La faute de l'abbe mouret

ZOLA, EMILE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/03/06
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Ce fut ainsi qu'Albine et Serge marchèrent dans le soleil, pour la première fois. Le couple laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait un frisson au sentier, tandis que le soleil déroulait un tapis d'or sous ses pas. Il avançait, pareil à un ravissement, entre les grands buissons fleuris, si désirable, que les allées écartées, au loin,
l'appelaient, le saluaient d'un murmure d'admiration, comme les foules saluent les rois longtemps attendus. Ce n'était qu'un être, souverainement beau. La peau blanche d'Albine n'était que la blancheur de la peau brune de Serge. Ils passaient lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient. »
1 personne en parle

Un texte qui diffère des ouvrages précédents consacrés à la famille Rougon-Macquart, on y retrouve Serge un des enfants des Mouret déjà croisé dans les volumes précédents. Serge est devenu prêtre nommé dans une petite paroisse de l'arrière-pays, pas loin d' un de ses parents le Docteur Pascal, il fait connaissance avec les habitants et rencontre Albine. La première moitié de l' ouvrage est assez classiques les péripéties s'enchaînent et poussent par une succession de hasard ou par la beauté magique du jardin, Abine et Serge dans les bras l' un de l' autre. Certes c'est un peu cousu de fil blanc mais ce n'est pas désagréable de lire une belle histoire d'amour naissante.Par la suite le style de Zola change et le texte se fait de plus en plus lyrique, on s' y perd parfois et la fin est moins captivante mais peut-être fallait-il ses excès pour parler en 1876 des amours d' un prêtre et d' une femme.

Lacazavent
18/05/13
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.26 kg