La guerre des chocolats

CORMIER, ROBERT

livre la guerre des chocolats
EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 01/01/85
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Frappé par la mort récente de sa mère et consterné par la façon dont son père traverse la vie comme un somnambule, jerry renault, élève dans un lycée de nouvelle angleterre, réfléchit au sens de l'affiche qu'il a mise dans son casier : oserai-je déranger l'univers ? Une partie de son univers, c'est archie costello, chef d'une société secrète dans l'école - les vigiles - et passé maître en intimidations. Archie lui-même est sous la coupe d'un professeur
ambitieux et sans scrupule qui oblige les vigiles à s'impliquer dans l'événement annuel : une vente de chocolats destinée à augmenter les fonds. Quand jerry refuse de vendre les chocolats sous la contrainte, il devient un héros, mais son défi est une menace pour archie, les vigiles et l'école. lors de l'inévitable affrontement, l'habileté d'archie transforme jerry le héros en hors-la-loi, en victime abandonnée de tous et terriblement vulnérable.
2 personnes en parlent

Très dérangeant roman, La guerre des chocolats se situe dans un lycée catholique de Nouvelle Angleterre. Frère Léon en assure la direction, d’une main de fer sans gant de velours. Maître dans l’art de la manipulation, il demande l’aide d’Archie, la tête pensante des Vigiles (société secrète), pour la vente de boites de chocolats. Par jeu, ce dernier désigne un première année pour tenir tête pendant dix jours, au terme desquels il devra alors céder et se mettre lui aussi à la vente. Mais Jerry va persister dans son refus, ce qui ne sera au goût de personne…Dire qu’on prend une claque est encore en-dessous de la vérité. Beaucoup de perversité dans ce roman, dans le caractère des personnages et dans leurs façons d’imposer leur vision. Une forme de désespoir aussi, avec un épilogue absolument sinistre. On se sent coincés, très seuls, on est horrifiés, et on a l’impression que chaque mot est pesé. Une maitrise impeccable de l’écriture, une tension qui ne se relâche pas un instant. Sylvie Sagnes

SagnesSy
04/07/12
 

Dans une école privée plutôt rude, Jerry reçoit l'ordre de vendre des chocolats pour la fête de l'école; il refuse et devient un instant un héros mais les choses changent vite. On ne se sent pas très à l'aise dans les livres de Cormier, la tension est très forte. berthe

afbf
18/12/12
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.26 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition