La ligne verte

KING, STEPHEN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 23/04/08
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d´un pénitencier dans les années 1930, entreprend d´écrire ses mémoires. Il revient sur l´affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, condamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932. La Ligne verte décrit un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisée
par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore, et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l´innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique. Aux frontières du roman noir et du fantastique, ce récit est aussi une brillante réflexion sur la peine de mort. Un livre de Stephen King très différent de ses habituelles incursions dans l´horreur, terriblement efficace et dérangeant.
14 personnes en parlent
Captivant autant que le film. Plus de détails que nous offre Stephen KING.
Gabrielle Mlle

La Ligne verte propose effectivement une réflexion intéressante sur la peine de mort. Mais pas seulement.Comme dans beaucoup de romans de Stephen King, l'intrigue se déroule autour du thème de la différence. Ses personnages "différents" présentent presque toujours un pouvoir surnaturel: l'exclue aux pouvoirs maléfiques dans Carrie, l'enfant devenant adolescente, douée de pyrokinésie dans Charlie ou encore le pseudonyme abandonné d'un écrivain, réincarné -si j'ose dire- en mort-vivant dans La Part des ténèbres.Ici, la réflexion se concentre également sur une différence, la race. John Caffey, géant noir injustement condamné à la peine de mort possède le pouvoir de guérir. Comme la couleur de sa peau dans l'Amérique des années 30, son pouvoir -sa différence- le fait souffrir, l'exténuant un peu plus à chaque fois qu'il s'en sert. Jusqu'à la mort?...Un excellent Stephen King, capable du pire (Roadmaster) comme du meilleur (Ça).A noter que le film de Frank Darabont, adapté du roman de Stephen King, avec Tom Hanks dans le rôle de Paul Edgecomb est également une réussite. Certes, l'auteur a co-signé le scénario avec le réalisateur... © CC _La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens.Daniel Pennac, in Comme un roman

Pascal
26/01/09
 

Octobre 1932, pénitencier d'État, Cold Mountain, Louisiane. Paul Edgecomb est le gardien chef du bloc E, celui des condamnés à mort. Au fond du couloir, au bout de la ligne verte, trône la chaise électrique, Miss Cent Mille Volts, la Veuve Courant, la Rôtisseuse ! Aujourd'hui centenaire et vivant dans une maison de retraite, Paul Edgecomb se souvient... en particulier de John Caffey, un grand noir condamné pour le viol et le meurtre de deux fillettes. Il se souvient comment des liens d'amitié très forts son nés entre John et lui, comment il a découvert les pouvoirs extraordinaires de ce géant, comment le doute sur sa culpabilité est né...Stephen King est connu pour son savoir-faire en matière de récits fantastiques mais ce roman apporte une nouvelle dimension dans son œuvre car il y délaisse un peu le côté fantastique pour se rapprocher de ses personnages, pour humaniser son récit. Ce livre, fascinant et troublant, est aussi une belle réflexion sur la peine de mort.

Kara
03/03/09
 

Un chef d’œuvre , je trouve qu'il est très facile à lire , idéal pour débuter dans l'univers de KIng. De plus le film est aussi bon que le livre. Je le recommande vivement !

camilleross
22/01/16
 

Que dire sur ce livre ?Si comme moi vous avez vu le film avant de lire le livre, alors vous retrouvez de nombreuses similitudes qui vous feront sourire si vous avez aimer le film, et vous constaterai certaines différences mais qui ne posent aucuns problèmes.Ce fut mon premier Stephen King. Et je ne regrette pas d'avoir commencer par La ligne verte. A mes yeux ce livre est un chef d'oeuvre qui nous permet de nous interroger sur la peine de mort mais aussi sur la vie en générale. Comme le dit si bien John : "j'suis surtout fatigué de voir à quel point les gens sont méchants entre eux et puis j'suis fatigué de toute la souffrance que je sens et que j'entends dans le monde, tous les jours, y a trop de mal partout" à croire que l'homme n'est bon qu'à souffrir et faire souffrir.Ce livre est un véritable coup de cœur à mes yeux, il a réussi à me faire pleurer et aussi me poser des questions sur nos actions.Je ne peux que vivement recommander ce livre à ceux qui ne l'ont pas encore lu. Cass

