La grandeur de bach

FAUQUET-J.M+HENNION-

livre la grandeur de bach
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 06/09/00
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,00 €

SYNOPSIS :

Comment penser la grandeur de bach ? quelle part donner au travail de transformation continue qui s'est emparé de lui et de son oeuvre et en a fait à la fois l'outil et l'objet de notre amour de la musique ? pour répondre à une telle question, on ne peut se contenter d'étudier la «réception» de l'oeuvre du musicien, ni d'entreprendre la critique du culte qui lui est rendu. car on constate que la musique de bach ne cesse de changer, tandis qu'inversement, c'est toute la musique que bach sert à redéfinir. Tout le long du xixe siècle, on assiste à la formation commune d'une nouvelle façon d'aimer la musique et d'un répertoire de chefs-d'oeuvre capables de répondre à un tel format du goût. pour analyser cette grandeur, la méthode des auteurs a consisté à se placer délibérément dans une position intermédiaire, entre le culte musicologiste et le constructivisme social, dans un autre pays que l'allemagne, durant la période qui va de 1800, quand l'oeuvre de bach commence à être publié, à 1885, bicentenaire de la naissance du musicien. La grandeur de bach, c'est tout d'abord le zèle du premier cercle des usagers qui, de chopin à alkan, de gounod à saint-saëns, de liszt à franck, s'attellent à faire aimer la musique du cantor en la jouant, en la transcrivant, en la paraphrasant, tandis que biographies et
anecdotes contribuent à dessiner la figure de l'artiste «surnaturel», du virtuose, du savant et du saint... un répertoire, principalement instrumental, se met en place, des morceaux emblématiques, véritables «tubes», contribuent à populariser sa musique : l'«air de la pentecôte», le premier prélude du clavier bien tempéré transformé en ave maria par gounod, tel morceau de la passion selon saint matthieu exécutée au panthéon... Ces divers éléments montrent d'abord la façon dont, durant le xixe siècle en france, bach devient musique : il n'est plus seulement une référence, un maître ancien, une statue de commandeur à l'ombre de laquelle faire la musique du temps présent, il devient lui-même un auteur «contemporain». ils montrent aussi que c'est la musique qui devient bach, qui se réorganise autour de lui (et de quelques autres, comme beethoven), en prenant appui sur sa production. car bach n'intègre pas un univers tout fait : il le produit en partie, à travers l'invention d'un nouveau goût pour la musique. Directeur de recherche au cnrs en musicologie, joël-marie fauquet est l'auteur d'un césar franck (prix de l'académie charles cros). sociologue, antoine hennion est l'auteur de la passion musicale. il est directeur du centre de sociologie de l'innovation à l'école des mines de paris.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.42 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition