La demangeaison

NOBECOURT-L

EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 11/02/09
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
3,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

depuis toujours, irène se gratte. maladie chronique et sans cause. la peau s'enflamme, les doigts s'agitent, le coeur s'affole. il n'y a plus que ça, cette monstruosité. le corps est une plaie. toute pensée est une plaie. il n'y a plus de pensée. et on vous regarde : enfant, gamine, adolescente, jeune femme. irène ne se plaint jamais.
contre la maladie, elle se fait verbe. pour elle il n'y a que les mots, cette folle contamination des mots. et on achève sa lecture gêné, transpercé, en se frottant l'avant-bras, la paume, la joue. c'est que la littérature a gagné. nous rééditons ce livre célèbre, paru en 1994 chez sortilèges et longtemps resté indisponible.
2 personnes en parlent

Après avoir adoré l'usure des jours, je me suis précipitée sur un roman réédité car indisponible depuis longtemps et présenté comme étant"l'édition définitive",à savoir La démangeaison.Las , j'aurais mieux fait de m'abstenir car je suis restée totalement en dehors de cette histoire d'une femme victime d'une maladie chronique et sans cause qui la force à se gratter jour et nuit tout le corps sans relâche. La 4 ème couverture annonçait que le lecteur ne pourrait s'empêcher de terminer sa lecture " en se frottant l'avant-bras, la paume, la joue." mais rien. De marbre je suis restée alors que Pars vite et reviens tard de Fred Vargas, m'avait obligée à prendre dade-dare une douche, persuadée que j'étais d'être dévorée par des puces.Trêve de plaisanterie, je n'ai retrouvé ici ni l'intensité, ni le style du dernier texte de Lorette Nobécourt et les récriminations violentes de la narratrice quant au manque d'amour et d'attentions dont elle aurait souffert enfant m'ont plutôt fait soupiré. J'ai cherché en vain une structure, les répétitions du mot "couenne" pour désigner sa peau m'ont vite lassée et j'ai refermé ce roman abasourdie par cette violence verbale mais aussi déçue. cathulu

cathulu
31/12/12
 

Irène, ça lui gratte, tout le temps, c'est une vraie maladie qui bouffe tout, qui fait mal au coeur et au corps. Irène elle a tout essayé, mais se gratter, c'est jouissif, le moindre contact d'autrui, s'il est bien dirigé, est jouissif. Difficile de trouver l'apaisement, difficile de se dévoiler, difficile d'avoir une vie normale. Elle se frotte à tout, comme Baloo. Elle se frotte à Rodolphe. Ca ira un peu mieux.

Ezqueira
28/04/11
 

Format

  • Hauteur : 18.80 cm
  • Largeur : 11.80 cm
  • Poids : 0.13 kg