Cass
16/01/16
 

J'ai commencé ce livre avec pas mal d'appréhension étant donné que j'avais débuté le film et que je ne l'avais pas fini, trop long à mon goût... Mais vu tous les retours positifs que j'ai eu sur l'histoire (et sachant qua la plupart du temps le livre est bien mieux que le film), je me suis attelé à cette nouvelle lecture.Je dois dire que je suis très partagée... Déjà j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, et ce, tout le long du livre, car c'est d'abord un recueil de souvenirs relatant un épisode marquant de la vie de Paul Edgecombe. Et le fait d'alterner assez souvent entre le vieillard qui écrit ses mémoires et le gardien de prison qui vit les évènements en direct, j'ai eu du mal.Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé l'immersion dans la vie des gardiens de prison... Il faut savoir être ferme, tout en étant ouvert d'esprit. C'est le cas de presque tous les gardiens dont nous entendons parler ici. Et alors bien évidemment, l'histoire de John Caffey est extrêmement bouleversante, et maintenant que j'y pense je suis assez déçue que l'on n'en parle pas plus... Ok on parle beaucoup de lui, mais on parle de lui une fois arrivé à la prison... Alors que cet homme aux pouvoirs surnaturels a du réaliser beaucoup de choses avant d'arriver dans le bloc 5. De même j'aurais apprécié que la SF pousse plus loin, par exemple que John passe vraiment ses pouvoirs à Paul avant de mourrir et que celui ci reprenne le flambeau... Enfin bref, c'était une belle histoire, émouvante et prenante, mais j'aurais vu beaucoup de choses différemment.

naramaya
23/03/14
 

La ligne verte mêle le réalisme de la vie carcérale au surnaturel qui entoure le personnage de John Caffey. Et c’est là que réside tout le talent de l’écrivain, nous faire vivre des scènes atroces de mort par électrocution, tout en dédramatisant l’évènement par l’ajout de détails humoristiques qui décrispent quelque peu nos petits cœurs sensibles.On frissonne face aux monstruosités dont est capable l’insupportable Percy, on s’attendrit devant Mister Jingles qui fait ses tours de cirque, on prend les gardiens et certains détenus en sympathie… mais c’est surtout un roman qui interroge. A partir du thème de la peine de mort, Stephen King nous fait réfléchir sur l’être humain dans ce qu’il a de meilleur et de pire, sur les erreurs judiciaires et la discrimination raciale, qui a poussé plus de noirs que de blancs sur la Veuve Courant. Malgré le sujet difficile, l’auteur parvient à rendre presque palpable la profonde humanité qui caractérisait ces hommes chargés d’appliquer une peine, loin d’être les bourreaux avides de sang que l’on nous montre parfois, mais aussi celle de certains détenus.Du grand King, qui m’a donné envie de (re)découvrir les autres romans de l’auteur. Carnet de lecture

Carnetdelecture
24/04/13
 

Un pur chef d'oeuvre en ce qui me concerne. Il réunit tout ce que j'aime. Un sujet de fond : la peine de mort, traité avec sensibilité, le tout écrit avec talent. Que demander de plus.

Goldman666
20/09/12
 

Je connaissais le film, qui m'avait fait pleurer à chaudes larmes, et que j'avais beaucoup aimé. Je voulais absolument lire ce livre pour voir si le film était fidèle à l'histoire contée par Stephen King. D'ailleurs, c'est le premier livre de cet auteur que je lis.J'ai littéralement été captivée par ce livre. L'histoire est passionnante, étrange, émouvante, bref, c'est un vrai petit bijou !!! J'ai trouvé que, par moment, la chronologie était un peu confuse, mais cela vient sans doute du fait, qu'à la base, cette histoire a été écrite à la façon d'un roman feuilleton. L'auteur était obligé de revenir sur ce qui c'était passé dans le feuilleton précédent pour remettre l'histoire en place dans l'esprit du lecteur. A part ce petit bémol, c'est un livre que j'ai vraiment apprécié et j'ai eu du mal à le lâcher avant de l'avoir fini ! Pourtant, le sujet de ce livre est loins d'être joyeux, puisque l'histoire se déroule dans le couloir de la mort, alias la ligne verte.Stephen King nous entraîne dans son univers, malgré le fait qu'il ne soit pas "tout beau, tout rose", avec une étrange facilité, on est happé pas ses mots. Ce livre a été un véritable coup de ❤ pour moi !!!C'est vraiment une histoire que je vous conseille de lire AB-SO-LU-MENT.Je vous jure que vous n'oublierez pas l'histoire de John Caffey avant très longtemps et que vous ne le regretterez pas !!!

Laetydu79
16/08/12
 

La Ligne Verte, un des seuls romans moins réussis que son adaptation cinématographique. Cette histoire de Stephen King nous propose une réflexion développée et intéressant sur la peine de mort, mais aussi sur la différence (entre les personnages), notamment cet univers carcéral : les prisonniers condamnés à mort ont-ils le droit d'avoir encore une vie potable ? La réponse est oui.Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette oeuvre, c'est le côté horriblement réaliste, car il faut le dire, ce livre est "horrible". Encore une torture psychologique à la manière du "King" ! La fantasy est donc moins présente dans ce roman, afin d'humaniser les personnages, et de nous rappeler que, quoiqu'il arrive, on est tous dans le même bateau.Un excellent roman dont je recommande vivement la lecture, on est surpris jusqu'au bout. Clementh

