La maison biscornue

CHRISTIE, AGATHA

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/12/83
LES NOTES :

à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une étrange famille habite cette maison biscornue. Sous la domination d'un aïeul tyrannique ( mais adoré ) d'origine levantine : deux fils, une belle-fille actrice et une autre, femme de science, trois petits-enfants, une vieille tante. Il y a aussi la toute jeune seconde épouse du grand-père et le précepteur qui pourrait bien être son amant... Qui donc a tué l'aïeul
? Tout paraît accuser le couple adultère. La seule personne qui semble avoir une idée bien précise là-dessus, c'est Joséphine, douze ans. Joséphine d'ailleurs a des idées sur tout, y compris l'art dramatique, les motivations des criminels et l'art aussi d'empoisonner les gens. C'est un petit monstre sympathique. Il faut être très attentif aux petits monstres...
5 personnes en parlent

L'intrigue se déroule après la guerre. Charles, tombé amoureux de Sophia alors qu'ils étaient tous les deux au Caire, la retrouve quelques années plus tard. Mais leur promesse de se marier est mise à mal par le meurtre du grand-père de Sophia, Aristide Leonides, Grec devenu immensément riche. Patriarche incontesté de la famille. Habitant tous dans la "maison biscornue" du titre, Roger, son fils aîné marié à l'aride Clemency; Philipp, froid et enfermé dans sa bibliothèque, tout le contraire de sa femme, Magda, actrice hyperactive constamment en représentation; leurs trois enfans, Sophia, Eustace victime de paralysie infantile, et Josephine laide mais intelligente; Edith, soeur de la première épouse d'Aristide; et enfin Nannie. Selon eux, c'est Brenda, la très jeune deuxième épouse du grand-père et son amant, le pathétique tuteur des enfants, Laurence Brown qui ont fait le coup. Coupables idéaux pour les Leonides, mais le sont-ils vraiment?Charles va tenter d'en savoir plus, profitant de son statut de fiancé de Sophia pour s'intégrer à la famille. Il mène l'enquête avec l'aide de Josephine dont l'habitude d'écouter aux portes lui est bien utile. Et c'est un joli huis clos labyrinthique que nous propose donc Dame Agatha! C'est du classique, mais c'est tellement bien fait! Une belle galerie de personnages plus nuancés que l'on pourrait le croire de prime abord. Et une fin qui m'a (à moitié) surprise (bon, il faut le dire, j'avais tellement lu que la fin était surprenante que j'ai fini par "renifler" un petit quelque chose).Ce n'est pas le plus connu des romans de la dame, mais c'est un bon cru!

Choupchoup
05/06/15
 

Je viens de lire le résumé en débutant cette chronique et je trouve qu'il donne vraiment un indice de taille sur le coupable... Donc on évite de le parcourir avant cette lecture les amis.Agatha Christie, que dire, c'est une des plumes policières les plus réputées et son talent ne peut plus être contesté, c'est certain. Nous en avons le preuve avec cette oeuvre. Un vieil homme riche, une famille vivant toute sous le même toit, des personnalités bien différentes, et pour certaines assez particulières pour ne pas dire dérangées même.Mais qui a pu empoisonner Mister Leonidès? Je n'ai pas trouvé le moindre début de réponse à cette question avant que la solution ne soit écrite noir sur blanc devant mes yeux.Un up pour Mrs Christie qui m'a encore eu.

bookworm02
17/04/13
 

Avec une trame classique et des suspects et des mobiles bien identifiés dès le départ, La maison biscornue réussit à surprendre le lecteur en nous entraînant dans une histoire de faux-semblants où l'apparence est peut-être très trompeuse... Un opus original à découvrir, ne serait-ce que pour sa fin. Miss Alfie

MissAlfie
19/07/12
 

La maison biscornue est un roman assez original. Cette fois-ci ce n'est pas notre cher détective, Hercule Poirot qui enquête mais des policiers. Le personnage principal Charles se retrouve au coeur de l'enquête car son père travaille à la police et il enquête alors sur le meurtre. De plus, Charles doit se marier avec la petite-fille du défunt. L'intrigue se déroule dans une maison plus qu'étrange puisqu'elle est biscornue. D'ailleurs, c'est le titre du roman qui a attiré mon oeil. Le huis clos familial devient très pesant dans cette affaire. Les personnages ont des caractères bien déterminés. La jeune épouse du mort et le percepteur apparaissent comme des suspects idéaux mais il ne faut pas se fier aux premières impressions surtout avec Agatha Christie. Le dénouement est plus complexe que prévu. Un conseil : ne lisez pas les dernières pages avant d'y arriver sinon l'intrigue n'a plus d'intérêt. C'est un roman bien ficelé assez traditionnel mais très divertissant. Lilas

un flyer
12/05/12

Que dire de ce récit d'Agatha Christie qui est - soit dit en passant - devenue ma meilleure amie durant les longues soirées d'hiver où meurtres et mystères m'invitaient à la détente ? Et bien : que je n'ai pas été totalement convaincue... Je m'explique : tous les ingrédients étaient présents afin de me permettre de passer un bon moment, et pourtant... Une étrange maison à l'architecture pas ordinaire, un aïeul empoisonné, une famille rassemblée sous son toit dont chaque membre semble avoir quelque chose à cacher... Bref, une petite enquête sympa en perspective mais, allez comprendre (peut-être est-ce dû à l'absence du formidable Hercule Poirot ??) les personnages ne m'ont pas convaincu. L'intrigue m'a paru laborieuse, et j'ai eu toutes les difficultés du monde à arriver jusqu'au bout et la fin - quoique surprenante - m'a laissé un goût d'inachevé. Bref, l'ensemble n'a pas fonctionné sur moi...http://tranchesdelivres.blogspot.com/2010/07/la-maison-biscornue.html

un flyer
22/05/11

Format

  • Hauteur : 16.50 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.12 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition