La fille de la corne d'or

SAID, KURBAN

livre la fille de la corne d'or
EDITEUR : BUCHET CHASTEL
DATE DE PARUTION : 16/03/06
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
22,30 €

SYNOPSIS :

A Berlin en 1928, Asiadeh Anbari, une jeune beauté turque en provenance d'Istanbul, étudie la philologie « pour apprendre la langue de (ses) ancêtres cinglés ». Son père, Ahmed Pacha, « un ministre de l'Empire turc » en exil après la chute de l'empire ottoman, travaille quant à lui, dans une boutique de tapis orientaux et soigne son mal du pays en discutant, autour d'un café, de sa famille, de la Turquie et de son passé glorieux. Quelques années auparavant, Asiadeh avait été promise à un prince, mais sous l'influence de l'occident, la jeune fille musulmane, tout juste âgée de dix-neuf ans, s'éprend d'un médecin eurasien viennois, le docteur Hassa. Dans une lettre désespérée, elle demande à son premier fiancé de lui rendre sa liberté ; le prince qui
vit désormais reclus et tout à sa propre douleur, lui enjoint de prendre le chemin qui lui apportera l'harmonie. Mais dès son arrivée dans la froideur de Vienne, elle se sent incomprise, désorientée et blessée dans sa sensibilité orientale par le rationalisme violent de son mari. Parallèlement, le prince Abdul-Kerim, devenu entre temps un scénariste new-yorkais désabusé, la retrouve à Vienne pour une passion qui n'en finira pas de se perdre sur plusieurs niveaux entre amour fou et dérive malheureuse. On retrouve dans ce roman d'amour écrit en 1938, un an après le grand succès romanesque Ali et Nino, les thèmes de prédilection de Kurban Saîd : l'incompréhension et l'incompatibilité entre l'orient et l'occident, le déracinement et l'orientalisme.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.34 kg
  • Langage original : ALLEMAND
  • Traducteur : ODILE DEMANGE