Clementh
26/07/12
 

La ligne verte fait parti des livres qu'on ne croise pas souvent mais qui ne nous laissent pas indemne. Parfois drôle, parfois choquant, parfois incroyable... En le lisant, on passe par toutes les émotions.L'histoire commence fort et se termine encore plus fort. Elle est tout simplement horrible, on y voit les limites de l'Homme et c'est malgré tout assez fascinant.J'ai eu l'occasion de voir le film peu de temps après avoir lu le livre, et je dois dire que je suis assez étonnée : il ressemble vraiment à l'histoire, quelques petits détails changent mais ils sont quasiment sans importance... Les scènes "horribles" du livre sont minimisés ce qui le rend quasiment accessible à tous. Je crois qu'il est interdit aux moins de 12 ans, certaines scènes auraient été retranscrite au mot près et dans ce cas je n'aurais pas pu le regarder.Bref, c'est un très bon film, mais assez soft par rapport au livre.Ce n'est pas le premier livre de Stephen King que j'ai lu, mais c'est le premier qui ne m'a pas fait peur, bien sur comme je le disais plus tôt, je me serais passée de certaines descriptions. Mais j'ai très bien dormi la nuit suivante.On reconnait bien son style assez simple et sans chichis. Ils n'y a pas vraiment de détails gratuits, tout rentre dans la psychologie du personnage central, de Paul. Je crois que dans une situation comme celle qu'il a vécu, on se souvient toujours du pire en premier.J'aime beaucoup le fait des retours en arrière : la chute n'en est que meilleure. Je ne pense pas qu'ils soient vraiment dérangeants, sachant qu'au début c'était une série en feuilleton... Ils font partis de la logique du livre.Stephen King a su rendre ses personnages très attachants ou a faire en sorte qui nous dégoutent complétement : c'est un livre ou les personnages sont vraiment tout blancs ou tout noirs, il ni a pas beaucoup de gris dans cette histoire.

MademoiselleLuna
06/06/12
 

Le nombre de pages m'a toujours refroidi pour lire ce livre.. Je connaissais déjà l'histoire ayant vu le film il y a bien longtemps donc je ne me pressais pas pour le lire. Mais quand j'ai vu qu'il faisait parti d'une lecture commune sur le forum Livraddict, je me suis dis que c'était le moment ou jamais alors je me suis lancée. Je m'y suis mise tard & je me suis dit que je n'aurai jamais le temps pour le finir dans les temps mais je me suis trompée : il se lit très très vite. J'avais beau connaître l'histoire, j'avais envie de ne jamais m'arrêter de lire !Pour info, cette histoire était racontée en plusieurs "épisodes". Stephen King ne connaissait même pas lui-même la fin & il fallait attendre quelque temps à chaque fois qu'un épisode se finissait pour avoir la suite. Puis il a réunit tous ces épisodes dans un seul livre, pour essayer. Je ne sais pas ce que ça donnait quand on devait attendre que le prochain épisode soit publié, je pense qu'on devait l'attendre avec impatience ! Mais les découvrir tous les uns au bout des autres comme ça ne dérange pas non plus, puisqu'on est quand même impatient d'en découvrir davantage.Paul Edgecombe se trouve dans une maison de repos & nous raconte ce qu'il a vécu quand il travaillait comme gardien-chef à Cold Mountain, ou plutôt ce que John Caffey, détenu condamné à mort, a vécu & à fait vivre aux autres par la même occasion. On découvre les personnages petit à petit. Les gardiens de la prison & les détenus. Surtout. Bizarrement, certains détenus seraient presque inoffensifs, peut-être parce qu'ils vivent là-bas leurs derniers jours avant de passer sur la chaise électrique.. Certains gardiens sont même bien pires que les détenus..Paul nous raconte donc une histoire incroyable & aussi totalement injuste. John Caffey est vraiment incroyable & son sort est très injuste finalement.. Il raconte aussi quelque passage sur sa vie dans la maison de repos. Je ne vais rien vous dire parce qu'il faut vraiment que vous le découvriez par vous-même. Je peux juste dire que cette histoire est fantastique, prenante & émouvante.Pour quelqu'un qui ne savait pas où ça allait le mener, Stephen King a su faire preuve d'une belle maîtrise de l'écriture !

gr3nouille2010
24/01/12
 

Du grand Stephen King qui est aussi un plaidoyer contre la peine de mort. C'est tout simplement un livre magnifique, même s'il fait froid dans le dos.Un de mes livres préféré.

sabline
16/04/11
 

Ce livre donne la chair de poule, tellement l'histoire de Caffey nous donne envie de hurler sur l'injustice et les préjugés !!!Cela n'est rien quant à l'histoire entière qui reste un thriller détonnant et une ode à l'amour !! ( si si )A lire et re re lire.

Bbey
28/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.27 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)