La foire des tenebres

BRADBURY, RAY

livre la foire des tenebres
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/10/06
LES NOTES :

à partir de
9,20 €

SYNOPSIS :

Quelques jours avant Halloween, la foire est arrivée à Green Town en pleine nuit, dans un train mystérieux. Jim et Will ont entendu le chant de l'orgue et le sifflet du train, ils ont vu la foire débarquer. Seuls témoins d'événements inquiétants, ils savent qu'elle a de noirs desseins. Un carrousel qui, en tournant à rebours,
inverse le cours du temps, la plus belle femme du monde endormie dans un bloc de glace, un homme qui a le pouvoir d'exaucer les voeux les plus fous... telles sont les attractions de cette foire de cauchemar. Jouant sur les peurs de l'adolescence, Bradbury mêle poésie et surnaturel pour nous entraîner dans une terrifiante aventure.
3 personnes en parlent

Lorsque l'on a treize ans et que la fête foraine vient s'installer dans votre petite ville, en l'occurrence Green Town, on est bien sûr pressé d'aller y faire un tour, visiter ses attractions, voir les numéros de cirque et pouvoir monter dans les manèges.Jim Nightshade et William Holloway sont comme tous les autres enfants du même âge: impatients de pouvoir à leur tour profiter du voyage qui rapidement s'avérera des plus dangereux.La fête foraine est un thème récurrent de la littérature et du cinéma fantastique, on peut notamment penser à "Cristal qui songe" de Sturgeon, au "Cirque du Dr Lao" de Finney ou à "Lilliputia" de Mauméjean, à "Freaks" de Browning ou "Elephant man" de Lynch, et encore à la série télévisée "La caravane de l'étrange". C'est un monde de la marge qui intrigue beaucoup.Bradbury nous plonge dans cette fête de ténèbres et de peurs pour une virée initiatique sous la baguette de puissants magiciens, génies du mal qui se nourrissent des frayeurs de l'enfance (le Ça de Stephen King ne fera pas autre chose).Un roman plein de poésie, à commencer par les noms même des deux héros, au combien symboliques, qui nous replonge non sans nostalgie (un des atouts me semble-t-il des écrits de Bradbury) dans l'enfance.En 1983, Jack Clayton nous livra une adaptation cinématographique, assez agréable à voir, du roman de Bradbury avec notamment Jonathan Pryce dans le rôle du directeur de cirque. Maltese

Maltese
09/09/09
 

Jim et Will sont deux adolescents inseparables et fusionnels. Ensemble , ils ont fait les 400 coups et se preparent à l'évenement que constitue l'arrivée de la foire à Green Town . Seulement , ils vont tres vite decouvrir que ces forains ont d'autres aspirations que de divertir la population .Paru en 1962 , ce livre n'est certainement pas le plus connu de Bradbury . Les excellents "Chroniques Martiennes " et " Fahrenheit 451 " en sont les plus emblematiques .Le ton , ici , en est tout a fait different . C'est une histoire dont les themes sont universels : l'amitié , le temps qui passe , les rapports compliqués entre parents et enfants , tout ceci teinté bien evidemment de fantastique , Bradbury oblige...Je mentirai en disant que ce bouquin m'a immediatement happé , il a fallu un certain temps d'adaptation avant de ne plus pouvoir decrocher . Ce qui fait la force de ce roman , c'est le caractere oh combien attachant des personnages qui le composent . Wil et Jim sont nés a 2 minutes d'intervalles sans etre freres mais vivant comme tel . Le pere de Will , Charles Halloway , 54 ans , employé solitaire a la bibliotheque , prend conscience du temps qui passe , de son inéluctabilité et tire un bilan plutot sombre et désabusé de sa vie écoulée et en devenir . Ce qui m'a le plus touché , ce sont ces pages sublimes relatant ces rapports pere/fils entre Charles et Will , pages empreintes de poesie , de tendresse , de pudeur et d'amour .Comment ne pas evoquer Mr Dark le bien nommé , proprietaire de ce manege aux pouvoirs atypiques , ainsi que ses subordonnés , tous plus étranges et inquetants les uns que les autres .Cette foire , j'y suis entré a reculons pour finalement ne plus vouloir la quitter !La Foire des Tenebres aura illuminé quelques une de mes nuits...

TurnThePage
11/11/13
 

Comment critiquer un livre pareille, pour moi la tâches parait ardu, ce livre n'est pas mon premiers Bradbury, mais le deuxièmes, le premier a été Fahrenheit 451, un livre qui fait partie de mes livre favoris, un des rares que je peux lire plusieurs fois d’affilée, c'est donc avec plaisir que je me suis plongés dans cette lecture et ce n'est pas une déception malgré le style un peu vieillot, mais je possédé une vielle édition, rien d'étonnant la dedans somme toute.J'ai eu l'occasion de lire, dans différente critique, que le thème de la fête foraine était souvent utilisé, dans le domaine du fantastique comme élément étrange, mystérieux, effrayant , mais en dehors de carnivale (une série), j'y ai rarement été confronté ou alors cela ne m'as pas marqué. Ici on lui a donnée tous les critère cité plus haut, la fête foraine donne, mais l'on en sort jamais indemne, certaine personne sont malgré tous prête a cet échange, mais sont elle vraiment consciente de la souffrance que cela engendreras, non car après tous le mal ne met jamais toute ces cartes sur la table. La foire des ténèbres parle d'une une bataille entre le bien et le mal et également du temps qui passe, du désir de vieillir ou de rajeunir, de la difficulté de faire le bon choix quand la tentation et juste a côté, les deux enfant Will et Jim guette les année qui s'écoulent, attendent avec impatience le jour ou ils seront enfin adulte, Charle Nightwish de son côté et nostalgique de son enfance,enfermé nuit et jour dans sa bibliothèque, fuyant la réalité et refuse d'avoir de véritable discussion avec sont fils car il est trop vieux et Will trop jeune et cet histoire va les rapprochée et les faire grandir tous les deux également!Pour finir je conseille vivement se livre a tous les fan de fantastique!

Pierredejade
02/11/11
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.60 cm
  • Poids : 0.36 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition