La demeure des gomez

PRADO, MIGUELANXO

livre la demeure des gomez
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 15/08/07
LES NOTES :

à partir de
10,50 €

SYNOPSIS :

vous pensiez que cette histoire d'héritage était une misère, n'est-ce pas ? une vieille baraque et un terrain de merde, pas vrai ? eh bien, vous vous trompez sur toute la ligne !!! nous n'allons pas savoir quoi faire de tout cet argent ! - t'as trouvé du pétrole ? ! - des vestiges celtes ! sur notre terrain il y a des vestiges
celtes ! et il y a sûrement un trésor enterré ! du monde entier on viendra le voir, comme pour les pyramides ! hériter d'une vieille tante, une aubaine ? pas dans le monde de prado, qui signe ici un album grinçant et jubilatoire sur les déboires immobiliers d'un monsieur tout le monde particulièrement candide.
2 personnes en parlent

Les Gomez sont un couple un peu bobo, un peu radins, qui héritent d'une maison à la mort d'une vieille tante. Leur rêve de résidence secondaire s'envole quand ils découvrent une maison en ruines et le début des ennuis commencent.Face à leurs ennuis administratifs, on les prend un peu en pitié. Le monde immobilier est vivement critiqué de manière drôle, grâce à ce pauvre couple qui est pris dans ses filets et n'arrive pas à s'en dépétrer. Trop cher, trop compliqué, pas assez rentable, pas assez grand, trop petit... Leurs déboires nous font rire mais si nous étions à leur place, nous serions plutôt en train de pleurer. Ladilae

Ladilae
04/01/12
 

A y est ! La vieille tante Isoline bouffe désormais les pissenlits par la racine ! Joie , bonheur , félicité pour les époux Concha et Indalecio – tous deux Suédois pas pure souche – Gomez , il est désormais venu le temps tant tentant de tirer des plans sur la comète et de croquer enfin la vie à plein dentier ! Le rendez-vous chez le notaire sera décisif , ils le savent , n'était ce don naturel du sieur Gomez à tout foirer dans les grandes largeurs ! Le gars Indalecio fait partie de ces rares élus préférant systématiquement opter , défaut de matière grise oblige , pour l'option lui étant , au final , la plus défavorable ! Si la nuit porte conseil , gageons que ce lointain cousin Bidochonnesque souffre d'insomnie aigue . Il le prouvera une nouvelle fois de manière éclatante en convoitant le lot le plus misérable , pensant alors ne laisser que des broutilles à la cousine Amalia ! Errare Presqum Humanum Est...Une bicoque pourrave sur un véritable terrain de merde qu'il faudra immédiatement tenter de refourguer à plus niais que soi , bienvenue dans le monde merveilleux et trépidant de ces parvenus à la triste figure...Première impression en découvrant le trait simpliste agrémenté de bulles rectangulaires blanches faisant presque tache , ouch , ça sent pas bon ça! Rapide coup d'oeil au nombre de pages : 48 . Bon , si Hercule fut capable de s'en taper douze , je pouvais sereinement m'attaquer au premier.Puis survient , comme cela , sans que l'on s'y attende vraiment , un récit véritablement prenant faisant l'apologie de l'arrivisme désabusé , des promoteurs véreux et des maires corrompus , le tout servi par des dialogues aussi pertinents que cocasses laissant au final un profond sentiment de bien-être .Des personnages pas attachants pour un rond mais qui en deviendraient presque sympathique à force de désillusions récidivantes . Une BD à la Kinder surprise recelant un joli conte des temps modernes moralisateur . Un prix 2005 de la meilleure BD – et de la loose – du salon international de Barcelone amplement mérité ! Olé ! La Demeure Des Gomez : classée monument hystérique !

TurnThePage
04/11/13
 

Format

  • Hauteur : 30.30 cm
  • Largeur : 21.60 cm
  • Poids : 0.46 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition