La guerre asymetrique ou la defaite du vainqueur

BAUD-J+LORIN GRANDMA

livre la guerre asymetrique ou la defaite du vainqueur
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 20/03/03
LES NOTES :

à partir de
20,30 €

SYNOPSIS :

Terrorisme, violence et "choc des civilisations" se sont substitués au spectre de la Troisième Guerre mondiale. Le 11 septembre 2001 en a été la manifestation spectaculaire, et le Proche-Orient démontre au quotidien combien la nature de ces conflits est complexe. A la froide planification de stratégies sophistiquées succèdent des conflits où l'émotion domine. Ce ne sont plus les rapports de force qui donnent l'avantage, mais la capacité de maîtriser les perceptions. Souvent galvaudée, l'expression de " guerre asymétrique " désigne une forme de conflit où le " faible " pousse le " fort
" à une réaction qui transforme les succès tactiques en défaite stratégique. La guerre contre le terrorisme lancée par l'Occident, les Etats-Unis en tête, est efficace contre des terroristes, mais pas contre le terrorisme. La lutte contre le terrorisme passe donc par la compréhension des mécanismes asymétriques. De la non-violence au terrorisme, les stratégies asymétriques ont souvent été couronnées de succès, parce que mal comprises en Occident. Dans ce livre original et passionnant, l'auteur analyse les causes de ces nouveaux conflits et propose des schémas d'interprétation.
1 personne en parle

L'un des tous premiers essais sur la guerre asymétrique.Edité en 2003, cet essai de Jacs Baud inaugurait une longue série.Pour rappel, les guerres asymétriques concernent les conflits ouverts dans lesquels les deux partis en opposition ont des moyens et des méthodes de combat très différents. Si le concept d'asymétrie est récent, l'histoire militaire regorge de ces conflits: de la révolte des zélotes juifs face aux romains dans l'antiquité à la guérilla contre Napoléon en Espagne, de la guerre d'Indochine à la situation actuelle en Afghanistan et en Irak.Bref,le concept n'est pas nouveau mais les conditions ont changé. En effet, les armées occidentales, États-Unis en tête, ont développé des concepts guerriers où la défaite totale de l'adversaire est consommée avec peu de pertes amies/ Ce furent les cas de la guerre du Golfe en 1991 puis récemment des opérations en Afghanistan puis en Irak. La situation dans les territoires palestiniens permirent d'observer les même phénomènes.Face à cette guerre occidentale d'une efficacité implacable, leurs adversaires ont développé des formes de guerre où exécutions en direct, terrorisme, guérilla, embuscades, engins explosifs et kamikazes sont au rendez-vous. Une guerre sans résultat militaire probant mais avec des effets sur le moral des troupes et des opinions publiques occidentales peu préparées à ces horreurs dans la durée.L'ouvrage de Jacques Baud nous propose une analyse rigoureuse et très complète du contexte de l'asymétrie, des différents stratégies asymétriques et des stratégies à mettre en œuvre pour la combattre.Un bon essai avec une courte bibliographie et des schémas dans le texte.Publié dans l'excellente collection: L'art de la guerre des Éditions du Rocher. Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
24/05/09
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.36 kg

Dans la même catégorie