La fonction du peuple dans l'empire romain ; reponses du droit de justinien

HECKETSWEILER, LAURENT

livre la fonction du peuple dans l'empire romain ; reponses du droit de justinien
EDITEUR : L'HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 29/03/09
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
24,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Sous l'Empire romain, le peuple écrasé par le pouvoir impérial, gavé de, pain et de jeux, aurait perdu tout rôle juridique et politique. Tout juste est-il capable de violences révolutionnaires. Telle est l'opinion dominante. Mais est-ce la vérité ? N'est-ce pas là une construction historiographique solidifiée par l'idéologie contre-révolutionnaire et étatiste du XIXe siècle ? Cet ouvrage n'est pas un livre d'histoire mais de droit. Il tente de se libérer des modernes, de gommer l'historiographie libérale et de faire resurgir les concepts antiques à travers l'exégèse des textes juridiques romains. Le droit de Justinien (565 ap JC) est un texte révélé ; c'est le grand récit de douze siècles de la pensée juridique romaine. Il nous montre comment le système impérial repose sur le pouvoir
populaire (l'incontournable lex regia de imperio), comment le peuple est autorisé à emprunter des voies de résistance et comment cette légitime défense d'ordre public constitue un débouché original du pouvoir populaire renouvelant les formes démocratiques romaines. Bref, contrairement à ce qu'on lit généralement, l'Empire de Rome n'est pas exclusif de la dimension populaire. Il faut attendre le Moyen Age et le travail de fond engagé par les légistes sur la compilation justinienne pour que cette personne fictive qu'est l'État naissant efface la spécificité des concepts juridiques romains, en particulier la force du peuple concédée par Justinien au Codex. Frédéric II de Hohenstaufen (1250 ap JC) est, en Sicile, le symbole précurseur de cette modernité destructrice de l'Antiquité.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.58 kg