La ligne de flottaison

HATZFELD, JEAN

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 26/08/05
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

À la suite d'un long séjour en Tchétchénie, au milieu des horreurs et des risques de la guerre, Frédéric, un grand reporter de Libération, revient à Paris où il retrouve Emese, sa jeune compagne hongroise dont il partage l'appartement et la vie. On lui propose de diriger les pages internationales du journal. S'établir, faire un enfant ? Renoncer aux lignes de front ? Frédéric hésite. Il retrouve les petits plaisirs quotidiens, la lecture, les cafés, les amis, mais aussi l'ennui des situations mondaines où l'on ne peut se faire entendre. Seuls ceux qui partagent un même destin de témoins habités par la peur et par le désir d'écrire
semblent capables de se comprendre, en tentant de répondre aux même interrogations, ou en échangeant les mêmes sensations, la même forme de sincérité. Étra nger parmi les siens, Frédéric ne trouve pas sa place, en tout cas pas là où il est. Et ce qui, à la fin, pourrait apparaître comme une fuite ou une trahison n'est peut-être qu'une fidélité à lui-même. Jean Hatzfeld a été grand reporter pour Libération. Il a notamment couvert le conflit yougoslave et le génocide rwandais. Il s'est vu décerner le prix France Culture en 2001 pour Dans le nu de la vie et le prix Fémina essai en 2003 pour Une saison de machettes .
1 personne en parle

C’est l’histoire d’un grand reporter à Libé qui a envie de raccrocher, par amour. Il vit avec une hongroise à Paris depuis une dizaine d’années, ils ont eu leurs drames, ils s’aiment. Mais "raconter la guerre" n’est pas un métier comme un autre, on n’arrête pas comme ça, on ne rentre pas le nez au vent non plus, ces vies interrogent, pour le moins. Elles posent des milliers de question, sur les motivations, sur le quotidien, sur l’acte même de rendre compte, sur la folie des hommes, sur l’ordinaire et sur cette étincelle qui surgit tout le temps, partout, cette pulsion de vie qui semble être indomptable. Sous couvert de roman, Jean Hatzfeld, lui-même grand reporter (et auteur de livres indépassables sur le Rwanda) questionne le coeur des hommes, et met au jour des points formidablement intéressants. J’ai trouvé en revanche que l’intrigue proprement dite ne fonctionnait pas très bien, ces mails fleuves qui surgissent régulièrement et qui sont presque philosophiques ne m’ont pas semblé s’insérer harmonieusement, je n’ai pas beaucoup "cru" au personnage d’Emese (ou alors, vraiment, il existe des saintes !) et leur histoire d’amour n’a pas pris corps pour moi, mais on s’en fout, franchement, quand tout le reste est tellement intéressant. http://cuneipage.wordpress.com

SagnesSy
11/07/13
 

Format

  • Hauteur : 20.60 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.30 kg