La fee carabine

PENNAC, DANIEL

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 07/05/03
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

" Si les vieilles dames se mettent à buter les jeunots, si les doyens du troisième âge se shootent comme des collégiens, si les commissaires divisionnaires enseignent le vol à la tire à leurs petits-enfants, et si on prétend que tout ça c'est ma faute, moi, je pose la question : où va-t-on ? " Ainsi s'interroge Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel, payé pour endosser
nos erreurs à tous, frère de famille élevant les innombrables enfants de sa mère, coeur extensible abritant chez lui les vieillards les plus drogués de la capitale, amant fidèle, ami infaillible, maître affectueux d'un chien épileptique, Benjamin Malaussène, l'innocence même (" l'innocence m'aime ") et pourtant... Pourtant, le coupable idéal pour tous les flics de la capitale.
1 personne en parle

J'avais lu le premier tome de la saga Malaussène il y a plus de deux et j'en garde un souvenir plutôt bon, mais j'avais toujours mieux a lire, du coup, je n'avais pas pris la peine d'emprunter la suite à la bibliothèque. Du coup, c'est encore une fois grâce au mois blanc du challenge Bookineurs en couleurs de Liyah et à mon baby-challenge Contemporain que je me suis enfin décidée à découvrir la suite d'Au bonheur des ogres.J'ai passé un bon moment avec La fée carabine. Cette série à vraiment un petit truc en plus que beaucoup de livres n'ont pas, un petit truc difficile à expliquer ou à nommer... Je trouve qu'elle sent bon la France avec ses côtés très chouettes et ses réalités nettement moins sympa. J'aime cette idée du métissage moderne que l'on retrouve dans ce livre, avec ses préjugés qui ne demandent qu'à être démentis. Tout comme j'aime cette ironie de la vie qui nous surprend à chaque instant, dans le mauvais sens comme dans le bon.L'histoire de ce tome m'a tout particulièrement plu, elle m'a beaucoup amusée. Je trouve que Daniel Pennac est allé assez loin dans ce tome en nous proposant une intrigue vraiment farfelue et pourtant très plausible. J'aurais du mal à croire une telle histoire si elle passait dans les faits divers d'un journal, mais là, j'y ai vraiment cru. C'était drôle, c'est plutôt frais et c'est surtout très ironique !J'ai été très heureuse de retrouver Benjamin et toute sa famille : ils sont étranges, un peu inquiétant et pourtant je trouve que l'on se sent tout particulièrement bien au milieu de cette joyeuse bande. Bon, la vie est plutôt dure avec eux, mais ils sont débrouillards, alors Daniel Pennac le leur rend bien !D'ailleurs, j'ai, encore une fois, beaucoup apprécié l'écriture de celui-ci et tout particulièrement le ton qu'il emploie. Même si son histoire est loin d'être rose, je trouve qu'on positive très facilement en lisant cette histoire. Sans compter que j'apprécie beaucoup son humour décidément très ironique.La fée carabine est un très bon second tome !

MademoiselleLuna
27/09/13
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.38 kg