La femme du ve

KENNEDY, DOUGLAS

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 18/04/07
LES NOTES :

à partir de
12,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

il y a encore quelques mois, harry ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille. aujourd'hui, harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à paris, au fin fond du xe arrondissement, et n'a plus aucun contact avec sa famille. alors qu'il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s'appelle margit, elle est hongroise et sensuelle. et très énigmatique : harry ne devra
pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du ve. comme envoûté, harry accepte. mais bientôt se produisent autour de lui d'étranges coïncidences... un nouveau cauchemar savamment orchestré par un douglas kennedy plus machiavélique que jamais. un roman noir surprenant dans un paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de simenon et buñuel.
11 personnes en parlent

C'est mon premier livre de Douglas Kennedy que je lis. Un autre genre de ce que je lis d'habitude mais je l'ai dévoré ! Je suis rentrée dans les premières pages avec légèreté, sans trop savoir où j'allais, et je n'ai plus pu fermer le livre avant d'avoir tourné la dernière page !.... Une écriture qui m'a envoûtée coup sur coup !... une écriture, fluide, magique qui me transporte par le rythme qu'y met l'auteur ... enfin, je ne saurais expliquer mieux mon ressenti sur ce point !...... D'autre part, autre le style de l'auteur, l'histoire est tout à fait originale et on va de surprise en surprise au fur et à mesure qu'on tourne les pages ! L'arrivée de Harry à paris, ses déconvenues et son devenir, ses déboires, ses difficultés... le début cahoteux de son emploi, puis il fait la connaissance d'une femme avec qui il lie une relation sulfureuse.... Mais cette femme n'est peut être pas ce qu'elle prétend être !.... Harry se trouve tout d'un coup propulsé au cœur d'évènements qu'il ne contrôle plus du tout. Le livre se transforme tout d'un coup en un thriller/polar passionnant avec ses divers rebondissements et au tournant d'une page, hop, on tombe dans le fantastique... avec une dimension métaphysique et surnaturel... auquel je ne m'y attendais pas du tout ! (tout comme je ne m'attendais pas à lire un thriller !)... Et même si le fantastique n'est pas mon truc, même si la fin n'est peut être pas celle que j'aurais aimé avoir... le reste du livre est tellement prenant que je passe outre cette « petite » déception et que je recommande fortement ce livre !..... Et à travers tout cela, on retrouve l'auteur en guerre contre le conformisme puritain de son pays, il aime la France et Paris en particulier, et le montre bien ici, où il nous décrit un paris crasseux dans la rue du paradis, quartier St Denis, un paris bourgeois des immeubles haussmanniens et autres quartiers mythiques. Ouvrez la première page, et vous vous laissez prendre au piège ! LectureForever ( skyrock+wordpress)

LectureForever1
16/09/12
 

C'est le premier livre de cet auteur que je lis, et je ne suis pas sûre d'avoir choisis le meilleur pour cette entrée en matière...J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. Il y avait trop de description et il ne se passait pas grand chose... La lecture des cinquante premières pages a été laborieuse, mais une fois passé ce cap, l'histoire m'a emportée !J'avais envie de comprendre qui était cette femme mystérieuse, son influence sur Harry et sa vie, etc... Je voulais savoir ce que Harry avait fait aux Etats-Unis qui l'a conduit à s'exiler à Paris...L'histoire est assez compliquée mais elle est tellement prenante qu'on ne s'en rend pas vraiment compte.Au final, je ressors de cette lecture conquise et j'ai bien envie de découvrir d'autres livres de cet auteur !

Laetydu79
16/08/12
 

Ayant beaucoup apprécié "La poursuite du bonheur", j'ai voulu continuer ma lecture de Douglas Kenedy. Cependant, la rencontre reste en demi-teinte, car je n'ai pas totalement réussi à m'immerger dans l'univers pas toujours très terre à terre de ce roman. Miss Alfie

