La grande poursuite

SHARPE, TOM

livre la grande poursuite
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 14/04/88
LES NOTES :

à partir de
9,30 €

SYNOPSIS :

Frensic, honorable agent littéraire, reçoit un jour le manuscrit d'un roman, pitié, ô hommes, pour la vierge. Le sujet en est délicieusement scandaleux : il traite des amours d'un jeune homme avec une très vieille dame, et l'auteur tient absolument à rester anonyme. frensic et son assistante sonia futtle décident alors de " monter un coup " littéraire. ils choisissent, comme prête-nom, un obscur écrivaillon qui s'est vu refuser un ouvrage : peter piper.
ils remettent le livre à un éditeur de renom mais ruiné, geoffrey corkadale, et obtiennent de l'argent du richissime hutchmeyer. La machine est en route pour lancer sur le marché ce qui doit être, assurément, un best-seller. et tout rate. les intrigues amoureuses succèdent aux querelles de pouvoir, les complots aux combines, à une vitesse ahurissante. la grande poursuite est un des romans les plus drôles que la grande-bretagne ait jamais produits.
3 personnes en parlent

Tom Sharpe est reconnu comme un des plus grands humoristes et auteurs satiriques anglais de notre époque. Cette grande poursuite est une histoire complétement folle. Elle démarre effectivement sur un mode satirique en s’attaquant aux méthodes du monde de l’édition. Un monde dans lequel seul l’argent compte et autorise toutes les manigances pour imposer un auteur ou un roman. Un début très prometteur mais ça se gâte au fil des pages.Un auteur inconnu refuse de publier son roman pornographique sous son nom et cherche un éditeur qui veuille bien le publier sous un pseudonyme. Un écrivain raté accepte de le publier sous son nom. A partir de là, la machine est lancée et rien ne pourra l’arrêter. Un roman passionnant au début, mais mon intérêt s’est vite émoussé malgré des situations de plus en plus loufoques et des personnages totalement déjantés. Un première lecture de cet auteur en demi-teinte en ce qui me concerne.

Ludeca
26/08/14
 

Lorsqu'on lit Tom Sharpe, il faut s'attendre à des situations burlesques, des quiproquos poussés au paroxysme, des personnages hauts en couleurs. Contrat rempli!Cette fois-ci notre auteur anglais s'attaque au monde sans foi ni loi de l'édition, et nous en montre les rouages pas toujours propres. Son personnage central, éditeur londonien du nom de Frensic, se retrouve au coeur d'une histoire rocambolesque après avoir fait éditer un roman racontant une histoire d'amour entre une vieille dame et un adolescent.... Cependant, le dernier quart du livre est à bout de souffle. L'énigme se règle en trois pages maximum, et il y a encore quelques épisodes qui auraient mérité une meilleure attention. Mais, mise à part cette baisse de rythme, la lectrice que je suis a passé un bon moment, et je me suis même surprise parfois à rire toute seule! C'est l'essentiel non? vivi

vivicroqueusedelivres
15/02/12
 

Un régal d'humour british publié à l'origine en 1977 et qui n'a pas vieilli d'un pouce. Tom Sharpe s'amuse à faire déraper ses personnages, tous plus grotesques et lâches les uns que les autres, dans des situations rocambolesques. Le tout dans le ptit monde de l'édition britannique. C'est tout à la fois drôle et méchant. Jubilatoire et Cynique. Vous vous suprendrez à rire à haute voix. Vive Tom Sharpe !

essbe99
12/08/10
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg