La femme de midi

FRANCK, JULIA

livre la femme de midi
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 31/08/09
LES NOTES :

à partir de
21,40 €

SYNOPSIS :

En 1945, Stettin est occupée par l'Armée Rouge. Parmi les fugitifs dans une petite gare allemande se trouvent Alice et son
fils de sept ans, Peter. Quelques instants plus tard, Alice abandonne son enfant sur le quai pour ne plus revenir...
4 personnes en parlent

A la recherche des origines 1945 - Région frontière entre la Pologne et l’Allemagne, envahie par l’armée rouge : Pourquoi Une jeune femme décide d’abandonner dans la gare de Stettin, son fils de 7 ans ? C’est toute l’histoire de ce livre : Point de départ du roman, qui va nous replonger dans l’histoire d’Hélène, enfant à Bautzen, puis jeune fille à Berlin et dans celle de l’Allemagne ; Mais c’est aussi pour Julia Franck, la tentative de comprendre et de reconstruire sa propre histoire familiale, puisque cette histoire est celle de sa grand-mère. Après Purge de Sofi Oksanen, cet hiver, la lecture de La femme de midi est une belle découverte : les jeunes romancières d’Europe de l’Est n’ont pas fini de nous étonner.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

A la recherche des origines 1945 - Région frontière entre la Pologne et l’Allemagne, envahie par l’armée rouge : Pourquoi Une jeune femme décide d’abandonner dans la gare de Stettin, son fils de 7 ans ? C’est toute l’histoire de ce livre : Point de départ du roman, qui va nous replonger dans l’histoire d’Hélène, enfant à Bautzen, puis jeune fille à Berlin et dans celle de l’Allemagne ; Mais c’est aussi pour Julia Franck, la tentative de comprendre et de reconstruire sa propre histoire familiale, puisque cette histoire est celle de sa grand-mère. Après Purge de Sofi Oksanen, cet hiver, la lecture de La femme de midi est une belle découverte : les jeunes romancières d’Europe de l’Est n’ont pas fini de nous étonner.

La scène d'ouverture de ce livre vous laisse bouche bée : une mère abandonne son petit garçon Peter sur le quai d'une gare. Mais qui est cette femme, quelle est son histoire qui l'a conduite à ce geste. Une grande fresque à travers l'allemagne de la guerre.

cfons
22/06/10
 

Le petit Peter reste tout seul sur le quai du train, sa valise à la main, sans comprendre pourquoi sa maman n’est plus là. Ils devaient pourtant quitter Stettin ensemble, le plus rapidement possible, et partir ensemble en long voyage… Mais qui est vraiment la mère de Peter ? Pour mieux saisir la logique de ses actes, il faut remonter jusqu’à son enfance, quand, petite fille, affectée par le départ de son père sur le front et rejetée par sa mère, elle essaie de trouver sa place dans la famille. Très intelligente et aimant les chiffres, à 7 ans, elle tient les comptes de l’imprimerie en absence de son père. Il lui faut satisfaire les caprices de sa mère déprimée et ceux de sa sœur Martha, très possessive. Faute de tendresse parentale, les deux sœurs « se consolent » mutuellement.Martha, par sa beauté juive, attire facilement les regards mais, en manquant de repères, est très influençable. Hélène, au contraire, pragmatique et obstinée, garde ses distances vis-à-vis des autres et, entourée par le monde des apparences, cherche une véritable tendresse et l’amour. Quand elle pense y être parvenue, le bonheur lui échappe…Livre très touchant et fort. Les personnages évoluent en Allemagne dans les années 1920-1930 où règnent la drogue, la liberté sexuelle et commence à se propager l’idée de la supériorité de la race arienne. La trame de l’histoire a pour l’origine la vie personnelle de l’auteure (son grand-père a été abandonné par sa mère) Bogusia (Médiathèque de Meudon)

Bogusia
16/03/10
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.70 cm
  • Poids : 0.47 kg
  • Langage original : ALLEMAND
  • Traducteur : ELISABETH LANDES

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition