Madone d'excelsior (la)

MDA, ZAKES

livre madone d'excelsior (la)
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 16/04/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
19,30 €

SYNOPSIS :

La Madone d'Excelsior est un roman passionnant qui mêle savamment la réalité et la fiction. On peut considérer que le récit se divise en deux parties : alors et maintenant. Alors, c'est 1971, l'année où la petite localité agricole d'Excelsior, dans l'Etat libre d'Orange, est frappé de plein fouet par le scandale. Maintenant, c'est l'histoire d'Excelsior, depuis 1994 : une ville qui se débat avec la situation politique de l'après-apartheid, où la réconciliation peut enfin commencer. Dans les années 70, Excelsior compte sa ville blanche et son township noir, ses notables blancs et ses domestiques noires, dont les frères et les maris triment dans les mines de Welkom. Tout semble dans l'ordre, sauf dans la grange du gros fermier Johannes Smit qui accueille de folles nuits de jambes en l'air, où le boucher, le maire, le pasteur, l'officier de police goûtent les plaisirs de la chair noire accorte et consentante. Mais ce n'est pas l'adultère qui dérange les autorités, c'est le métissage. En vertu de l'Acte d'Immoralité qui interdit les relations sexuelles entre blancs et noirs, on arrête les coupables. Ce procès retentissant en 1971, des "dix-neuf d'Excelsior" - cinq notables blancs et dix-neuf employées de maison noires - est le point de départ pour évoquer cette petite communauté rurale, pendant plus de trois décennies, à travers l'histoire d'une famille au coeur du scandale. Niki, la madone déchue, sa fille Popi, métisse blonde aux yeux bleus, née des amours illicites avec le boucher Stephanus Cronje et qui ressemble comme
deux gouttes d'eau à Tjaart, le fils légitime de Cronje, Viliki, le fils que Niki a eu de son mari Pule, lequel les a abandonnés. telle est la première partie du roman. Dans la deuxième partie, au fil des changements, les nouveaux clivages s'établissent entre les deux communautés, entre les anciens collabos et les ex-militants, entre les nationalistes irréductibles et les adeptes de de Klerk et du nouveau régime, prêts à travailler main dans la main avec les noirs, qui accèdent enfin au pouvoir. Sous la plume (on pourrait aussi bien dire le pinceau ) de Mda, conteur plein de verve, qui traite son monde blanc et noir avec une tendresse égale et indulgente, les tableaux se succèdent pour donner une image de ce qui a déchiré une petite ville - la sexualité exacerbant les rapports entre noirs et blancs - dans un pays alors condamné à la séparation des êtres et qui s'efforce maintenant de les réconcilier et de donner à chacun l'occasion de devenir ce qu'il est . Bâti autour de deux personnages de femmes attachantes - Niki et sa fille Popi - leurs souffrances, leur lutte pour survivre, s'affirmer en tant qu'êtres à part entière, le roman a le mérite de peindre une société complexe et en mutation et d'évoquer sans didactisme ni amertume des temps difficiles pour des individus qui finissent par faire la paix entre eux et avec le monde. La Madone d'Excelsior permettra à tout lecteur curieux de l'Afrique du Sud de percevoir que le pays ne saurait se voir en noir et blanc. De quoi rire et pleurer mais sûrement pas juger.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.60 cm
  • Poids : 0.36 kg
  • Langage original : ANGLAIS (AFRIQUE DU SUD)
  • Traducteur : CATHERINE LAUGA DU PLESSIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition