La legende d'henry smart

DOYLE, RODDY

livre la legende d'henry smart
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 14/03/00
LES NOTES :

à partir de
21,50 €

SYNOPSIS :

Héros d'une truculente fresque irlandaise, Henry Smart naît avec le siècle et traverse l'Histoire, tel un météore. Acte premier, Bas-fonds et Ventre creux : Fils d'un videur de bordel, pourfendeur de crânes (sa jambe de bois est l'arme la plus redoutée de tout Dublin), et d'une petite grisette de la fabrique de rosaires, Henry, gavroche de latourbe, doit se débrouiller seul dès l'âge de cinq ans. Acte deux, Idéal et Révolution : A quatorze ans, Henry s'enrôle dans l'armée et devient
héros républicain. Les femmes l'idolâtrent et la foule chante ses prouesses. Après la répression de Pâques 1916, il passe dans la clandestinité. Acte trois, Politique et Amour : Henry, chéri de ces dames, mène le combat pour la liberté avec sa compagne de lutte, Miss O'Shea. A vingt ans, par son héroïsme et sa vitalité, il entre dans la légende. La Légende d'Henry Smart, premier volume d'une trilogie à venir, s'ouvre comme du Dickens pour s'achever comme du Tarantino.
1 personne en parle

Henry Smart est un personnage fictif qui va prendre part à Easter Rising en 1916, ce soulèvement qui mènera, cinq plus tard, à l'indépendance de l'Eire. C'est son parcours que nous suivons donc et le dèbut est assez émouvant car, très vite, Henry Smart doit s'occuper de son jeune frère seul, essayant de trouver des endroits dans la rue où passer la nuit. La scène où le petit frère tousse et où ils sont entourés de bruits de toux d'enfants car ils sont malheureusement nombreux dans ce cas est très belle. Henry devient vite membre de l'Irish Citizen Army et il côtoie très Michael Collins qui sera son chef. J'avoue que là, j'ai commencé à m'ennuyer, surtout lorsque Roddy Doyle décrit le quotidien des barricades. Quand j'avais choisi ce roman, je pensais qu'il parlait d'un vrai membre de l'IRA, ce qui n'est pas le cas. Et le mélange de la fiction et de la réalité, comme celui du tragique et du presque burlesque, m'a gênée. Moi qui connais un peu le sujet, j'ai tout de même appris que les femmes étaient hostiles aux insurrections au début. Et j'ai souri de voir que la grand-mère d'Henry lit A Vindication of the Rights of Woman écrit pas la mère de Mary Shelley.

cocalight
05/06/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.90 cm
  • Poids : 0.47 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition