostituée ou nonne, puis caresse l'idée du suicide. Elevée par sa grand-mère pour demeurer une " dame " en toutes circonstances, elle est obsédée par l'idée de se soulager uniquement dans des toilettes immaculées. Par une
extraordinaire ironie du destin, c'est dans un établissement funéraire aux toilettes divines que sa vie bascule J.P. Donleavy, né à New York en 1926, vit aujourd'hui en Irlande. Parmi les romans de cet auteur-culte traduits en français, on rappellera L'Homme de gingembre, Un homme singulier et Les Béatitudes bestiales de Balthazar B. " Les fans de Donleavy - et ceux qui découvriront ses bouffonneries - peuvent se réjouir de l'arrivée de cette dernière création hilarante, à la fois licencieuse et émouvante. " The New York Times Book Review
1 personne en parle

J’ai été attirée par le titre et la couverture. Ne sachant pas de quoi il retournait comme à mon habitude.L’auteur nous présente une femme qui va divorcer suite à au départ de son mari qui en a trouvé une plus jeune. Elle va essayer de s’en sortir mais suite à une escalade de mauvais choix elle va échouer au plus bas de la société. Elle prendra des décisions surprenantes.Au-delà de cette déchéance, cette femme a une petite habitude inculquée par sa grand mère qui va la pousser à de nombreuses stratégies : trouver des toilettes propres. Si sa grand mère lui avait enseigné de mettre des sous vêtements non dépareillés en cas d’accident la chute du livre (que l’on voit venir, c’est bien dommage) aurait été toute autre.Une critique de la bourgeoisie américaine voilà de quoi il retourne dans ce livre. Malheureusement j’ai trouvé que c’était plat, trop lisse à mon gout. Je m’attendais à de l’humour britannique (je sais l’auteur est américain, mais avec un titre pareil !!). Une jolie déception…En bref, un petit livre sympathique pour la plage mais sans plus.

Metaphore
25/05/13
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition