La frontiere

BARD, PATRICK

EDITEUR : POINTS
DATE DE PARUTION : 14/05/03
LES NOTES :

à partir de
7,70 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

â ciudad juârez, les grandes firmes mondiales profitent d'une main d'oeuvre docile et bon marché pour faire pousser leurs filiales comme des champignons et avec elles la misère, la prostitution, la violence et même la mort. Des cadavres de jeunes ouvrières ont été trouvés aux abords de la ville, épouvantablement mutilés, éviscérés, décapités. est-ce l'oeuvre d'un psychopathe ? la machination d'une secte
satanique ? ou un règlement de compte entre narcotrafiquants ? envoyé par son journal pour une enquête de quelques jours, toni zambudio, en débarquant dans la ville où même le diable aurait peur de vivre, ignore qu'il vient de tirer le fil d'un écheveau sanglant qui le conduira sur la piste d'un ennemi plus terrifiant encore et dont le pouvoir est à la mesure de ce qui se joue du côté mexicain de la, frontera.
3 personnes en parlent

Mais que suis-je donc allé faire en cette galère ?Cette question, Toni Zambudio va se la poser souvent. Trop souvent. Peut-être même trop tard, allez savoir...Dépêché par son journal à Ciudad Juarez pour ce qui ne devait être qu'un reportage de routine, Zambudio est encore loin de se douter qu'il a rendez-vous avec le Diable.L'objet de sa visite, certainement pas le tourisme même si Ciudad Juarez possède d'évidents attraits tels que le soleil, la chaleur, la canicule et la fournaise.La face cachée beaucoup moins glamour, toutes ces dépouilles d'ouvrières retrouvées torturées, mutilées et éviscérées. De là à évoquer l'hypothèse d'un tueur en série, il n'y a qu'un pas pour des forces de police d'une rare perspicacité. Les pistes sont nombreuses, les témoins inexistants.Une chape de plomb semble s'être abattue sur cette sympathique petite cité de caractère. L'enfer sur terre comme si vous y étiez...A Ciudad, on ne regarde pas " Amour, gloire et beauté", non. On s'échine au travail pour y survivre lorsque l'on a beaucoup de chance, l'on y succombe brutalement en cas de double peine.Bard vous convie aux olympiades de la terreur.De celles qui vous terrassent moralement à leur simple évocation.Zambudio, en natif du cru, y tentera d'exorciser ses fantômes tout en persévérant dans une enquête au goût de soufre.Un premier roman que l'on découvre en apnée, le palpitant au bord des lèvres et le moral au fond des tongs.D'une noirceur absolue, Bard en journaliste appliqué, fait le boulot en évoquant un sujet et une région qu'il maîtrise parfaitement.La plongée en apnée est d'une rare violence. Les paliers de décompression quasi inexistants. L'espoir à bannir de son vocabulaire.Ciudad Suarez, en capitale mondiale du meurtre, assume pleinement son statut.S'attaquer à La Frontière, c'est encourir le risque de devenir dépendant sévère au lexomil.Maintenant, c'est vous qui voyez, y en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes !

TurnThePage
17/10/14
 

La frontière entre Mexique et Etats-Unis sépare les hommes mais pas les marchandises. Dans les maquiladoras,sont exploitées par des compagnies internationales des femmes, mains d'oeuvre docile et bon marché. "Nom de Dieu, ce n'était même pas le monde de Zola, au moins il y avait les corons. C'étaient plutôt Les Misérables , d'Hugo Ou mieux encore , le monde ouvrier du dix-neuvième siècle décrit par Dickens, avec ses grisettes jetées dans la prostitution par des maquereaux qui les ramassaient dans des bals populaires.Il y avait même un Jack l'Eventreur. ou plusieurs."Cinquante femmes ont été en effet retrouvées assassinées, violées et mutilées à Ciudad Jùarez, ville frontière . Un journaliste madrilène, Toni Zambudio mène l'enquête dans un pays avec qui il a des comptes à régler et où bientôt chacun va s'employer à le renvoyer chez lui, avant qu'il ne soit trop tard...Patrick Bard se base ici sur des fait réels et démonte les rouages de la double oppression dont sont victimes les femmes: en tant qu'ouvrières mais aussi en tant que "marchandise sexuelle".On cherche en vain une lueur d'espoir et l'on suit, estomaqué, les rebondissements de l'enquête dans une atmosphère saturée de violence et de chaleur. Une oeuvre dense et nécessaire cathulu

cathulu
31/12/12
 

Antonio Zambudio est envoyé par El Diario, le journal madrilène pour lequel il travaille, pour enquêter à Ciudad Juarez, ville mexicaine à la frontière avec les Etats-Unis, dans laquelle des femmes sont assassinées d'atroces façons sans que la police puisse trouver les meurtriers.Toutes les pistes semblent avancées, à commencer par celles d'un tueur en série et/ou d'un groupe sataniste.Patrick Bard, lui-même journaliste, brimbale et malmène son personnage sur les routes mexicaines et du sud des Etats-Unis, dans une quête de la vérité bien difficile, parsemée de cadavres.Zambudio aura bien du mal à s'y retrouver dans cet écheveau et à démêler le vrai sens de cet imbroglio empli de fausses pistes, et où le silence causé par la peur empêche ceux qui aurait des débuts de réponse de parler.Patrick Bard est allé sur place pour voir comment les Mexicains vivent dans cette ville que l'on dit la plus dangereuse du monde, et cela se ressent. L'auteur a en effet parfaitement fouillé son sujet et transcrit avec justesse, semble-t-il, la vie difficile dans cette ville frontière où les entreprises multinationales se sont exportées pour exploiter une main-d'oeuvre payée une misère, qui vit dans des conditions déplorables et travaille sans aucune protection au milieu de produits très dangereux, qui, comble de tout, polluent allègrement l'environnement.L'intrigue ne contient aucun temps mort, et si l'ensemble n'est pas d'une grande originalité, on suit cette enquête avec intérêt et révolte, Patrick Bard faisant se mêler fiction et réalité de manière convaincante, soulignant au passage les difficultés que peu rencontrer un journaliste d'investigation.Il est intéressant par ailleurs d'aller sur le site web de l'auteur pour, notamment, voir ses photos (entre autres du Mexique).http://http://www.patrickbard.com/ On pourra également se reporter au site http://http://www.lacitedesmortes.net/ pour en savoir plus sur "l'affaire" de manière documentée.<p>Maltese</p>

Maltese
31/01/11
 
  • Auteur : BARD, PATRICK
  • Éditeur : POINTS
  • ISBN : 9782020604383
  • Date de parution : 14/05/03
  • Nombre de pages : 380
  • Rayons : Policier

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.22 kg

Dans la même catégorie