MissAlfie
09/08/12
 

Je dois tout d’abord commencer par vous dire que c’était une lecture commune avec Laety, Louloutediary et Sofiaportos. C’est le premier roman que je lis de Douglas Kennedy, j’avais beaucoup entendu parler de cet auteur mais je ne m’étais jamais réellement penchée dessus de peur d’être déçue ! J’ai trouvé ce roman d’occasion et cette lecture commune a été pour moi la bonne occasion de me lancer. Le personnage principal de ce roman est Harry Ricks, un écrivain américain en devenir qui débarque à Paris dès le début du livre. On sent tout de suite qu’il n’a pas quitté son pays de gaîté de cœur, mais bien au contraire qu’il fuit des sérieux problèmes familiaux et professionnels. Il va errer dans Paris, va se faire manipuler dans le premier hôtel dans lequel il va séjourner et ensuite il va faire la rencontre d’un homme qui va lui trouver logement et travail. Harry hésite beaucoup, ses papiers ne sont pas en règle et il ne sait pas grand-chose du travail proposé hormis qu’il s’agit d’être veilleur de nuit dans un cagibi peu agréable et qu’il ne doit en aucun cas quitter son poste et ne pas poser de questions. Il va accepter le poste et profiter du manque d’activité pendant ses heures de travail pour avancer dans la rédaction de son roman. Sa vie parisienne commence à prendre forme, lorsqu’il va, lors d’une soirée mondaine entre américain expatrié à Paris, rencontrée une femme, Margit, avec qui il va avoir une aventure pendant plusieurs mois. Leurs comportements sont au fur et à mesure de plus en plus "suspects". On va en effet en apprendre de plus en plus sur Harry, sur la situation qu’il a laissé aux Etats-Unis, et sur cette femme qui ne veut (ou peut) le voir qu’une fois tous les trois jours et qu’un laps de temps plutôt court (pas plus de trois heures). Ce roman se rapproche de plusieurs genres littéraires, parfois un roman historique, parfois policier… Cette lecture m’a vraiment étonnée dans tous les sens du terme. Je ne m’attendais pas à cela donc la surprise a été totale. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur (même si certains passages peuvent paraître assez crus que ce soit dans la violence ou dans la sexualité des protagonistes). J’ai dévoré ce livre, j’avais vraiment envie de comprendre à qui j’avais à faire. Au final, j’ai tout de même trouvé la fin un peu tirée par les cheveux et surtout on ne nous explique pas bien le pourquoi du comment ce qui m’a quand même un peu frustrée. C’est quand même une belle découverte et je vais continuer de lire des romans de Douglas Kennedy.

Bookinwoman
18/07/12
 

Assis à ma table cette nuit là, j'ai tenté en vain de me concentrer sur mon travail, mais la scène deu balcon continuait à défiler dans ma tête, le visage de Margrit occupait mes pensées.Six heures après notre 1er contact physique, je sentais toujours son parfum épicé, comme s'il avait pénétré mes vêtements, ma peau. Inconditionnel de Kennedy, celui ci a plutôt mauvaise presse et pourtant il constitue pour moi un de ses meilleurs romans, sans qu'il soit totalement différent de ses thématiques habituelles.La nouveauté réside dans l'apparition du surnaturel dans son univers, avec ce personnage de Margit, fantôme surgi des limbes du passé, mais cette touche de fantastique est subtilement amenée : on est pas ici chez Guillaume Musso, mais bien chez Kennedy chez qui la volonté de raconter une intrigue passionnante avec plein de rebondissement n'empêche jamais la finesse psychologique des personnages.Captivant de bout en bout la femme du 5eme, prochainement adapté au cinéma avec Keanu Reeves et Kristin Scott Thomas (le casting semble bien choisi) se teint aussi d'une certaine mélancolie, plutot rare chez l'auteur, mais assurément bienvenue dans son oeuvre.

filou49
16/06/11
 

On est pris dans l'intrigue très rapidement, on flirte avec le fantastique, on attend un dénouement à la hauteur de l'histoire... malheureusement ce dénouement est plat, sans surprise, comme si l'auteur ne sachant plus comment terminer son livre, avait baclé la fin, et le lecteur... reste sur sa faim ! Pas le meilleur Kennedy à mon sens.

Valsette
28/03/11
 

On se laisse porter par cette aventure. Harry tombe vraiment dans un gouffre qui semble sans fond. Par ailleurs, il ne s'en sort pas... Je trouve cela triste de le quitter ainsi en le laissant entre les mains de Margit.

Doubitchou
05/07/10
 

Comme tous les livres de Douglas Kennedy, j'ai avalé ce roman.Mais, autant certains m'avaient paru creusés au niveau de l'étude des personnages, autant là je l'ai trouvé un peu léger.Le changement de style vers quelque chose de plus fantastique est intéressant mais il faut bien avouer qu'on voit rapidement où l'auteur veut nous mener.Donc un "petit" Kennedy , sans grande surprise, et comme fréquemment un sentiment un peu amer ... et pourtant je retourne régulièrement vers cet auteur. En me lisant (et en relisant mes autres billets sur ses livres) je me dis qu'il serait peut être temps que j'arrête car la déception est présente à chaque fois.

Argantel
14/12/09
 

Une fois de plus ce livre de Douglas Kennedy se lit sans effort mais à mon goût, cette fois, sans véritable plaisir non plus. J’ai eu le sentiment que Douglas Kennedy était victime dans ce roman de ses techniques d’écriture.Les errances entre le 10ème et 5ème arrondissement de Paris de cet américain détruit par un divorce douloureux ne sont pas véritablement intéressantes. A moins que vous optiez pour l’étude sociologique comparée et dans ce cas il est toujours amusant d’étudier le point de vue d’un américain, certes francophile, au sujet de Paris.

WXYZ
05/07/09
 

Ce livre est une histoire passionnante d'une vie qui parait banale au premier abord. Une passion, des crimes, le paris populaire, tout ce qu'il fallait pour me plonger dans ce roman.

skri
14/02/09
 

Mystérieuse et sensuelle Margit Laissez-vous séduire pas cette femme qui habite le 5ème arrondissement de Paris, qui envoûte son amant. La dimension surnaturelle de la femme peut déplaire aux fans de Douglas Kennedy.

Format

  • Hauteur : 24.20 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.57 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : BERNARD COHEN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition