La ferme intention

BARBA, ANDRES

livre la ferme intention
EDITEUR : CHRISTIAN BOURGOIS
DATE DE PARUTION : 07/09/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
25,00 €

SYNOPSIS :

Trois nouvelles et un récit. Autant d'êtres isolés, incapables de communiquer avec le monde extérieur, en apparence anodins voire insignifiants, mais en réalité en proie à un tourbillon de sentiments qui les rend singuliers. Ces quatre personnages vivent dans l'obsession et dans la peur, victimes de traumatismes qu'ils se refusent à connaître et comprendre, solitaires endurcis incapables de nouer des contacts ou d'établir de véritables relations avec les personnes qui les entourent et pourraient les aider à vivre mieux. Dans Filiacion, une mère despotique et cruelle, en quête d'amour bien qu'elle-même incapable d'en donner, se morfond sur son lit de mort, loin de la beauté aristocratique qu'elle incarnait dans sa jeunesse. Autour d'elle se succèdent ses proches et circule le passé avec ses expériences traumatisantes et ses sentiments contradictoires. Dans Debiliamento, une adolescente perturbée par des scènes bouleversantes, à la fois réelles et irréelles, se replie dans l'anorexie avant de faire l'expérience de son homosexualité latente. A partir de ces bouleversements physiques et psychologiques qui complexifient sa relation au monde, l'auteur élabore une expérience
amoureuse aux conséquences insoupçonnables. Nocturno n'est pas seulement l'histoire d'un homosexuel, mais surtout une nouvelle sur la solitude et la terrible et douloureuse conscience du temps. La relation amoureuse qui prend place entre un homme de 50 ans et un jeune garçon de 20 ans ne fait que développer les remords, doutes et sentiments de culpabilité de l'aîné inquiet quant à la possibilité d'un avenir limpide. Maraton est également centrée sur la relation entre deux hommes. Mais le tragique laisse ici place au pathétique chez ce marathonien torturé par le succès et dévoré par la réussite. Obsédé par le succès cet être se fracasse en se réfugiant quasi maladivement dans la préparation exclusive de sa compétition jusqu'à en mourir. La solitude et la non-communication, la peur de ressentir et de faire ressentir, la faute et l'incapacité de pardonner sont autant de thèmes qui envahissent ces quatre textes autant qu'ils inondent la vie même. Le titre l'indique clairement (« la droite ligne », « l'intention radicale ») : les personnage se dirigent tout droit vers une fin insensée, seul dénouement possible pour des personnages aussi normaux qu'obsessionnels.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.23 kg
  • Langage original : ESPAGNOL
  • Traducteur : FRANCOIS GAUDRY